Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Mag'Hebdo. Rencontre avec Lambert Creuxlebois, directeur du cabinet des élus et du Château de Saumur

Au début du mois de juillet 2017, Lambert Creuxlebois était nommé directeur de la communication et des relations publiques à la Ville de Saumur. Suite à l'élection de Jackie Goulet au poste de maire le vendredi 29 septembre dernier (relire notre article), ses fonctions se sont élargies. Il est alors devenu directeur du cabinet des élus et directeur du Château de Saumur. Rencontre avec le bras droit de Jackie Goulet, un jeune homme de 24 ans en pleine ascension...


Le Kiosque : Vous occupez déjà, à seulement 24 ans, un poste clé à la Mairie de Saumur... Comment en êtes-vous arrivé là ?

Lambert Creuxlebois : « De manière assez simple ! D’abord par le travail, toujours nécessaire et souvent épanouissant. Ensuite par amour pour ce que j’ai étudié et pour ce que j’ai fait depuis ma sortie d’études. J’ai fait hypokhâgne-khâgne à Paris puis Strasbourg – des années inégalables en termes de bonheur d’apprendre -, avant un master de philosophie à La Sorbonne et une maîtrise d’affaires publiques à Dauphine. J’ai eu quelques expériences à la mairie de Saumur, notamment comme chargé de communication, et j’ai été chargé de mission pendant un an au cabinet d’André Vallini, ministre du Développement international puis des Relations avec le Parlement. C’était une aventure hors norme, très formatrice. Aujourd’hui, je suis à Saumur pour au moins trois raisons : par envie de revenir sur mes terres natales, par volonté d’y être utile et par conviction que l’action menée par le maire Jackie Goulet est la bonne ».

Le Kiosque : Vous avez pour mission de « rendre le Château aux Saumurois »... Mais de quelle manière ?

Lambert Creuxlebois : « Il ne faut jamais aller trop vite, surtout dans la communication. Pour l’instant, les principes d’action que le Maire et Sophie Saramito ont définis sont simples et ils se traduisent en un concept : l’ouverture. Ouverture aux Saumurois, ouverture aux entreprises, ouverture à l’innovation. Il ne faut pas négliger le travail conceptuel en amont des actions concrètes, surtout dans la mesure où ce Château est un objet qui cristallise des éléments affectifs, sentimentaux, je dirais même qu’il cristallise une part de l’identité du territoire Saumurois. Cette cristallisation peut être une faiblesse. Notre défi, qui est un défi lancé par les Saumurois eux-mêmes, c’est d’en faire une force. Nous annoncerons les diverses actions nouvelles en temps voulu, mais en tout état de cause, nous avançons ».

Le Kiosque : Avec votre jeunesse, quelle est votre ligne directrice pour promouvoir la Ville de Saumur ?

Lambert Creuxlebois : « Avant de répondre, je dirais qu’il faut savoir tirer de la jeunesse que le meilleur. Il y a des idées jeunes qui peuvent être tout à fait creuses, et des idées vieilles comme le monde qui demeurent géniales… En ce qui concerne la promotion de Saumur, l’avantage de la jeunesse, ce peut être une lecture un peu neuve de ce qui fait l’unicité et la vitalité du territoire conjuguée à quelques outils peu ou pas assez utilisés. Nous avons deux objectifs, qui doivent être traités distinctement et qui répondent à deux temporalités distinctes : capter de nouveaux habitants et faire de Saumur l’une des incarnations de ce qu’on nomme le « Val de Loire ». Pour réussir, nous devons progresser sur les réseaux sociaux – ce que nous faisons avec Saumur Anim’ la Ville ou avec Instagram -, progresser sur ce que nous voulons prioritairement montrer à l’extérieur – notre patrimoine, notre histoire, mais aussi nos équipements sportifs, nos écoles, nos services publics, qui attirent les jeunes actifs -, et progresser sur notre visibilité régionale, voire nationale, en étayant nos réseaux médiatiques – ce que nous avons fait avec Midi en France. Mais surtout, il y a une erreur à éviter : communiquer sur tout, de manière égale et sur des périmètres non pertinents ».

Le Kiosque : Comment voyez-vous votre avenir à la Ville de Saumur ? Vous comptez rester longtemps ?

Lambert Creuxlebois : « L’avenir est très ouvert. Je ne m’en préoccupe pas et je n’ai pas le temps, à vrai dire ! Pour l’instant, je me concentre sur la mise en œuvre de la politique conduite par le Maire de Saumur. C’est une politique structurée, cohérente, ambitieuse. Et j’ajouterais, ce qui est loin d’être anodin, que c’est une politique qui a du sens. Dans une époque où le sens manque un peu partout, c’est important. Ce sens, il n’a qu’un nom : l’intérêt général ».

Le Kiosque : Qu'est-ce qui vous rend fier d'être Saumurois et vous a poussé à revenir il y a peu de temps ?

Lambert Creuxlebois : « Ce genre de question contient toujours le risque d’avoir l’air très vieux jeu. Tant pis ! Je me sens intimement attaché à cette terre. J’y suis né et j’ai grandi à la Pellerine, à 25 kilomètres au nord de Saumur, un peu au milieu des chênes. Ça vous conditionne pour toute la vie, une enfance comme ça ! Mon attachement n’est pas rationnel, il est plutôt de l’ordre d’une intimité, d’un tête-à-tête affectif avec une histoire, des paysages, des images. Et puis je l’ai dit, à cela s’ajoute la conviction d’avoir l’opportunité, au sein de la mairie, de ne pas être complètement inutile à ce territoire. J’ai trouvé une manière de le servir ».


Article du 03 janvier 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


17 commentaires :

Commentaire de ? 03/01/2018 11:36:22

un directeur du cabinet du maire ,un directeur du cabinet des élus et chateau.Avec tous ces cabinets il ne faut plus s'etonner d'etre dans la merde.


Commentaire de Francis Prior 03/01/2018 17:44:31

Bienvenu à tous ceux qui peuvent aider à révéler un art de vivre des bords de Loire.


Commentaire de Alain Nicolas COQUEMA 03/01/2018 18:27:18

Bravo à Vous Lambert et courage à Vous pour cette tache aussi haute que sont les tours de notre château.Faites le revivre pour le plus grand des plaisirs des Saumurois et des touristes en les écoutant et en s'adaptant aux demandes et aux horaires liés à une Ville classée Station touristique.Les entreprises ou activités d'hébergement et de restauration du Saumurois sont là, tout comme la mienne, pour vous aider à retenir nos visiteurs une nuit voire deux nuits de plus par des visites, des expos, des spectacles diverses et variés ( soirées blanches, pique-niques musicaux ( classiques et modernes) , expos ou festivals du savoir Faire et Savoir Vivre à la Française et à l'Européenne à Saumur, Nuit de la Mode ( ne sommes nous pas dans la Ville qui a vu naitre Coco Chanel où rien n'est fait aujourd'hui pour honorer cette Grand créatrice de Mode honorant l'excellence à la Française) Rencontres et colloques Européens,,Escape Game comme à Fontevrault,locations de salles prestigieuses pour réceptions etc...)

Bon courage à Vous pour nous faire rêver et n'hésitez pas à nous consulter , nous qui sont parmi les premiers contacts des visiteurs de Saumur et qui sont souvent oubliés lors des grandes discussions stratégiques du tourisme dans le Saumurois....

Cordialement,

Alain Nicolas COQUEMA.

PS: Commentaire nul et à ch....... précédent de Mr ? ( toujours pas le courage de signer son commentaire....): certainement un aigri non constructif.... ne nous en offusquons pas.....


Commentaire de Mc Lutz 03/01/2018 18:30:49

Avec des PV à 35 euros , on aura pas de mal à le payer....


Commentaire de Pierre-Yves AREVOY 03/01/2018 19:45:20

Perplexité : état dans lequel se trouve une personne embrassée, hésitant sur un choix à faire...
Voilà le premier sentiment qui me vient à la lecture de cette entrevue : un très beau et utile projet de faire vivre le château mais une communication archaïque dans les mots de ce nouveau général de l'armée mexicaine de la ville :
- 1ère réponse :Nous annoncerons les diverses actions nouvelles en temps voulu, mais en tout état de cause, nous avançons ». : rien de concret et langue de bois.
- 2ème réponse :il y a une erreur à éviter : communiquer sur tout, de manière égale et sur des périmètres non pertinents ». Pourquoi faire cette interview pour ne rien dire alors?
-3ème réponse :L’avenir est très ouvert. Je ne m’en préoccupe pas et je n’ai pas le temps, à vrai dire ! Habitez vous vraiment à SAUMUR actuellement et êtes avez-vous le statut de fonctionnaire (car c'est incompatible avec votre réponse)?
- 4ème réponse : Et puis je l’ai dit, à cela s’ajoute la conviction d’avoir l’opportunité, au sein de la mairie, de ne pas être complètement inutile à ce territoire : faux-fuyant qui fonctionne en entretien d'embauche (surtout avec une RH fonctionnaire) : dire ce que le RH veut entendre mais qui n'a aucune chance de tromper les lecteurs avertis du kiosque!

Cordialement,

Pierre-Yves AREVOY



Commentaire de Claudette des Violettes 03/01/2018 21:58:43

Je suis d'accord avec Alain Nicolas COQUEMA, y en a marre des personnes qui se cachent derrière des pseudonymes : ce n'est pas normal pour un directeur du cabinet des élus et directeur du château de se cacher derrière un nom d'emprunt.


Commentaire de Déodorant 03/01/2018 22:09:48

Ça aurait été bien mieux de nous expliquer à quoi sert un directeur du cabinet des élus et que fait le directeur du château de manière concrète au quotidien afin de justifier ce poste dans l'organigramme de la mairie plutôt que de nous parler d'un tête à tête affectif avec une histoire, des paysages... un tête à tête ce n'est pas tourné vers les autres, l'intérêt général mais plutôt centré sur deux personnes : c'est très narcissique.


Commentaire de François-Marie Arouet 03/01/2018 22:55:59

Il est très bien, ce jeune homme, et personne ne doute qu'il fera du bon travail dans ses nouvelles fonctions de directeur du château. Espérons cependant qu'il ne se contentera pas d'être le gardien d'un magasin de vaisselle ou d'ossements de cheval mais qu'il redonnera au château son lustre historique.


Commentaire de Feu d'artifice 04/01/2018 00:23:17

C'est un canular? Une blague? Une fake news?

La ville de Saumur l'a fait : un directeur du château? Pourquoi pas un directeur des vagues sur la Loire, un directeur du casino qui viendra s'installer un jour, un directeur de la gestion de Claudette des Violettes, un directeur des relations avec l'Agglo de Saumur, un directeur des pulls moches, un directeur des bracelets vendus au marché...


Commentaire de sémantique 04/01/2018 07:43:21

"la conviction d’avoir l’opportunité, au sein de la mairie, de ne pas être complètement inutile à ce territoire"
=
+ n'être que très partiellement utile (c'est déjà ça mais pas très ambitieux)
- être essentiellement inutile (comme les autres à la mairie?) Mauvais esprit, j'avoue.
De tout façon vu le profil "politique" le DRH n'a surement pas eu son mot à dire.
Ce n'est pas le premier chargé de mission qui aura bien du mal à prendre le château d’assaut défendu qu'il est par un garnison de cultureux. Jean-Paul HUGOT a eu son "Chrichri du château d'amour" dit aussi "indice 1015" (le plus haut de la fonction publique territoriale). Il nous en reste quelques plaques en plexi et les touristes ont toujours besoin de demander leur chemin pour accéder à la forteresse.
Souhaitons que M. Creuxlebois fasse mieux en un demi-mandat, ça lui fera une ligne de plus sur son CV.
Sinon cela ne fait pas doublon avec le SPL tourisme de Saumur Val de Loire?


Commentaire de @Pierre-Yves AREVOY 04/01/2018 08:58:09

"Perplexité : état dans lequel se trouve une personne embrassée, hésitant sur un choix à faire" // En effet cela laisse perplexe. ;)


Commentaire de Mc Lutz 04/01/2018 09:48:48

Exemple type du fonctionnement de la FPT (fonction publique territoriale) une personne se retrouve à la tête de trois services avec bien sûr le régime indemnitaire (prime que touche un chef de services en sus de son salaire) qui va avec. Question ce jeune homme est Superman , il va arriver à faire le boulot de 3 personnes , la direction de la com dans une ville de 30000 habitants est un emploi à plein temps...La direction du cabinet des élus idem , il me semble que dans le passé mme Mongellaz (excellente personne) n occupait que la direction du château et rien d autres. Dans le cas présent une seule personne va s occuper de tout !!!!! , mais comment va t il faire travailler 15 à 20 h par jour?Mais non ce garçon va être entourer de collaborateurs (bras droits) qui se taperont le travail à sa place , mais sans toucher le régime indemnitaire qui va avec , c est choquant , sans parler d emploi fictif , on peut parler de "copinage" et d emploi de complaisance et tout çà avec notre fric.....


Commentaire de RH 04/01/2018 10:09:52

Allez regarder son cv sur Linkedin. Dans le privé ça ne justifie pas un poste de directeur.
Est-ce qu'il a passé un concours officiel dans toutes les règles et il est fonctionnaire pour recouvrir ce genre de poste ?


Commentaire de Hypatie d'Alexandrie 04/01/2018 21:11:09

Je constate donc, qu’après plusieurs années de bruits de couloir, la Mairie a donc bel et bien frappé et décidé de placer un « directeur » à la tête du Château-Musée de Saumur, profitant ainsi du départ en retraite de Jacqueline Mongellaz, qui en a été la conservatrice en chef durant de nombreuses années. Ne connaissant pas ce jeune homme, je ne me permettrais pas de le juger, il semble avoir fait de brillantes études que la municipalité saura surement exploiter à son avantage. En revanche, je ne peux m’empêcher d’exprimer ma profonde déception d’une telle décision de la Mairie pour le Château-Musée.
Ne l’oublions pas, le Château de Saumur n’est pas uniquement un Château vide qui surplombe la Loire, mais il s’agit bien d’un « Château-Musée » avec des collections à gérer et à mettre en valeur (ce qui n’a pas été une grande réussite jusque là, je le concède volontiers) !! Et comme toutes institutions muséales, avoir une expérience professionnelle dans la gestion d’un musée ou un profil universitaire d’historien ou d’historien de l’art complété par des aspects plus classiques (économiques et relationnels) me semble quand même plus que nécessaire pour assurer un poste de direction d’un Château-Musée. Et je ne peux que constater, qu’encore une fois, une municipalité privilégie tout sauf le principal. Un musée ne se gère pas comme une entreprise même si certaines préoccupations sont semblables. Donc, expliquez moi comment un non professionnel de musée compte concevoir et monter des expositions tout en les renouvelant tous les ans, moderniser la scénographie et la muséographie des salles d’expositions pour rendre les visites plus attractives pour le visiteur tout en étant adapté aux œuvres qui y seront exposées. Est-ce lui aussi qui se chargera du Projet Scientifique et Culturel ? Ces compétences ne s’improvisent pas, c’est un métier à part entière que de savoir gérer et étudier des collections d’un musée au quotidien, tout comme de savoir les exposer. Ce n’est pas pour rien que l’on forme ces professionnels à l’Institut National du Patrimoine ou dans des masters spécialisés. Ce jeune homme est surement un très bon politicien et un très bon chargé de communication, mais ce n’est certainement pas un professionnel de musée, formé en tant que tel. On passe donc d’une Conservatrice, peut-être beaucoup trop « conservatrice » il est vrai mais malgré tout compétente, à un directeur totalement novice dans le domaine. Autrement dit, d'un extrême à l'autre... chercher l'erreur !


Commentaire de ? 05/01/2018 07:55:09

a quand jm belaiche a la tete de la com a la mairie?


Commentaire de Pierre 29/03/2018 14:38:04

J'ai hâte de découvrir les actions ambitieuses que prévoit la mairie pour le château. Pour le moment une page facebook...Il était temps qu'elle bonne idée de la part des personnes chargées de la communication !!! et un programme d'animations calqué sur celui de l'année dernière. sans nouveautés. Attendons voir la suite...


Commentaire de Pierre 12/04/2018 13:52:56

"Nous annoncerons les diverses actions nouvelles en temps voulu, mais en tout état de cause, nous avançons ". a dit Mr Creuxlebois.
Nous attendons toujours alors que la saison touristique va débuter.
Si les nouveautés concernent les événements programmés au château je ne vois pas lesquelles ? Ceux annoncés ne risquent pas
de faire du château le "phare de la ville" comme le disait Mr le Maire il y a quelques mois. Il faudrait aller chercher l'inspiration ailleurs plutôt que de copier ce qui existe partout ailleurs. Et en moins bien en plus...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI