Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Saumur Val de Loire. La piscine, un lieu commun... si méconnu

Profitant de la fermeture semestrielle pour vidange, les agents de la piscine du Val de Thouet de Saumur organisaient jeudi dernier une visite inédite des sous-sols, ouverte au public. Une douzaine de personnes a suivi les pas d'Éric Degregny, responsable technique des équipements sportifs de l'agglo, et découvert le fonctionnement complexe du site. Un service pas comme les autres, ouvert tous les jours de 7h30 à 22h.

Éric Degregny organisait la visite pour quelques habitués


La piscine du Val de Thouet de Saumur, la plus importante des 8 de la communauté d'agglomération Saumur Val de Loire (1), a rouvert ses portes ce lundi 19 mars 2018. Les 4 bassins du site, qui représentent au total 1 000 m3 d'eau, étaient fermés pour vidange semestrielle (relire). L'occasion d'inviter le public pour une visite insolite (2) des coulisses et des installations de l'établissement. Les 2 séances découverte, organisées le jeudi 15 mars dernier à 14h et 17h30, ont affiché complet avec une douzaine de personnes pour chaque.

30 L à la poubelle, par jour et par baigneur

Les 8 piscines de Saumur Val de Loire sont contrôlées une fois par mois par l'ARS (Agence Régionale de Santé), qui effectue des visites inopinées. « Si on n'est pas dans les clous, on ferme », commente Éric Degregny, responsable depuis 4 ans d'une équipe de 6 techniciens. « Il faut toujours que la température des bassins soit constante : 28°C dans le bassin sportif, 31 dans le bassin loisirs et 32 pour les bébés-nageurs (ndlr : pataugeoire). Pour assurer la qualité de l'eau, on doit aussi changer les filtres tous les mois. On retrouve des pansements, des morceaux de mousse des jeux pour enfants... ». L'agent de l'agglo le reconnaît, « nous sommes de gros consommateurs d'eau : on met 30 litres à la poubelle, par jour et par baigneur. Mais c'est la loi qui veut ça, il faut avoir des apports d'eau neuve ». La législation, justement, mentionne qu'il est possible de n'effectuer qu'une seule vidange annuelle. « Je préfère en effectuer 2 par an, étant donné l'état des bassins à chaque vidange... ». Dans les coulisses du Val de Thouet, au sous-sol, les visiteurs ont notamment assisté au travail du robot, qui se charge du nettoyage du bassin tous les soirs.

Des mesures d'hygiène par toujours respectées...

Après la visite pratique d'Éric Degregny est venue la partie théorique avec Guillaume Kling, responsable du service des piscines de l’agglo (photo ci-contre), et Mathieu Poitevin, chef de bassin. Les participants aux séances découverte, pourtant habitués à fréquenter la piscine du Val de Thouet, sont repartis avec des informations plein la tête... Et des gestes de bonne conduite à partager : saviez-vous par exemple que lorsque l'on entre dans une piscine sans passer sous la douche et sans se savonner, on pollue 7 à 8 m3 d'eau ? Et pourtant, la douche est obligatoire... « Mais ça ne plaît pas à certains. Nos agents se font même parfois insulter. Il faudrait changer ces mauvaises habitudes qui perdurent depuis plus de 20 ans (3) », regrette Guillaume Kling. Autre sujet de réflexion, difficile à imposer aux nageurs : le port du bonnet de bain. « Ce n'est pas obligatoire dans les piscines de l'agglomération, pourtant ça l'est presque partout ailleurs », explique Mathieu Poitevin. Cet ustensile, qui évite l'accumulation des cheveux dans les bassins, pourrait toutefois redevenir obligatoire sur le territoire, à l'avenir. Quant aux shorts et bermudas, ils sont formellement interdits dans les piscines saumuroises par mesure d'hygiène.

Une flexibilité importante, engendrant un coût conséquent

Au Val de Thouet, les bassins sont quasiment tout le temps occupés : de 7h30 à 22h non-stop tous les jours, sauf le dimanche après-midi, seul break de la semaine. Les utilisateurs sont répartis comme tel : 40% de public, 30% de scolaires, 15% de partenaires (environ 40 : 2e RD de Fontevraud, IME Chantemerle de Bagneux...) et 15% de cours (aquafitness, aquabike...). Et pourtant, « une piscine n'est jamais rentable », précise Guillaume Kling. Avec un budget de fonctionnement de 300 euros par heure, soit 3 000 euros par jour, avec notamment une charge considérable en matière de consommation d'énergie, difficile en effet d'en tirer de l'argent. « Quand on est obligé de fermer, même pour une seule journée, ce n'est bon pour personne : ça impacte le public, les partenaires, le personnel... ». Et Mathieu Poitevin d'ajouter : « Pour que la piscine soit rentable, il faudrait que chaque usager paye son entrée 5,46 euros, contre 4 euros actuellement ». Pour faire face aux charges de fonctionnement particulièrement élevées, la piscine du Val de Thouet a mis en place un vaste programme de communication autour du site, avec des événements insolites : soirée Aquaciné, la Nuit de l’Eau, la Semaine de la Glisse, soirée relaxation, DJ set aquatique lors du festival Hors-Cadre, etc. « Depuis plusieurs années, on organise ces nombreuses animations pour montrer qu'on est là, malgré notre emplacement en périphérie de Saumur », justifie Guillaume Kling. « Et ce toujours dans l'optique du « savoir-nager » : en France, il faut savoir qu'une personne sur 7 ne sait pas nager... », conclut Mathieu Poitevin.

(1) Depuis sa création le 1er janvier 2017, la communauté d'agglomération Saumur Val de Loire compte 8 sites : la piscine couverte d'Offard à Saumur, la piscine couverte de Doué-en-Anjou, la piscine couverte du Val de Thouet à Saumur, la piscine découverte de Brain-sur-Allonnes, la piscine découverte de Gennes-Val-de-Loire, la piscine découverte Les Nobis à Montreuil-Bellay, la piscine découverte des Rosiers-sur-Loire et la piscine découverte de Longué-Jumelles.

(2) Il s'agit seulement de la deuxième visite de la piscine du Val de Thouet ouverte au public. La première avait eu lieu après de longs travaux de rénovation.

(3) La piscine du Val de Thouet a été inaugurée en 1996. Les autres piscines de Saumur Val de Loire datent, pour la plupart, des années 1970.


Article du 20 mars 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI