Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


CHU d'Angers. « Prenons la parole pour notre santé, écrivons le CHU de demain »

Les citoyens des Pays de la Loire et départements limitrophes, usagers ou non, et intéressés par la vie du CHU sont invités à s’exprimer sur le CHU d'Angers et ses projets en répondant au questionnaire en ligne. Depuis samedi 3 mars, plus de 1 700 personnes ont déjà pris la parole. La consultation court jusqu’au mercredi 14 mars. Les Saumurois sont invités à y participer.


« Prenons la parole pour notre santé, écrivons le CHU de demain », c’est l’invitation que le Centre Hospitalier Universitaire d’Angers lance aux citoyens des Pays de la Loire et des départements limitrophes dans le cadre de l’élaboration de son Projet d’Etablissement « 2018-2022 ». Ce projet définira les grandes orientations qui guideront l’action du CHU pour les 5 prochaines années. Il s’agit pour l’établissement d’offrir à la population le meilleur service public de santé, accessible et performant.
Dans ce cadre, les citoyens sont invités, du 3 au 14 mars, à exprimer leurs aspirations et leurs attentes sur la plateforme participative www.demain-chu-angers.fr

"Conscient de son rôle sociétal, de sa responsabilité vis-à-vis des citoyens, de ses devoirs à l’égard des patients et des hospitaliers, le CHU a toujours conduit ses projets dans une approche participative", exprime la direction de l'établissement. Le Projet d’Établissement « 2018-2022 » sera une nouvelle incarnation de cette culture de concertation. Il sera élaboré avec les professionnels hospitaliers, leurs partenaires, dont les professionnels de santé extérieurs, les usagers et les citoyens.


Article du 08 mars 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI