Edito de Michel Choupauvert : Le kiosque est-il machiste ?

Le Kiosque est-il machiste ? C'est la question que je me suis posée à la lecture des commentaires sur la page photo publiée (revoir ici) de la superbe course, Saumurban Trail, organisée par le club d'athlétisme du Saumurois : "Une seule femme photographiée, pourtant une semaine complète à nous rabâcher que la femme est l'égale de l'homme. Dommage !!!" Ah oui quand même...

www.reeftiger.fr
Tiens, prends ça le Kiosque ! :)... Le titre de l'article était : "la course du patrimoine que vous n'avez pas vue... En photos"... Et effectivement, ce qu'on ne voit pas, ce sont les femmes sur les photos. Cette semaine quand je suis passé au Kiosque, j'ai demandé au photographe pourquoi il n'y avait qu'une femme et une statue de femme (voir ci-contre) parmi la cinquantaine de coureurs qu'il a photographiés.... Sa réponse était pour le moins évasive : "Écoute, je n'en sais rien. On m'a demandé de publier une vingtaine de photos qui reflètent le patrimoine. Cela devait être fait avant midi pour que la newsletter soit envoyée sans trop de retard, par rapport à l'horaire habituel du dimanche matin, alors j'ai suivi la première course, le 26 km. Et en regardant les photos, c'est vrai qu'il n'y a presque pas de femmes. Il y a surement des raisons. La première épreuve était peut-être trop difficile pour leur physique ? Peut-être qu'il était trop tôt pour elles et qu'elles n'avaient pas fini de se pomponner ou que leurs mômes n'étaient pas levés ? Peut-être aussi qu'elles n'arrivent pas à se faire respecter par leurs mecs et qu'elles devaient préparer la popote pour le repas du dimanche midi ?"

Machisme ordinaire

Et voilà comment un gentil photographe devient le Monsieur Jourdain du machisme ordinaire agacé par la critique. Au Kiosque, où la parité est respectée, ces commentaires ont fait rire et réagir avec un sourire : "T'aurais pu faire gaffe quand même et faire un tour sur les autres courses plus faciles au lieu de te dépêcher". "OK, je ferai gaffe l'année prochaine, je vous promets qu'il y aura plus de femmes que d'hommes" a répondu notre photographe qui n'a visiblement pas apprécié qu'on remette son travail en question. Et celui-ci de conclure en terminant son café avec une certitude bien masculine : "Je n'aimerais pas trop, moi, si j'étais une femme qu'on me réduise au rang de quota"...

Et bé... Ce n'est pas gagné tout ça... Et si tout le monde allait faire un petit footing pour se détendre ?

Michel Choupauvert


Article du 17 mars 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :


Commentaire de Saumurois 17/03/2018 08:53:23

Nous font bien marrer toutes ces pseudos enragées féministes. Cela semble être leur seul moyen dans la vie d'exister ou de faire passer leurs petites frustrations du quotidien. Des fois la muselière a du bon lorsque l'on a la langue trop pendue !



Commentaire de Holà;);) 17/03/2018 10:23:49

Je ris. Je ris;) La détente est déjà dans cet édito. Les arguments du photographe sont hilarants! Les féministes réfléchiront à l'avenir avant de jeter leur opprobre bien à elles. Et histoire de les occuper en attendant la prochaine édition, elles devraient s'affairer à demander le classement de la femme au patrimoine de l'Unesco!



Commentaire de @Holà 18/03/2018 08:18:53

En effet, bizarre qu'elles ne l'aient pas demander avant ! Peut-être ont-elles été recalées ?



Commentaire de Et bien 18/03/2018 09:27:52

A voir ces quelques commentaires,il n'y a pas que le photographe qui soit machiste.



Commentaire de Tonton 18/03/2018 14:21:00

Quand il y avait le service national, il y avait plus d'hommes que de femmes, ça ne gênait pas grand monde.



Commentaire de Maki 18/03/2018 19:00:12

Que de haine pour un petit commentaire ironique sur la différence entre une semaine à la gloire des femmes (et pas des féministes)et un reportage photos .Certains messieurs,anonymes ou photographe, se sont sentis agressés dans leur virilité pour lacher ainsi les chiens avec des propos aussi méprisants qu infondés.Je suis très loin du féminisme et de ses outrances mais les propos relevés dans le kiosque de ce jour laisse à penser le pire pour les compagnes des auteurs de ces commentaires et elles ont grand intéret à la boucler et retourner s occuper des momes,de leurs gamelles et bidons pour la



Commentaire de Holà;);) @Maki 19/03/2018 06:15:17

Souriez, vous êtes filmé;) Je suis une femme et je ne vois aucune haine dans les commentaires. De l'ironie, de la dérision mais pas de haine. Quant au commentaire "ironique" auquel vous faites allusion, non, ce commentaire ne relève pas de l'ironie mais bien d'une certaine agressivité. Je vous invite à le relire dans sa totalité >>> "Bonjour La rédaction, Il n'y avait pas beaucoup de femmes ? je ne comprends pas votre réponse, qu'insinuez vous ? même si il n'y avait qu'une participante vous auriez pu au moins la photographier et publier la photo ! ceci est encore le



Commentaire de @maki 19/03/2018 07:20:37

et en quoi cela serait mauvais ?



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI