Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Le Best, une association revenue à Saumur... pour le meilleur !

Ce jeudi soir, l'association Le Best va marquer son grand retour à Saumur avec la soirée électro Winterise, dans les jardins du Château (relire). Mais pour Clément Ribeiro et Estelle de Carvalho, respectivement trésorière et président, il ne s'agit pas seulement de faire un coup d'éclat. L'objectif est de pérenniser Le Best dans le paysage associatif Saumurois en développant le lien entre étudiants et animations proposées sur le territoire. En bref, faire découvrir le Saumurois aux étudiants Saumurois.

Estelle de Carvalho et Clément Ribeiro de l'asso Le Best


On n'avait plus entendu parler du Best depuis 2013. Créée en 2011, mais laissée à l'abandon 2 ans plus tard, l'association a repris vie il y a 2 mois, grâce notamment à Clément Ribeiro (24 ans) et Estelle de Carvalho (22 ans). Originaires de Grenoble et d'Orléans, ces 2 étudiants au Campus Universitaire de Saumur (entre les Ponts) occupent désormais les postes de président et de trésorière du Best et gèrent l'animation de différents pôles universitaires Saumurois : le Campus de Saumur, où ils sont actuellement en Master 2 Tourisme et Loisirs Sportifs (TLS), mais aussi l'IFSI-IFAS et une partie du lycée polyvalent Sadi-Carnot–Jean-Bertin (Saumur), ou encore le lycée agricole Edgard Pisani (Montreuil-Bellay).

Retour du Best : la Winterise comme tremplin

Pour son retour à Saumur, l'association a eu besoin de soutien. Un besoin financier, notamment... Pour ce faire, la communauté d'agglomération Saumur Val de Loire a bien voulu tendre la main au Best, avec une enveloppe de 1 500 euros pour l'organisation de la Winterise. De son côté, la Ville de Saumur s'est chargée de l'aide logistique et technique. « Il nous fallait un cadre juridique pour organiser la Winterise. En arrivant à Saumur, on ne savait pas que cette association avait existé. Au final, il fallait seulement changer les statuts pour qu'elle reprenne vie », explique Clément Ribeiro. Et de préciser : « Mais nous souhaitons réellement pérenniser l'association et pas seulement organiser la Winterise et basta. Nous avons un bon nombre d'initiatives culturelles et sportives en projet ». Lorsque le président et la trésorière auront fini leurs études, l'association ne mourra pas, bien au contraire : « L'association sera reprise par des étudiantes en Licence Patrimoine sur le Campus de Saumur, qui ont déjà plein de projets en tête », assure Estelle de Carvalho. Pour Marc Bonnin, maire de Montreuil-Bellay et 4e conseiller délégué en charge de l'emploi, de la formation et du pôle universitaire à la communauté d'agglomération Saumur Val de Loire, la renaissance du Best arrive à point nommé : « Le grand pôle universitaire de Saumur ouvrira en septembre 2020, au plus tard (ndlr : l'ouverture était annoncée en septembre 2019, relire). C'est important d'avoir ce genre d'association lorsque l'on ouvre ce type d'établissement ».

« Quand on apprend à connaître cette ville, on a envie d'y rester »

Si le partenariat avec la Ville et l'Agglo est important, Le Best n'en reste pas moins indépendant : « À l'image de la Winterise, c'est l'association qui mène à son terme ses idées », confirme le président. Ça tombe bien, la communauté d'agglomération n'avait pas l'intention d'empiéter sur Le Best à ce niveau-là : « Notre soutien moral et financier perdurera. Vous souhaitez pérenniser l'association, nous sommes dans le même état d'esprit », assure Marc Bonnin. Et de rappeler également que « la formation fait partie des compétences de l'agglomération » et qu'il y a ici un intérêt non caché de « redynamiser l'attractivité économique locale ». Oui, puisqu'un étudiant qui se sent bien à Saumur pourra peut-être devenir un salarié/patron du territoire. La Ville de Saumur, qui compte plus de 1 000 étudiants, et le Saumurois plus largement, ne peuvent donc être que ravis du retour du Best pour apporter une meilleure communication entre les associations et les étudiants. Clément Ribeiro : « Il faut que les étudiants voient autre chose que la formation et qu'ils s'intéressent également à ce qu'il y a autour, au patrimoine notamment. J'apprends souvent que les étudiants n'ont pas encore visité le Château, alors qu'ils passent devant tous les jours. En arrivant à Saumur, je me suis demandé ce que je venais faire ici. Mais quand on apprend à connaître cette ville, on a envie d'y rester. Le fait que Saumur soit une petite ville, ça apporte de la chaleur humaine, ça rapproche. Il y a un super accueil et je peux vous assurer que 3/4 des étudiants sont contents d'être ici, malgré ce que l'on peut entendre sur le Saumurois ». Un discours positif qu'il faudra maintenant mettre en application pour l'association Le Best... revenue à Saumur pour le meilleur !


Article du 20 décembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :

Commentaire de pito 21/12/2017 16:44:23

Bravo à ces jeunes et à leurs idées neuves,il faut les encourager pour que Saumur sorte de sa léthargie.
"il n'y a pas de fatalité pour ceux qui veut bien oser"(sic)


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI