Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgueil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Les migrations des habitants de l’Anjou à l’étude

Lors de la commission permanente du Conseil départemental de ce lundi 19 février, les conseillers départementaux ont examiné près d’une trentaine de rapports. Parmi eux notamment lla problématique des migrations des habitants. Résumé des décisions.


Dans le domaine du développement équitable des territoires, le Département a décidé de confier à l’Insee une étude sur les migrations résidentielles internes et externes en Maine-et-Loire. Les résultats de cette enquête serviront notamment de base à la révision du plan départemental de l’habitat et du plan départemental d’action pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées.

Dans le domaine des solidarités, le Département a lancé pour 2018 un nouvel appel à projets pour réajuster ses capacités d’accueil et d’accompagnement des mineurs non accompagnés, dont les arrivées sont de plus en plus importantes en Maine-et-Loire (670 en 2017). Les dossiers doivent être déposés avant le 15 mars 2018, en prévision d’une attribution en juillet prochain. D’ici là, l’association l’Abri de la providence, qui assure déjà l’accueil de MNA, voit ses missions renforcées par l’attribution d’1,9 M€ pour permettre le suivi de 340 jeunes migrants.
Dans le domaine de l’insertion et de la lutte contre la précarité, le Département signera plusieurs conventions, avec la CCI et la Région pour l’accès à la formation des bénéficiaires du RSA et des jeunes, avec l’Etat pour le financement de contrats d’insertion, enfin avec Pôle emploi pour l’accompagnement des bénéficiaires du RSA demandeurs d’emploi.

Dans le domaine des espaces naturels sensibles (ENS), le Département a attribué deux subventions pour un montant global de 20 500 €, pour la réalisation de panneaux d’informations pédagogiques sur l’île aux chevaux à Sainte-Gemmes-sur-Loire et pour la conduite d’un programme de gestion, de valorisation et de préservation de l’étang de Beaurepaire à Cléré-sur-Layon. Au cours des cinq dernières années, le Département, dans le cadre de sa politique en faveur des ENS, a déjà contribué à hauteur de 273 000 € au financement d’actions au sein de ce site majeur, reconnu pour son intérêt ornithologique et floristique (acquisition de l’étang, étude hydrologique, gestion pédagogique).

Dans le domaine de l’autonomie, le Département a décidé d’allouer un acompte de 300 500 €, sur une dotation globale annuelle de 650 000 €, aux neuf centres locaux d’information et de coordination gérontologique (CLIC). A travers leur mission d’accueil, d’écoute, d’information et d’orientation, les CLIC accompagnent au quotidien les personnes âgées en perte d’autonomie et leur entourage.


Article du 20 février 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI