Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Le Mag'Hebdo. Projet de territoire de Saumur Val de Loire : Qualité de vie et bien-être avant tout

Il aura fallu 2 séminaires, l'un en juillet 2017 entre membres du bureau de Saumur Val de Loire, l'autre en octobre avec tous les élus, avec l'appui du cabinet conseil Cap Nova pour enfin aboutir à un projet de territoire, véritable feuille de route pour les 10 ans à venir de la nouvelle grande agglo Saumur Val de Loire. Et le leit-motiv est la qualité de vie et le bien-être des habitants.


« Notre projet de territoire repose sur une vision pour l’avenir commun du Saumurois, celle d’un territoire où priment la qualité de vie et le bien-être, disposant d’une économie dynamique et innovante, bénéficiant d’une mobilité et de réseaux de transports qualitatifs et décarbonés, préservant son environnement naturel, autonome sur les plans alimentaire et énergétique figurant parmi les premières destinations touristiques de France. Si elle est particulièrement ambitieuse, cette vision 2028 reste réaliste puisqu’elle s’appuie avant tout sur les nombreux atouts qu’offre le territoire », c'est ainsi que Jean-Michel Marchand résume le schéma directeur de Saumur Val de Loire pour les 10 années à venir. Pourquoi 10 années ? « Parce que c'est en deça de toutes échéances électorales, que ce soit en 2020 ou en 2026 », explique-t-il. « Et vous l'aurez remarqué, je me suis laissé convaincre pour sortir d'un schéma traditionnel qui met en avant le développement économique. Là c'est en premier la qualité de vie et le bien-être, mais qui se décline à tous les niveaux. Et on ne part pas de rien. »

Dynamisme, agilité et sérénité

Et il est revenu à la représentante du cabinet Cap Nova, de présenter ce projet : « Le présent projet de territoire repose sur une vision pour l'avenir commun du Saumurois, celle d'un territoire. » Et de décliner les moyens pour mettre en place ce projet : « Il convient de partager une vision du futur durable : pour mettre en œuvre ce projet, la vison et les orientations (ndlr dynamisme, attractivité et environnement) devront être partagées et discutées entre tous les acteurs de se réalisation. Il convient aussi d'avancer avec des convictions fortes et partagées pour construire une agglomération solide et stable, un phare que représentera u repère pour le territoire. Il faut aussi mobiliser une force de travail collective, afin d'avancer dans sa réalisation. IL convient d'être solidaire pour créer du commun à partir de la multiplicité. Le Saumurois est une maison commune dans laquelle tout le monde doit avoir l'occasion de se retrouver, participer aux projets d'avenir, à condition de reconnaître le travail déjà réalisé. Et cette construction commune doit s'effectuer de manière conviviale et solidaire. » Et Jean-Michel Marchand d'avoir le mot de la fin : « Le territoire doit faire de dynamisme et de vitalité, d'agilité car cela s'inscrit dans le long terme et de surtout de sérénité. Car ce projet ne pourra être mené à bien que si les conditions de travail sont sereines et apaisées. »





Les réactions :


Bruno Cheptou (Doué en Anjou) : « Je partage cette philosophie, cela donne un cap. Beaucoup d'idées peut-être au-delà des compétences de l'agglo. Mais la question est quel est le statut de ce texte ? Les thématiques sont très larges et surtout comment s'y prend-on, quelle traduction et avec quels moyens ? Par ailleurs il faudra qu'on affiche des résultats mesurables par rapport aux objectifs. » Et celui qui est aussi conseiller départemental de rajouter : « Tout cela avec quels partenariats : pour que le territoire bouge, il faudra le faire avec d'autres (agglos, département, région). Comment peut-être être partenaire d'actions alors que certaines compétences ne sont pas les nôtres. Comment peut-on innover ? » Mais de conclure sur une note positive : « En tout cas on a bien fait d'inventer ce projet de territoire. »

Gérard Persin (Montsoreau) : « Enfin un document qui nous engage mais je suis inquiet de savoir quels seront les moyens pour atteindre les objectifs. » Et de rajouter : « Je suis sceptique pour qu'on sente un nouveau souffle partout, car notre population n'a pas encore assimilé notre grand territoire. »

Christophe Cardet (Saumur) : « 7% de taux de chômage, c'est ultra ambitieux ! Doit-on valider ce chiffre ? Si oui il faut se donner une vraie politique de moyens. »

Régine Catin (Fontevraud et conseillère régionale) : « Pour ce qui concerne le tourisme et la culture, il faut s'appuyer sur les sites majeurs. Et cela manque dans ce schéma. »

Michel Apchin (Saumur) : « Au-delà d'un beau document, cela n'a de sens que si c'est réalisé par les hommes et des femmes que nous sommes. Cela n'a de sens que s'il y a de véritables solidarités et compréhensions pour que cela prenne la dimension souhaitée. Cela nécessite respect et osmose et un pacte financier et fiscal. Cela ne peut pas être passer sous silence. »

Christiane Pelletier (Villebernier) : « Je trouve que ce projet est lisse, qu'il pourrait s'adapter à beaucoup de territoires. »

Rodolphe Mirande (Rou Marson) : « Il manque des indicateurs pour mesurer la performance et donner du sens aux élus et aux habitants. Peut-être faudrait-il revoir nos modes de gouvernance et chacun doit s'associer. »

CAP NOVA : « Dans la rédaction, nous n'avons pas touché au contenu, celui-ci est le vôtre. Oui il y a des choses que j'ai vues ailleurs. Mais, là où vous pouvez vous départager, c'est par ce souffle nouveau, c'est à dire par la manière dont vous allez le mettre œuvre, par l'incarnation que vous aurez et la manière dont vous allez y travailler. Au regard de mon expérience, vous êtes le 2ème territoire à avoir demandé un tel processus d'intelligence collective. Bref l'idée du nouveau souffle est dans la manière d'élaborer un cap et non de proposer une idée géniale. »

Jean-Michel Marchand en réponse : « Aujourd'hui Saumur Val de Loire n'est plus une exception. Nous sommes dans le droit commun. Nous souffrons cela étant d'un mariage forcé et pour atteindre dynamisme, agilité et sérénité, il y a encore un peu de travail. Le pacte financier et fiscal de solidarité se fera et ce, au cours de cette année 2018. Et c'est à partir de là que l'on pourra travailler en se connaissant mieux. Enfin je ne manque pas d'interpeller le conseil de développement pour faire vivre ce document de référence. »
En conclusion : « On avait besoin d'un document pour savoir vers quoi on voulait aller. Ce document, on l'a. Maintenant il va falloir qu'on commence à travailler. Ce document nous appartient et nous en ferons ce que nous déciderons ou de ce que nous sommes en capacité de faire. »

Lire le projet complet de territoire (47 pages) en cliquant ici


Article du 26 janvier 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


10 commentaires :


Commentaire de Nostromo 26/01/2018 16:34:10

Super toutes ces bulles !!
Et la piscine ? Est-ce qu’elle va être rénovée ?
C’est attractif une piscine :)



Commentaire de Rousseau 26/01/2018 18:36:54

- L'agglo ne répond JAMAIS aux questions posées via la messagerie de leur site, bravo ! En particulier concernant les postes à pourvoir : motus et bouche cousue, curieusement. Réservés aux potes ?
- l'inscription à la newsletter ne fonctionne même pas, tenté à plusieurs reprises en vain, quel bazar.
- la vidéo de "propagande" : minable, c'est ça l'image dynamique ? Combien a coûté encore cette ineptie ?
- et la gabegie à foison : qui la contrôle au juste ? Bus circulant à vide continuellement, vélos électriques stockés bien au chaud dans un garage, quel gâchis, et pour qui au juste ?? Et fournis par le magasin Cycl'Obsession de notre dévoué maire adjoint, Mr Néron, "chargé des transports doux" (sic) ; normal tout ça, par quel miracle ; mais ça ne surprend personne, pas même nos "chers" conseillers payés et mandatés pour gérer, théoriquement ???

Mais qui supervise tout ce beau monde, y a t il un pilote dans l'avion ?
Merci aux agents de l'agglo qui nous lisent d'apporter qq réponses.



Commentaire de candide 26/01/2018 19:08:26

Comment s'integre dans ce beau projet la reconstuction de la guin guette de saint martin de la place?Madame Devaux,en charge de la gestion des risques naturels au sein de l'agglomeration veut la reconstruire dans le lit mineur(,zone d'aléa maximum).C"est vrai qu'elle est issue d'une famille qui a fait fortune en vendant des chapelets et qu"elle doit imaginer que sa guinguette ,dotée de pouvoirs surnaturels ,pourra marcher sur l"eau.Une certitude:l' argent du contribuable sera jeté à la riviere.comme d"habitude !



Commentaire de bernadette fourré-jousselin dite mémé 26/01/2018 19:14:40

Dans ce que je viens de lire, malgré toutes " les bulles " comme le dit Nostromo je retrouve cette phrase, qui excusez moi je trouve vraiment exagérée pour la ville de Saumur ....... elle offre une qualité de vie à ses habitants !!!!! quels habitants ? Bon on va dire que je suis vieille et raleuse, c'est vrai ...... que quelqu'un vienne m'expliquer soit de Saumur agglo ou des services de la ville .



Commentaire de Oh .... 26/01/2018 20:51:29

Oh.... la belle taxe GeMapi en bas à droite, c'est écrit en petit mais elle est là...



Commentaire de Combien 26/01/2018 21:10:54

Combien pour cette étude ? Son intérêt est plus que discutable, c'est juste une liste de choses, de bidules, de futurs emmerdements pour les saumurois et surtout de normes et taxes diverses. La gauche dans toute sa splendeur, on intellectualise puis on pond des normes et des taxes qui pourrissent la vie des gens.



Commentaire de Euh... 26/01/2018 21:17:20

Alors pour le bien-être c'est 30 km/h sur tout l'agglo et surtout en cadeau je vous mets de la priorité à droite. Ça va mieux ? Merci Docteurs Marchand et Néron.



Commentaire de Et l'aerodrome, c'est du bien être ? 26/01/2018 21:47:43

Qualité de vie, pfff ! Les habitants de Bagneux apprécieront avec les parachutistes qui ne vont pas tarder à nous pourrir bientôt les week-end. N'est ce pas Sir Cardet ?



Commentaire de Sceptique 27/01/2018 09:32:24

Un an et plusieurs milliers voir dizaine de milliers d'euros pour ça?
Même si c'est sans doute une obligation légale c’était pourtant l'occasion d'aller au fond des choses et d' associer les citoyens. Elle est où la démocratie participative? Quand je lis: "Dans l’avenir, pour fluidifier les déplacements et limiter la pollution, l’essentiel des trajets devront s’effectuer en transports en commun." je me dis qu'on ne parle pas du Saumurois! Quand auront nous une densité suffisante? Quand les poules auront des dents et que Saumur sera Shenzhen. D'ailleurs il n'en est pas question sur les "actions à mettre en oeuvre". Dommage. On a les élus qu'on mérite.



Commentaire de Sombre affaire 27/01/2018 18:36:25

Qui est proprietaire de l'aérodrome et donc responsable des nuisances vis à vis des riverains ? Est-il aux normes ? Qui paye ? Alors Marchand, vous en dites quoi ?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI