Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Le Mag'Hebdo. Saumur Val de Loire : 2,4 M d'€ pour le Tourisme. Pour quoi faire ?

Dans leur projet de territoire et à l'occasion du vote du budget primitif 2018, les élus de Saumur Val de Loire ont acté d'un budget de 2,4 millions d'euros pour le Tourisme, dont 1.8 million pour la nouvelle SPL Saumur Val de Loire Tourisme. Mais pourquoi faire ? Entretien avec Jean-Jacques Micoud, directeur de la SPL depuis Août 2017.

Le site des Perrières à Doué en Anjou, symbole d'une démarche dynamique pour le territoire


Dans le projet de territoire de Saumur Val de Loire on peut lire : « Le tourisme est un véritable point fort du Saumurois. S’il est aujourd’hui en plein développement, les ef­forts engagés doivent se poursuivre pour faire du territoire une des premières destinations touristiques en France. La création d’une SPL (Société Publique Locale) Saumur Agglo Tourisme doit permettre de structurer l’offre touristique existante, l’innovation en matière d‘usage (réservation, applications smartphone) et l’accueil de nouvelles activités inédites (manifestations, activités, hébergements…).
La filière équestre largement représentée sur le territoire et facteur d’attractivité, doit permettre de déve­lopper le tourisme sur le Saumurois.
».
Cela est dit et bien dit. Mais qu'en est-il de la stratégie ? En prélude de notre entretien avec Jean-Jacques Micoud, directeur de la SPL Saumur Val de Loire Tourisme, Sophie Saramito, vice-présidente de Saumur Agglo en charge du tourisme et à ce titre Présidente de la SPL de le résumer : « La mise ne place de la SPL doit permettre de renforcer et de structurer l'offre touristique sur l'ensemble de notre territoire. L'objectif recherché est d'y allonger le nombre de nuitées et de faire en sorte que le Saumurois devienne une destination à part entière

2,4 millions d'euros, mais pas seulement pour la SPL

Jean-Jacques Micoud détaille : « Les 2,4 millions ne sont pas qu'à l'intention de la SPL Saumur Val de Loire Tourisme, cette dernière en percevant 1.8. Le reste est budgété pour investir sur d'autres actions sous la tutelle directe de l'agglo.» Et de citer : « Il y a tout le volet valorisation de la randonnée (balisage, itinéraires, circuits,...) 52 circuits ont été relookés et réorientés dans le sens de l'intérêt communautaire. C'est tout un travail fastidieux qui a été fait durant l'année 2017, sachant que l'entretien quotidien quant à lui est du ressort des communes traversées..»

La Loire à Vélo Troglo : en faire quelque chose d'exceptionnel

Autre dossier du ressort direct de Saumur Val de Loire, la Loire à Vélo Troglo. « Même si on n'en parle pas beaucoup encore, il y a un gros travail sur le foncier, en relation avec les communes ou encore les propriétaires. Puis il y a un laborieux travail technique, sur le plan de la géologie par rapport à la sécurisation. Tout cela constitue un travail fondamental, et la circuit devrait prendre de la vitesse courant 2018. Tout l'intérêt de ce dossier, c'est le renouvellement de l'attractivité de la Loire à Vélo qui a désormais 20 ans. Si la région a décidé d'investir pour renouveler ses circuits, en Saumurois, avec la Loire à Vélo Troglo, on va plus loin et on veut faire quelque chose d'exceptionnel avec une vraie mise en scène. Ce qui serait optimal, c'est que tout soit prêt pour 2021. C'est là aussi un enjeu essentiel pour le territoire, tant touristique qu'économique. Rappelons que La Loire à Vélo, ce sont 700 000 personnes par an dont 90 000 sur notre territoire Saumurois et c'est une moyenne de 80€ dépensés par personne !. Demain avec la Loire à Vélo Troglo en plus, c'est l'occasion de communiquer et faire vivre le territoire autrement.

SPL Tourisme : raisonner plus sur l'attractivité et pas seulement sur le tourisme

« Bien qu'il y ait la mise en place de la SPL, nous restons un office de tourisme avec les mêmes missions qu'avant, à savoir l'accueil, la communication et la commercialisation. Mais avec ce nouvel outil qu'est la SPL, cela nous permet d'aller plus loin, notamment d'intégrer une mission événementielle, l'accompagnement des collectivités en matière de stratégie, et demain pourquoi pas la gestion d'équipements et d'infrastructures, bref tout ce que ne faisait pas l'OT jusqu'à lors. Et nous sommes dans l'air du temps : en France, il existe 250 SPL dont 36 dans le secteur du tourisme, à l'image d'Angers, Tours Arras ou Clermont Ferrand, mais aussi de plus petites villes telles Carnac. L'idée est de raisonner beaucoup plus sur l'attractivité et pas seulement sur le tourisme . C'est une vision plus transversale, qui intègre aussi l'aménagement du territoire. Et toute la différence par rapport à un office de tourisme qui fonctionne sur le mode associatif avec des membres, la SPL a un comité d'administration qui sont des actionnaires, que sont l'agglo de Saumur, la Ville et la commune de Doué la Fontaine (1). Nous fonctionnons donc comme une entreprise. Et pour ne pas se couper du terrain, nous avons mis en place un comité technique, intégrant des acteurs locaux qui travaille sur le positionnement et le marketing, mais aussi sur l'harmonisation du calendrier des événements du territoire. En résumé, aujourd'hui, nous n'avons plus d'adhérents, mais des partenaires. Charge à nous, salariés de la structure, de leur montrer la valeur ajoutée.»

Changement de braquet : parler de destination et déringardiser la ville

Et côté stratégie, Jean-Jacques Micoud annonce la couleur : « Aujourd'hui la stratégie de la nouvelle SPL est de parler volontairement de destination. Ce qui a une vraie légitimité, peut s'identifier à ce slogan : « Saumur Val de Loire, bien plus vous l'imaginiez ». Saumur et le territoire ne doivent plus seulement être une étape mais une destination, c'est un vrai changement de braquet par rapport à la communication antérieure. L'enjeu, venir en Saumurois et avoir toujours une bonne raison d'y revenir. Et pour cela, il faut s'appuyer sur les acteurs locaux et les partenaires en valorisant les grands événements et progressivement affirmer cette destination : grâce à ces grands événements (Loire à vélo troglo, Anjou Vélo Vintage, Festivini, les Grandes Tablées., mais aussi Saum'urbain Trail, le Marathon de la Loire, le Saumur du son,...), cela doit devenir un réflexe que de programmer et s'arrêter à Saumur. Et cela permet de déringardiser l'image de la ville. On devient une vraie opportunité et une destination potentielle, au regard des destinations touristiques en France, voire en Europe. » Enfin, le professionnel du tourisme et désormais passionné du territoire saumurois de conclure : « Notre ADN c'est le Val de Loire et l'Anjou et tout ce que cela représente de produits, tels le cheval, les vins, le patrimoine, la gastronomie... A nous de le mettre en perspective et de raconter une histoire tout au long de l'année, avec une vraie démarche de réseau. Avec cette SPL (qui dispose d'un budget de 1,8 million d'euros, dont 1,4 million pour l'Office de Tourisme), on a ouvert un nouveau chapitre, il faut que chacun en ait pour son argent. Et il est important que les élus aient une vision partagée sur le territoire. Et avec à sa tête le tandem Sophie Saramito, qui connaît bien le secteur du tourisme (elle fut sous la législature Auxiette à la région, présidente du Comité du tourisme) et Fabrice Anger, qui connaît bien le monde de l'entreprise, on doit être pouvoir être en capacité de le faire pétiller ! »


Article du 07 mars 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de A.D.N. RÉVOLTÉ 08/03/2018 09:32:02

QUELLE CHANCE POUR SAUMUR DE SE VOILER LA FACE EN SACRIFIANT LES EMPLOIS PERMANENTS; L'ÉTAT DES TROTTOIRS, DES RUES (SURTOUT DE CERTAINES COMMUNES ASSOCIÉES) ; LES ÉCOLES (DIMINUER LES EFFECTIFS-PERMETTRE LA GRATUITÉ ET L'EFFICACITÉ DES ÉCOLES DE MUSIQUES ET ARTISTIQUES, DES ACTIVITÉS SPORTIVES ).
FOIN DU TOURISME QUI SEUL COMPTE ET REND SERVICE AUX COMMERCES DE BOUCHES ET L'ÉCOULEMENT DES PRODUITS VITICOLES !
LA POLITIQUE TOURISTIQUE A LA VUE EXTRÊMEMENT BASSE !



Commentaire de brugiere 08/03/2018 22:28:37

Le Tourisme est certainement l'un des pôles de développement possibles de Saumur. avec le cheval , l'Armée et le vin

mais alors? quid des stationnements que l'on règle avec des "prunes" à 35 euros
le touriste ne se laissera pas prendre 2 fois.
et puis il y a la qualité de la voirie qui commence à laisser à désirer.
et enfin, la place de la mairie ( avec son parking qui l' enlaidit


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI