Saumur. Un homme de 46 ans interpellé pour pédopornographie et viols sur mineurs

Ce mardi 13 mars 2018, un homme de 46 ans, habitant de Saumur, a été interpellé à son domicile par la police. Il est accusé de viols sur mineurs et de pédopornographie sur 7 mineurs âgés de 5 à 13 ans au moment des faits. Le parquet demande son incarcération.

Le suspect, accusé de viols et d’agressions sexuelles, a été arrêté à son domicile mardi 13 mars (photo d'illustration)


Selon Ouest-France, l'homme aurait reconnu des attouchements, agressions sexuelles et pénétrations sur plusieurs mineurs, dont ses neveux et nièces. Ce quadragénaire Saumurois a été arrêté par la police de Saumur à son domicile, mardi dernier. Une information judiciaire a été ouverte par le parquet d’Angers.

Il se filmait en abusant des jeunes enfants

Parmi les victimes (7 mineurs âgés entre 5 et 13 ans au moment des faits), des neveux et des nièces du suspect. Ce dernier a été entendu par les enquêteurs. Comme l'affirme une source policière dans les colonnes de Ouest-France, il reconnaît les faits « quand on lui met les preuves sous le nez ». Des faits qui courent sur plusieurs années : de 2012 à 2016 au moins, selon les premiers éléments de l’enquête. Pour interpeller le suspect, domicilié dans le centre-ville de Saumur, les policiers ont fait appel à un serrurier. L'objectif des forces de l’ordre était de le prendre par surprise et éviter qu’il ait le temps de dissimuler des preuves. Une fois entrés, ils ont découvert et ont saisi plusieurs supports informatiques, photos et vidéos. Sur certaines de ces vidéos, l'homme de 46 ans se filmait lui-même en plein acte, abusant des jeunes enfants... « Les preuves sont accablantes », témoigne dans Ouest-France une source proche de l’enquête.

Des contenus pédopornographiques sur le web

Les enquêteurs avaient ciblé le nom de cet homme depuis plusieurs mois déjà, suite à des échanges et des ventes de contenus pédopornographiques sur internet. Une enquête préliminaire le visant avait alors été ouverte au mois de juin 2017. « Une première perquisition permet de mettre la main sur des cassettes type VHS, mais l’ordinateur a été nettoyé avant l’arrivée des policiers », explique Ouest-France. L'enquête permet, quelques mois plus tard, d'identifier un de ses neveux sur une vidéo pédopornographique. L'étau se resserre alors sur ce quadragénaire Saumurois, jusqu'à la descente des policiers ce mardi 13 mars 2018 à son domicile. Une interpellation permise aussi par des témoignages d’autres enfants appartenant à la famille. Interrogés par les enquêteurs, ils ont reconnu avoir subi des agressions sexuelles de la part de leur oncle. L'auteur présumé de ces actes était entendu ce mercredi soir 14 mars. Le parquet d’Angers, saisi de l’affaire, a ouvert une information judiciaire. L'incarcération de cet homme, qui devait être mis en examen dans la soirée, a été demandée par le parquet d’Angers.


Article du 15 mars 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :


Commentaire de Perpétuité! 15/03/2018 12:19:01

Dans ce genre d'affaire, c'est la perpétuité à vie et non pas 30 ans maximum ou avec réduction de peine condamnation ramenée à 15 ans maximum. Il faut changer la loi. Perpétuité cela veut dire : pour toute la vie. Ce genre d'individu ne mérite pas de vivre en liberté!



Commentaire de !!!!!!!!! 15/03/2018 12:33:46

Pas de pitié pour ces gens.ils meriteraient qu'on leur coupe les c......s. salopard et diffuser leur nom partout.



Commentaire de John 15/03/2018 15:41:24

La castration chimique !!!!!



Commentaire de etc 15/03/2018 19:09:16

La justice ne réparera jamais les dégâts qu'il a fait sur les petites victimes ..Quand à divulguer son nom , je ne suis pas d'accord ...il a peut être des enfants , une femme , une mère, un père , une famille quoi ..et sa famille n'y est pour rien , elle doit souffrir beaucoup de savoir ce que cet homme a fait .Alors préservez les ,car c' est terrible pour eux .
La justice fera ce qu'elle peut mais surement pas ce qu'il faudrait faire .



Commentaire de Faluns d'Anjou 15/03/2018 19:36:17

Le Petit Larousse, édition de 1986 dit :
Prison perpétuelle : qui dure toute la vie.
Il est lamentable de devoir apporter des précisions à une expression qui a été galvaudée depuis plusieurs années. La perpétuité veut bien dire que cela dure toujours et les "aménagements" qui font croire que... et qui permettent à des criminels d'avoir des remises de peine conséquentes sont inadmissibles. Une personne nuisible, criminelle, comme c'est le cas, doit être soustraite à la société afin de protéger d'éventuelles récidives de futures victimes. La castration chimique n'est pas une fin en soi, ce ne peut être qu'un "plus" à des sanctions radicales. Je compatis de tout cœur à la souffrance des petites victimes ainsi qu'à celle de leurs familles.



Commentaire de stephane p 16/03/2018 07:48:07

en angleterre les noms et visages sont connus de tous et ca ne donne pas envie aux autres de commencer meme si il y a toujours des exepessions.



Commentaire de Faluns d'Anjou 16/03/2018 08:55:44

Au pays de la pensée unique et de la bien pensance,les féministes parfois un peu hystériques n'hésitent pas à cautionner l'engrenage suscité par le "balance ton porc" qui a dérapé et pris des proportions proches de l'absurde ; mais quand il s'agit de dévoiler le nom ou le portrait de violeurs ou de terroristes, il existe une omerta sur l'information. Je comprends que la famille des violeurs soient impactées par le comportement de ce genre de criminels, mais les victimes font la Une des journaux et leur famille n'est aucunement protégée. Il s'agit de différencier les victimes des coupables et dans bien des affaires, il y a une inversion quant à l'intérêt que les médias accordent aux coupables surtout en leur cherchant toujours des excuses.



Commentaire de A 16/03/2018 09:26:46

Perpétuité mérité! Il ne mérite pas de retrouver sa liberté un jour, il recommencera évidemment.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI