Fibre optique en Anjou : Un déploiement jusqu'en 2022. Et vous, quand serez-vous raccordé ? La carte

Le 100% fibre en Anjou se précise. Ce plan de déploiement sur 5 ans était présenté ce vendredi. Au terme d’un appel à candidatures de plusieurs mois, la société TDF s'est vue confier le déploiement, l’exploitation et la commercialisation du réseau fibre dans le département de Maine-et-Loire, dans le cadre d’une délégation de service public de 25 ans. Découvrez la carte interactive du déploiement de la fibre optique, jusqu'en 2022.


Ce projet porte sur l’installation, en 5 ans, de 220 000 prises qui permettront de fournir une connexion Internet Très Haut Débit à l’ensemble des habitants et des entreprises du territoire. Les premiers déploiements devraient commencer au cours du dernier semestre 2018.

324 millions d’euros d'investissement

Ce projet d’aménagement numérique, initié et porté par le Syndicat Mixte Ouvert Anjou Numérique, est ambitieux : d’un montant total de 324 millions d’euros, dont une part optimisée de subventions publiques, il permettra de desservir en fibre optique, d’ici à 2022, 100 % du territoire en Très Haut Débit. L’enjeu est de taille : permettre l’accès au Très Haut Débit (débit supérieur à 100 Mbts) pour tous, sur tout le territoire et dans des conditions identiques, quelle que soit la localisation (urbaine, rurale ou habitats isolés) des usagers... L’objectif du Syndicat Mixte Ouvert est en effet de renforcer l’attractivité du Maine-et-Loire, notamment dans le secteur de l’économie.

Et vous, quand serez-vous raccordé ? La carte interactive...



Le Très Haut Débit en quelques chiffres...

- 324 millions d'euros d’investissements sur 5 ans, cofinancés par le Département (6,6 millions d'euros), la Région (5,4 millions d'euros), l’État (24,4 millions d'euros).
- 100 %, c’est l’objectif de raccordement à la fibre optique de l’ensemble des foyers et entreprises présents en zone rurale, soit 220 000 prises raccordées d’ici à 2022.
- 13 000 km de fibres optiques seront, à terme, déployés par Anjou Fibre, filiale de TDF Fibre.

Philippe Chalopin : « Une révolution numérique indispensable »

Président du SMO Anjou Numérique, Philippe Chalopin se réjouit du choix de TDF et revient sur les fondements du projet « 100 % fibre en Anjou ». Philippe Chalopin (photo ci-dessous) : « Avec le SMO qui a réussi à fédérer tous les partenaires (Région, Département, EPCI), nous avons mené un travail titanesque afin de créer les conditions indispensables au déploiement de la fibre en Maine-et-Loire. En mars 2017, nous engagions la procédure en vue de choisir le délégataire qui serait en charge de ce projet. Quatre candidats ont répondu à notre consultation. Celle-ci s’est déroulée en plusieurs étapes.

Les candidats ont déposé successivement chacun trois offres qui se sont enrichies à la faveur des auditions. On peut souligner leur implication et la qualité des offres déposées, ce qui atteste de la pertinence de notre projet. Je tenais ici à les remercier pour leur investissement. D’ici à 2022, tous les foyers et entreprises auront accès au Très Haut Débit via la fibre optique.

Cette révolution numérique est indispensable au développement de nos territoires ruraux. La fibre, c’est un atout supplémentaire pour nos communes qui pourront ainsi mieux répondre aux besoins des habitants et des entreprises. Nos communes rurales vont ainsi gagner en attractivité.

Le Maine-et-Loire ne pouvait rester en marge de cette révolution. Nous avons pris le temps de co-construire ce projet avec l’ensemble des collectivités, membres du syndicat. Ce projet a évolué avec le temps, avec les consultations. Il s’est enrichi aussi de l’expérience des autres départements. Ce résultat est le fruit d’une très forte volonté politique portée par les collectivités locales.

J’ai toute confiance en l’entreprise TDF qui a été choisie en nous apportant toutes les garanties pour ce chantier hors norme. Je veux saluer ici le travail de l’ensemble des équipes d’Anjou Numérique, de notre cabinet d’assistance à maîtrise d’ouvrage Cap Hornier, d’ETA, du cabinet d’avocat Béatrice Nicolas et des membres du conseil syndical ».


Les 6 étapes de construction du réseau...

Dès 2018, Anjou Fibre déploiera un réseau optique et positionnera un point de branchement à proximité de chaque bâtiment. Et permettra ainsi l’accès au Très Haut Débit pour tous d’ici à 2022. Les 6 étapes de construction du réseau, ci-dessous (cliquez sur l'image pour zoomer)...



Article du 16 mars 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :


Commentaire de stephane morin 16/03/2018 15:12:32

Le probléme est que cela fait au moin 20 ans que l'on nous dit la fibre demain a votre porte.On a le temp de changer deux fois de portes que la fibre a part dans les légumes elle arrive pas vite.



Commentaire de jluc 16/03/2018 17:43:21

ce matin ils étaient dans la rue du dolmen à Bagneux.
le boitier est installé pour se raccorder, et ça coûte combien ?



Commentaire de Edisson 16/03/2018 18:40:10

Il faut compter environ mille francs pour se raccorder à la fibre.
Enfin, c'est ce qu'ils disaient au tout début du déploiement.



Commentaire de françois 17/03/2018 03:48:21

Ce que je ne pige pas trop c\'est que l\'article parle d\'une entreprise privée (TDF) et d\'un calendrier prévisionnel.
Hors, en ce qui concerne le Saumurois il ne s\'agit plus de cette entreprise mais d\'Orange et aucune date n\'est annoncée. Avons nous la certitude que nous aussi nous serons TOUS reliés et que la date de 2022 annoncée pour la fin du déploiement concerne également Orange? J\'avoue être quelque peu inquiet.



Commentaire de cepafo 17/03/2018 21:30:10

quand j'ai vu en réunion publique la désinvolture et la suffisance d'orange à saint hilaire saint florent , j'avoue ne pas etre quelque peu inquiet comme écrit par francois , mais très inqueit ...



Commentaire de La rédaction 19/03/2018 09:11:38

En réponse à François : il faut bien différencier 2 zones... En ce qui concerne la Ville de Saumur, elle est située en zone AMII (Appel à Manifestation d’Intention d’Investissement), c'est à dire en zone conventionnée dont le déploiement de la FttH (Fiber to the Homme - Fibre optique jusqu'à l'abonné) est assuré par un opérateur privé, à l'image d'Orange. En dehors des grosses villes du département (Angers, Cholet et Saumur), c'est le SMO (Syndicat Mixte Ouvert) Anjou Numérique, créé par les EPCI, le Département, et la Région, qui a pour objectif de déployer la fibre optique à l'échelle du dép



Commentaire de François 19/03/2018 22:09:18

Merci à la rédaction pour cet éclaircissement mais ce n'est pas pour me rassurer.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI