Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur. L'école Charles Perrault et le collège Mendès France expérimentent l'Art de la Parole

« Le conte oral s'est transmis depuis des millénaires et il continue de vivre encore aujourd'hui ». Partant de ce constat, 2 établissements scolaires Saumurois, l'école Charles Perrault et le collège Pierre Mendès France, ont décidé de mener une expérimentation sur l'Art de la Parole, au travers du projet « Cap Contes ! » de l’association culturelle Saumuroise « Fleurs de Contes ». Pour elle, « le conte oral a encore sa place dans notre société technologique et numérique et peut aider nos enfants à bien grandir et à devenir des êtres humains accomplis ».


Au travers de son projet « Cap Contes ! », l’association culturelle Saumuroise « Fleurs de Contes » souhaite porter une « action de recherche originale, qui explore le lien entre contes et apprentissages ». Une « expérimentation innovante » avec l'utilisation du Conte, Art de la Parole, « pour favoriser les apprentissages ».

Une évaluation des compétences des élèves

Pour vérifier les effets positifs sur les apprentissages et le bien-être à l’école des élèves, une action a été mise en place dans 2 établissements scolaires Saumurois. Une conteuse professionnelle au sein de l’association « Fleurs de Contes », Tiphaine Le Vaillant, intervient effectivement chaque vendredi depuis le mois de novembre 2017 et jusqu’au mois de mars 2018, dans la classe de CM2 de l’école Charles Perrault et dans une classe de 6e du collège Pierre Mendès France. Une évaluation des compétences des élèves est réalisée en début et en fin d’expérience.

Une action suivie par le Réseau Éducation Prioritaire

Ce travail est réalisé par deux étudiants de Master de psychologie de la Faculté François Rabelais de Tours, Benjamin Masset et Marine Hégon, et fera l’objet d’un mémoire de recherche. Cette initiative, suivie de près par Madame Louail, coordinatrice du Réseau Éducation Prioritaire (REP) de Saumur, a d'ailleurs reçu le soutien financier de la Fondation de France, dans le cadre de son programme Saumurois « Pétillantes Initiatives ». Elle bénéficie aussi d’un appui financier de la communauté d’agglomération Saumur Val de Loire.


Article du 02 février 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI