Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Le Puy. Désespéré, le braqueur voulait se retrouver sous les verrous

Le 17 octobre 2017, une tentative de braquage a eu lieu au bar Le Variété du Puy-Notre-Dame. L'auteur de ce coup, un jeune homme de 24 ans originaire de Djibouti, était jugé vendredi dernier au tribunal de Saumur en comparution immédiate pour une double affaire de braquage, sur fond de dettes et de stupéfiants. Ce dernier a en effet récidivé le vendredi 22 décembre 2017, dans une boulangerie d'Ambillou-Château. Il voulait être incarcéré pour fuir ses créanciers. Son souhait a ainsi été exaucé...

L'établissement Le Variété, situé au Puy-Notre-Dame


Lors de sa première tentative de braquage à main armée, au bar du Puy-Notre-Dame, l'homme de 24 ans était tombé sur une gérante imperturbable, Sonia Hy, qui l'avait quasiment obligé à fuir (relire notre article). Privé de butin, il avait retenté sa chance dans une boulangerie d'Ambillou-Château, le vendredi 22 décembre, sans plus de réussite...

Mode opératoire et signalement identique

Vêtu de la même manière qu'au Puy-Notre-Dame (un portrait-robot avait été diffusé dans les commissariats de la région), le jeune homme avait menacé la gérante de cette boulangerie avec un pistolet automatique. Au final, il s'en était tiré avec un bénéfice insignifiant : 5 euros et un dollar, arrivé de nulle part. Si le malfaiteur était parvenu à s'enfuir, les enquêteurs ont vite fait le rapprochement entre les 2 braquages. Les gendarmes s'orientent donc vers un jeune homme habitant chez ses parents, à Ambillou-Château justement. Reconnu par les victimes et par un témoin, le braqueur est placé en garde en vue. Niant tout d'abord les faits, il avoue finalement être l'auteur du coup à la boulangerie... mais toujours pas celui du bar-tabac. Des explications contradictoires qui n'ont pas convaincu le procureur de la République, Guillaume Donnadieu. En effet, le jeune homme était bel et bien présent au Puy lors des faits.

Se retrouver en prison pour échapper à ses créanciers

À la fin de l'audience au tribunal de Saumur, vendredi dernier, le procureur a requis 3 ans de prison, dont 1 avec sursis, avec mandat de dépôt. Le jeune homme de 24 ans a finalement été reconnu comme l'auteur des 2 braquages. Si le terme braquage est un peu fort pour des butins aussi faibles, les faits sont là. La présidente du TGI de Saumur, Myriam de Crouy-Chanel, l'a donc condamné à 3 ans de prison, dont 18 mois avec sursis, et une mise à l'épreuve de 2 ans. Les victimes seront également indemnisées, soit 600 euros de préjudice pour la patronne de l'établissement Ponot, mais aussi 350 euros au titre du préjudice moral pour la gérante de la boulangerie Castel-Ambillouçoise. Anecdotiquement, il devra également rembourser les 5 euros et le dollar à cette dernière. Le prévenu a motivé ses faits par la volonté de fuir à ses créanciers, à qui il devrait une somme de 10 000 euros, sur fond de dettes et de stupéfiants. S'il n'a pas réussi à voler cette somme pour rembourser ses créanciers, il pourra toutefois se consoler en leur échappant, via la case prison.


Article du 08 janvier 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :


Commentaire de Oscar+ 08/01/2018 18:25:30

Originaire d'Afrique ! Retour maison ! Pourquoi s'embêter à le garder en France ... Et la prison est payée avec nos impôts !



Commentaire de Bah voyons 08/01/2018 18:34:31

Et a nous CONTRIBUABLES ça va nous couter combien ? Pas grave c'est l'argent des autres !!!!!!!!!!!!!



Commentaire de rayann 09/01/2018 15:54:06

il y a quelque temps un élu de notre beau pays s'était exclamé que l ,immigration était une chance pour la France ont en perçoit le résultat aujourd'hui , une amie qui travaille au sein de la justice me conté que la population carcéral compter environ soixante dix pour cents de citoyens issue du tiers monde et de l'Afrique subsaharienne, Nous sommes une démocratie en péril qui autorise tous les excès et compte tenu de l'engorgement des prisons les peines sont rarement appliqués pour le bien être de nos gouvernants et de nos associations opaques



Commentaire de Bootch 14/01/2018 20:14:45

Franchement, ce qui est inquiétant c'est de voir qu'il y a autant de racistes dans notre belle démocratie...



Commentaire de Bah voyons 15/01/2018 16:14:57

A Bootch , inquiétant qu'il y a autant de racistes ? Moi je ne suis pas étonné et je pense qu'il y en auras de + en + et c'est normal , on veut bien un peu de solidarité mais trop c'est trop , d'abord les Français ensuite les autres , chez moi d'abord ma famille et c'est déjà assez que l'on nous impose des taxes et encore des taxes pour les étrangers je dit NON .



Commentaire de Nostromo 15/01/2018 17:04:03

Il n’est pas « normal » qu’il y ait de + en + de racistes.
Par contre l’argumentaire de l’extrême droite est de trouver un bouc émissaire. On se regroupe derrière des questions identitaires pour expliquer le mal être de la société. « Si tout va mal, c’est à cause des taxes pour les étrangers ». Souvenez-vous de « l’étranger qui vient manger le pain des Français », nous sommes encore dans cette démarche populiste.
Les extrêmes droites prennent le pouvoir dans des pays d’Europe, et mettent en avant les problèmes migratoires... alors qu’ils n’ont pas de migrant chez eux.
On revient au slogan « une patrie, un peuple, un chef ! »
Ça ne vous rappelle rien ?



Commentaire de Kevin 20/01/2018 23:36:35

Oscar+ je tient à te préciser que ce jeune est français et en France depuis sa toute jeunesse donc il est chez lui! Je ne suis pas d'accord avec ses actes et il y avait sûrement d'autres solutions mais ses actes non rien à voir avec ses origines!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI