Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Thouars. L'opération « maison à 1 euro » va bel et bien être lancée

Acheter une « maison à 1 euro » dans le centre-ville de Thouars, est-ce possible ? Oui, bientôt... C'est en effet l'annonce qu'a faite le premier adjoint au maire, Emmanuel Charré. L'opération, officiellement nommée OPAH RU (Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et du Renouvellement Urbain) est bel et bien lancée, donc. Pourtant, la communication autour de ce projet n'a pas toujours été claire de la part de la municipalité Thouarsaise (relire les articles ici et ici). Oui, puis non et enfin oui...


« Acheter une maison pour 1 euro, ce sera bientôt possible dans le centre historique de Thouars ». C’est comme cela que La Nouvelle République annonçait, le vendredi 7 avril dernier, le lancement de l'opération « maison à 1 euro » à Thouars, l'OPAH RU. Du côté du standard de la Mairie, le téléphone a commencé à sonner, attestant de l'intérêt porté par les particuliers à ce projet. Peut-être prise de court par une information diffusée trop tôt dans la presse, la municipalité rétorquait dans Le Kiosque : « La ville de Thouars ne possède pas de maisons et a fortiori, pas de maisons à vendre. Encore moins à 1 euro ».

La municipalité communique officiellement

Environ 8 à 9 mois après ce faux-départ, le premier adjoint au maire de Thouars, Emmanuel Charré, a définitivement validé le lancement de cette opération. Ainsi, on apprend qu'un lotissement allait fleurir et surtout qu'une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et du Renouvellement Urbain, la « maison à 1 euro », était lancée depuis le 1er janvier 2018. Il explique, dans les colonnes de La Nouvelle République, que « cette opération s’inspire de ce qui s’est passé à Liverpool il y a quelques années. Nous allons échanger des maisons en centre-ville en mauvais état contre la promesse d’investir dans la rénovation de ladite maison et l’engagement d’y résider. Nous en sommes au stade du repérage et avons déjà en vue plusieurs maisons estimées à plusieurs milliers d’euros par les Domaines. Cela s’adresse à des jeunes ménages principalement ». Une « opération de la dernière chance » pour redynamiser le centre-ville ? D'un point de vue économique, Thouars est effectivement largement sinistrée, encore aujourd'hui : le chômage frôle les 20%, les logements ne se vendent plus... Qui plus est, la commune est passée de 29 logements autorisés en 2007 à 6 en 2016, à cause en partie de la crise de 2007 et 2008. Seule solution possible : brader. Et cette OPAH RU, qui y ressemble beaucoup, arrive semble-t-il à point nommé pour attirer « des jeunes ménages ».


Article du 23 janvier 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de M.Doussin 24/01/2018 11:34:53

Bonjour,

Je tenais à réagir à cet article pour apporter des informations complémentaires. Sur les permis de construire, on peut difficilement résumer un marché de l’immobilier en se focalisant exclusivement sur le neuf. Il est vrai que le nombre de permis de construire a diminué sur Thouars depuis quelques années. La crise de 2007-2008 , l’augmentation des normes nationales en matière de construction peuvent en effet expliquer ce phénomène sur le neuf. En revanche, nous constatons que les acquéreurs vont plus facilement se tourner vers l’ancien. Ainsi 200 ventes ont été réalisées sur la ville de Thouars en 2017.

Sur les données économiques, je vous invite à consulter l’étude menée par pôle emploi en 2017 sur le bassin de vie thouarsais. Voici le lien de l’étude : http://www.observatoire-emploi-nouvelle-aquitaine.fr/pdfs/voir_pdf.php?nom_fichier=DL1_201705_141

On constate ainsi qu’ « Au 1er trimestre 2017, le taux de chômage de la zone d’emploi atteint 8,1%, un taux très inférieur à celui de la région et de la France métropolitaine. Il diminue de -0,7 point sur un an ». On peut donc difficilement afficher un taux de 20% et affirmer que la ville de Thouars est sinistrée. Je reste à votre disposition si besoin pour apporter un éclairage sur les statistiques du territoire.

CORDIALEMENT

J doussin


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI