Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Chinon : un train perd un wagon en pleine voie

Jeudi en début de soirée, une rame d'un TER qui relie Chinon à Tours s'est décrochée. Les passagers sont restés bloqués dans un tunnel.


Une quinzaine de passagers sont restés bloqués jeudi soir en pleine voie entre Chinon et Tours, dans un train. La cause : le deuxième et dernier wagon s'est décroché 500 mètres après son départ de la gare de Chinon"à 17h44. A ce moment-là, le train est dans tunnel. Selon la SNCF, le conducteur s'est arrêté plusieurs kilomètres plus loin au beau milieu de la forêt de Chinon, quand il a aperçu qu'un voyant s'est allumé sur son tableau de bord. Dans le wagon à l’arrêt, une quinzaine de voyageurs qui bien esseulés prennent alors la décision de sortir du wagon. Ce sont des habitués de la ligne et ils savent qu'à cet endroit il n'y a qu'une seule voie et aucun risque de croiser un autre train. Parmi eux, se trouve une femme avec une poussette. Une fois revenus à la gare de Chinon, ils ont du attendre jusqu'à 20h30 pour être pris en charge et transporter jusqu'à Tours en taxi ou en bus. La SNCF a reconnu un fait particulièrement rare sans pour autant l'expliquer.


Article du 22 décembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


10 commentaires :


Commentaire de alain jacquemet 22/12/2017 16:35:40

Et oui encore une fois si les agents sncf au lieu de restaurer la maison de bizay auraient pris le temp d accrocher les wagons .Une mauvaise pub encore pour pepy.Des wagons qui se detachent,des barrieres qui se ferme ou pas ,en attendant l'accident est previsible.



Commentaire de gege 22/12/2017 18:00:21

Faut arrêter de dire mauvaise pub pour Pepy ! il est responsable de tous les écrous et boulons partout en France ???? Par contre, faut arrêter de nous prendre pour des cons : s\'il n\'y a plus d\'argent pour faire la maintenance, c\'est parce qu\'il y a des millions d\'euros qui partent chaque année en fumée ... pour payer les retraites des conducteurs partis à la retraite à 50 ans !



Commentaire de Faut le faire! 22/12/2017 21:20:58

Et c'est à ce moment que le conducteur a dit: " Terminus, tout le monde descend"! C'est grave quand même.



Commentaire de Faut le faire! 22/12/2017 21:22:41

Et c'est à ce moment que le conducteur a dit: " Terminus, tout le monde descend"! C'est grave quand même. Avec la SNCF tout est possible, rien n'est impossible.



Commentaire de Papyque 23/12/2017 10:14:58

Oui, Gégé, Monsieur Pepy n'est pas responsable des boulons mal visés, mais il avalise quand même les contrats de sous-traitance pour la maintenance et autres "basses besognes" que des sociétés sans scrupule arrachent on ne sait comment. Celles-ci se foutent royalement de la sécurité, de la maltraitance de leurs employés et des respects des règles. Seul compte le profit, et celui qu'ils font miroiter à monsieur Pepy. Lorsque je travaillait, je n'avait de cesse de dénoncer, ces entreprises véreuses, parfois avec succès, mais parfois non. Il n'y a que lorsque l'accident arrive que l'on déplore cet état de fait, à moins d'avoir un juge qui blanchit avant même de se déplacer. La méthode Tatcher a montrer l'iniquité de ce bradage des services publics en Grande Bretagne, qui depuis a un réseau ferroviaire meme pas digne d'un pays sous-développés, alors pourquoi s'ingénier a l'imiter. La solution passe par une reinternalisation des services et de les confier à des gens compétents, même s'ils sont plus chers à court terme.



Commentaire de Jean 23/12/2017 10:18:30

Merci d'avoir relevé cette affaire



Commentaire de ah les commentaires ! 23/12/2017 11:18:10

J'adore les commentaires réacs qu'on peut lire ici ! Ceux qui jalousent bêtement les retraités de la SNCF (pas à 50 ans, rassurez-vous !) n'avaient qu'à mieux choisir leurs métiers plutôt que de diffuser leurs stupides propos haineux ! Certains salariés prennent leur retraite plus tôt que les autres ? Tant mieux pour eux (je n'en suis pas !) et foutons leur la paix !



Commentaire de robert 25/12/2017 16:01:38

Et ceux qui bossent a la maison de bizay ,ils sont pas a la retraite car en tenue sncf avec des camions bennes sncf.Ou alors si on peu partir a la retraite avec les tenues ,le materiel et son ptit train.Qui paient ces gens qui retapent cette maison pendant les heures de boulot?



Commentaire de gege 26/12/2017 16:24:46

Pour papyque, je suis malheureux de voir qu'il existe encore dans ce pays des gens qui ont une vision préhistorique de l'économie, où une entreprise est forcément "sans scrupule", se fout forcément de la sécurité , de ses employés, où le patron est forcément un salaud véreux, etc. Quant à la méthode Thatcher, ça fait 30 ans qu'on parle d'un épouvantail, mais j'attends toujours l'étude sérieuse qui va vraiment démontrer que c'est mieux qu'en Inde ... vous y allez vraiment souvent pour dire ce genre de conneries ???
Quand a réinternaliser "même si ça coûte plus cher" j'imagine aussi que vous êtes prêt à lancer un référendum pour demander ce qu'en pensent les clients (pardon aux usagers) qui vont payer plus cher le billet pour ça ???
Enfin, pour le cas de Chinon, c'est vraiment une entreprise extérieure qui est responsable de ça ?
Vous avez fait l'enquête ? Vous avez des noms à donner ?



Commentaire de gege 26/12/2017 16:36:08

Pour "ah les commentaires" ... essayez de vous servir de votre cerveau et lisez ce que j'écris : je ne jalouse pas ces retraités, leur seule particularité c'est que leur retraite actuelle est à mes frais, puisqu'on parle d'une entreprise publique. Et rappel d'économie également : une entreprise publique n'existe que parce que les français payent des impôts, le reste c'est de la littérature.
Par ailleurs, je maintiens : ce qui plombe le budget de la SNCF, ce sont bien ceux qui sont partis à la retraite 10 ans avant les autres pendant des décennies, lisez les rapports de la Cour des Comptes, certes très "haineux", mais totalement factuels.
Maintenant, si une entreprise privée décide que la retraite chez eux est à 50 ans, c'est leur problème, nous sommes libres d'acheter leurs produits ou services, ou d'aller chez leur concurrent. Là, pour la SNCF, zéro choix, donc on a le droit de s'intéresser, et ce n'est pas de la jalousie.
Maintenant si vous voulez me démontrer - à part au temps des locomotives à vapeur - qu'un conducteur de train assis et au chaud toute l'année a un travail beaucoup plus pénible qu'un artisan ou un ouvrier du bâtiment, va falloir vous lever tôt. Idem pour les contrôleurs : je prends le train 4 à 6 fois par semaine depuis près de 10 ans : je suis contrôlé en moyenne une fois sur deux, mais les contrôleurs, bien présents dans le train, eux sont bien payés à 100%. Ce n'est pas de la jalousie, c'est de la réalité.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI