Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur. Rythmes scolaires "l'avis des enseignants et des parents doit être entendu et respecté"

Le Directeur académique des services de l’Education Nationale a demandé aux maires des
communes du département de prendre position avant le 15 janvier pour le maintien à 4 jours et demi ou pour le retour à 4 jours de classe dans les écoles. Les syndicats SNUIPP Saumur, SNUDIO-FO entendent que "l'avis des enseignants et des parents doit être entendu et respecté". Leur communiqué commun.


"Le Maire de Saumur a annoncé attendre le mois de mars pour se prononcer sur le rythme
choisi pour la rentrée 2018. Pourquoi attendre autant ?
Déjà 75 signatures d’enseignants se sont portées sur une pétition demandant le retour aux 4 jours : la quasi-totalité des enseignants, à laquelle se sont ajoutées des voix d’ATSEM et d’agents municipaux, malgré certaines pressions. 12 conseils d’écoles (où siègent enseignants, représentants des parents et de la mairie) de Saumur sur 13 se sont prononcés pour le retour aux 4 jours. L’écrasante majorité souhaite donc le retour à 4 jours.
M. Goulet a fait entendre à plusieurs reprises que le résultat des votes ainsi que les signatures portées sur la pétition ne seront que des éléments parmi d’autres qui orienteront sa décision finale : doit-on comprendre que cette fois encore l’avis des parents et des enseignants, dont la très grande majorité ne voulait pas de la mise en place des 4 jours et demi, n’est pas prépondérant ? Va-t-on subir une nouvelle fois un déni de démocratie ?

Certains élus pour justifier le maintien de la semaine à 4 jours et demi, évoquent la suppression de postes d'animateurs avec le retour de la semaine des 4 jours. Ces postes peuvent être maintenus par les activités qui devront se dérouler le mercredi matin et par le retour d'animations proposées aux écoles (comme c'était le cas avant les nouveaux rythmes scolaires). En maternelle, les ATSEM, avec l'organisation actuelle cumulent aujourd’hui 43 heures de ménage et d’encadrement d’enfants par semaine : tâches qu’elles doivent parfois assumer en même temps !
Nul doute que des pressions diverses doivent s’exercer de toutes part pour maintenir un système à 4 jours et demi. L’Etat a choisi de maintenir le fonds d’amorçage et de poursuivre l’éclatement du cadre national de l’Ecole (en maintenant la disparité et l'inégalité sur le territoire national).

Rappelons également que les écoles privées de Saumur fonctionnent toujours à 4 jours et comptent bien maintenir cette organisation, tout à leur avantage. Toutes les autres écoles de la circonscription de Saumur (c’est-à-dire des communes alentours) ont voté le retour à 4 jours. 5 fonctionnent déjà 4 jours depuis la rentrée de septembre : l’unité peut donc être réalisé dans tout le secteur de Saumur. Enseignants, ATSEM, parents d’élèves se sont exprimés. Ce sont eux les premiers concernés et tous font le même constat de fatigue accumulée, de désorganisation du service, de détérioration des conditions de travail des uns et des conditions d’apprentissage des autres.
La voix des enseignants, ATSEM et parents doit être entendue et respectée. Le SNUIPP 49 et le SNUDI-FO 49 appellent au maintien de la mobilisation et à son renforcement. Ils demandent à être reçus par le maire le jeudi 15 février à 17h30 et appellent les enseignants, agents municipaux et parents de Saumur et des communes voisines à venir les soutenir en se rassemblant dès 17h devant la mairie. Ils soutiennent également les équipes qui ont déjà mis la question de la grève à l’ordre du jour, en cas de non-respect du choix exprimé dans le respect de la démocratie"


Pour le SNUIPP Saumur, Valérie Pacitto
Pour le SNUDIO-FO 49, Morgane Moureaux


Article du 18 janvier 2018 I Catégorie : Politique

 


1 commentaire :


Commentaire de CHARMI 18/02/2018 09:37:39

Toutes ces discussions sont bien stériles et sans aucun intérêt. Le seul objectif doit être d'apprendre, et s'il faut 5 jours aux enfants d'aujourd'hui pour apprendre à lire, retenir quelques notions mathématiques, un minimum de grammaire et d'orthographe, organisons la semaine de 5 jours! Et pourquoi pas quelques dictées le samedi matin pour certains professeurs... Le temps semble venu.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI