Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



EPHAD : Il y a urgence pour Guy Bertin, conseiller départemental et maire de Neuillé. Son communiqué

Lors du congrès des maires en novembre, Guy Bertin, conseiller départemental et maire de Neuillé, a interpellé la ministre de la Santé, Agnès Buzin, sur la situation du fonctionnement des EPHAD et sur les déserts médicaux dans le monde rural. L'élu saumurois lui a notamment indiqué « qu’il y avait une situation critique qui ne pouvait pas durer et que l’état devait prendre la pleine mesure des conditions de travail et de l’accueil des résidents dans ces établissements publics ». Et de constater que « la réponse faite à ce moment-là n’était pas à la mesure de la réalité vécue ». Son communiqué...



« La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement de décembre 2015 doit rapidement entrer en application. La loi prévoit par exemple, une réforme du financement des EHPAD pour poursuivre les efforts de médicalisation de ces derniers (présence de personnels soignants), pour mieux prendre en compte la perte d’autonomie des personnes âgées accueillies.

Au-delà de la rigueur de gestion qui s’impose à toutes les structures et des réponses que l’on peut donner au niveau de notre département (qui est l’un de ceux qui sont les plus impliqués financièrement auprès des personnes dépendantes), le problème rencontré repose le débat de fond beaucoup plus important qui est la prise en compte des générations des « papy-mamie boum » qui ne fait que commencer.

La loi votée doit donner dès à présent les moyens pour tenir compte de la réalité du terrain. Les personnels ne peuvent plus attendre, leur souffrance est réelle et les résidents en sont les premières « victimes ». Les besoins d’accompagner nos anciens les plus fragiles méritent plus d’attention, voire d’affection, nécessitent un peu plus d’accompagnement qu’on ne peut pas faire un chronomètre à la main. On sait que les personnes accueillies aujourd’hui arrivent avec des problèmes de santé, de dépendance, plus importants qu’il y a 10 ans puisqu’il y a une volonté de permettre aux personnes de rester le plus longtemps possible à leur domicile. Ce qui est une bonne chose.

Le constat est connu, il faut le plus rapidement, apporter les moyens nécessaires. Les finances sont un début de réponse, mais elles ne suffisent pas à elles seules, c’est tout un modèle de société qu’il nous faut mettre en place, repenser la solidarité intergénérationnelle, familiale, locale. Merci aux personnes qui aujourd’hui apportent leur soutien et donne de leur temps pour apporter une bouffée d’oxygène. Les salariés et les directeurs de structures, les accompagnants ont sonné la sirène d’alarme, puisqu’ils n’étaient pas entendus. C’est chose faite.

Nos députés de la majorité doivent motiver l’action du gouvernement pour prendre à bras le corps cette situation et apporter des réponses de manière pragmatique, rapide et « visionnaire ». Une enveloppe de 50 millions d’euros supplémentaires ne sera pas suffisante pour tous les EPHAD de France… ».



Article du 07 février 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :

Commentaire de ben c'est simple.... 07/02/2018 21:28:37

c'est simple , l'aide "exceptionnelle " de 50 millions d 'euros représente par ehpad moins de 7 000 euros , soit un véritable scandale ......


Commentaire de DELARUE 08/02/2018 07:03:18

Il faut mettre en place un vrai statut pour les aide soignantes qui veulent travailler à domicile. Elles sont nombreuses et les personnes âgées qui rentrent en structure pourraient parfois rester chez elle si des aides soignantes peuvent les accompagner...


Commentaire de Louis Dagy 08/02/2018 10:15:32

Merci Mr Bertin. J'espère que beaucoup de commentaires sur ce kiosque viendront appuyer vos propos et que notre députée vous rencontrera, si ce n'est déjà fait, pour donner une suite à ce problème. Je constate que les médias relatent les déplacements de nos gouvernants sur les lieux à problèmes, mais je n'ai rien entendu de tel sur les EHPAD. Y a t-il, au sein de l'Agglo, une étude ou un projet ou un suivi de ces questions ?


Commentaire de Depute 11/02/2018 16:34:03

Monsieur bertin est bien centre droit elu sur la circo saumur nord et maire de neuille sur la circonscription de son Ami taugourdeau? Député qu on ne voit pas, qu on entend pas. Ouhouh....Est il? Monsieur bertin que faites vous justement pour le social au département? A quand un bilan de vos présences, actions, bilan depuis 2 ans? Nous sommes impatient de vous lire.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI