Montsoreau. Pour le collectionneur Philippe Méaille, Paris doit accepter le cadeau de Jeff Koons

Jeudi dernier, le journal Le Monde a diffusé la tribune écrite par Laurent Dumas, collectionneur et amateur d'art contemporain, au sujet du bouquet de tulipes offert par Jeff Koons à la Ville de Paris. Pour lui, la capitale doit accepter le cadeau de cet artiste américain, en lien avec les attentats de 2015. C'est aussi l'avis du collectionneur Philippe Méaille, le fondateur du Château de Montsoreau-Musée d'Art Contemporain...

P. Méaille du Château de Montsoreau-Musée d'Art Contemporain


Dans une tribune au « Monde », un collectif d’artistes et de professionnels du marché de l’art, dont Fabrice Hyber, Fleur Pellerin et Jacques-Antoine Granjon, plaide pour que la capitale accepte le bouquet de fleurs monumental – et contesté (1) – que l’artiste américain veut offrir à Paris pour commémorer les attentats de 2015.

23 signataires, dont Philippe Méaille

Cette tribune, intitulée « Paris doit accepter le cadeau de Jeff Koons » et écrite par le collectionneur Laurent Dumas, a été signée par de nombreuses personnalités, artistes et professionnels du marché de l'art : Fleur Pellerin, Marc Lavoine, Jérôme Sans, Fabrice Hyber ou encore Philippe Méaille, collectionneur français d’art contemporain. Ce dernier, qui a fondé le Château de Montsoreau-Musée d'Art Contemporain en avril 2016 (relire), détient la plus importante collection mondiale d'œuvres du collectif Art and Language. Pour lui, comme pour 23 autres acteurs du secteur, la « Bouquet of Tulips » de Jeff Koons doit être accepté par la municipalité Parisienne. Découvrez en image de synthèse, ci-contre, l'œuvre installée devant le Palais de Tokyo à Paris.

(1) Pour mieux comprendre pourquoi l'œuvre fait polémique à Paris, consultez l'article des Inrocks.


Article du 26 février 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de simon 27/02/2018 07:59:52

ce n\'est pas vraiment un cadeau !!!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI