Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



La première boutique à l'essai va ouvrir le 3 mars à Saumur. Ce sera du design

La ville de Saumur a décidé de donner un coup de pouce aux jeunes entrepreneurs qui n'osent pas franchir le pas de l'installation et adhère au programme des 'boutiques à l'essai". Le premier bénéficiaire sera Dylan Auger, au n°7 de la rue du Marché à Saumur, avec sa "use'in factory". Ce sera du design à base d'objets et de produits récupérés, palettes, ferrailles ou tous autres objets chinés de-ci, de-là...


Il ne pensait pas que cela allait aller aussi vite Dylan Auger. Avec le temps, sa passion pour la création de mobiliers à partir d'objets usagés sa passion a pris le dessus : "Tout a commencé quand notre meuble télé s'est cassé, j'ai voulu le réparer, mais finalement, j'en ai créé un à base de vieilles palettes. Puis un, deux autres, deux, trois avec des objets que j'ai chinés... Tant et si bien que l'appartement n'était plus assez grand alors je me suis installé un atelier à Vihiers. Puis, cet été, Jackie Goulet, m'a parlé du projet de boutique à l'essai et du soutien que le système pouvait m'apporter avec les différents partenaires. Alors, j'ai décidé de me lancer plus vite que prévu. En décembre c'était parti. Sans cela, j'aurais commencé par prendre un statut d'auto entrepreneur et essayé de vendre mes meubles comme je pouvais."

Une boutique à loyer modéré

Dylan Auger "consomme" environ 70 à 80 palettes par mois et son stock est au point. Chaque semaine, l'ancien barman parcours les brocantes, les magasins Emmaüs, fais aussi les poubelles pour créer ses lampes "hachoirs" ou ses tables valises... Les prix dans sa boutique iront de 9 à 600 euros suivant les objets. Son emplacement, aussi, fait sens. Il sera près du brocanteur... Quant à son modèle économique, il est clair pour lui : "J'ai été accompagné pour préparer mon projet. Il faudra que je vende une petite dizaine d'objets par jour. Pour m'aider à me lancer, les "boutiques à l'essai ont négocié avec le bailleur une réduction de loyer pendant 6 mois".

Saumur comme une cinquantaine de villes en France

La première « boutique à l’essai » a été ouverte dans la Somme à Noyon en 2013. Depuis, une fédération des Boutiques à l’essai s'est créée et regroupe une cinquantaine de villes en France. Le principe est de pouvoir aider un porteur de projet commercial de se lancer « à l’essai ». L'idée n'est pas seulement de négocier avec les baux commerciaux, mais d'accompagner les jeunes entrepreneurs. Dans chaque collectivité, un comité de pilotage est créé et un réseau de partenaires vient en soutien (banque, cabinet comptable...). D'autres ouvertures sont ainsi prévues dans la ville.
Pour voir les meubles et objets proposés, c'est ici.


Article du 26 janvier 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :


Commentaire de Voyer 26/01/2018 19:23:38

En voila une chouette idée ! Les petits coups de pouce peuvent faire les belles réussites !



Commentaire de Lefief 26/01/2018 19:43:57

Félicitations et bon courage pour la suite



Commentaire de Catherine TAILLEZ 26/01/2018 22:18:45

une simple précision géographique, Noyon se trouve dans l'Oise et non dans la Somme.



Commentaire de francophone 27/01/2018 09:33:20

bravo à nos élus pour cette initiative et plein de réussite à celles et ceux qui vont tenter l'expérience...un gros bémol pour cette première expérience: pourquoi aller chercher des termes anglais que beaucoup de gens ne comprendront pas d'ailleurs, alors que notre langue française est si riche et que vous auriez pu trouver l'équivalent en plus drôle et plus attractif



Commentaire de Enfin une simplification en France, une vraie ! 28/01/2018 09:42:00

Déjà éprouvée avec succès par d'autres villes, cette formule de création simplifiée et pilotée semble une vraie avancée pour aider nos jeunes ambitieux et créatifs...et redynamiser nos centres bourgs.Allons les rencontrer, acheter...je préfère ce mode d'entraide à celui consistant à distribuer les allocations à des personnes dont l'univers se situe entre les jeux tv, le grattage et les supermarchés hard discount...bonne réussite à ce néo "entrepreneur"



Commentaire de Lolo de Pocé 29/01/2018 09:11:16

Bravo pour cette initiative de nos élus et bon courage pour ce jeune créateur qui se lance. Aux Saumurois de l'aider et de passer découvrir sa boutique


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI