Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Épieds. Bientôt une pâtisserie-biscuiterie d'un nouveau genre ?

Épieds, commune d'à peine 750 habitants du Sud-Saumurois, ne dispose plus de boulangerie-pâtisserie. Afin de remédier à cette carence, Lucile Bailbé propose un nouveau concept : une pâtisserie-biscuiterie par retrait. Pour mener à bien son projet, elle fait appel au financement participatif pour recueillir 5 000 euros avant le mardi 8 mai prochain.


"La Bizéenne, cette pâtisserie-biscuiterie se distingue dans la commercialisation", explique Lucile Bailbé. Pas de boutique, mais un point de retrait au laboratoire. "En complément, quelques marchés hebdomadaires me permettront d’aller à la rencontre des gens." Le message : "Une furieuse envie de partager avec vous le bonheur d'être gourmand !"

Objectif premier : acheter les stocks

Afin de boucler son budget (5 000 euros), elle propose aux futurs clients (ou non) de s'investir dans la création de ce commerce de proximité, sur le principe du don contre don. Pourquoi contribuer ? "Pour que La Bizéenne prenne son envol, à savoir acheter les premiers stocks, du matériel et de la publicité !"

Qu'a-t-elle de si différent cette Bizéenne?

Lucile Bailbé explique : "Conjuguer fabrication et vente, voilà la force de ce projet qui s’inscrit dans le renouveau du commerce de proximité. Le dialogue, l’échange avec la clientèle s’enrichit grâce au contact direct, du producteur au consommateur ! Le but est de fonctionner au maximum à la commande via les réseaux sociaux, le téléphone et le contact direct bien sûr! Cela me permettra de réduire le taux de perte et de gaspillage alimentaire, données importantes pour la bonne santé de l'entreprise, mais aussi pour un système alimentaire plus durable. L'avantage pour le client est aussi la personnalisation totale de sa commande afin de répondre au mieux à ses attentes."

Que propose la Bizéenne ?

Aux commandes de la Bizéenne, Lucile, 32 ans, en couple avec Enguerran - le chef de chantier du laboratoire - et maman de Léandre et Amélia - testeurs attitrés. "J'ai décroché mon diplôme de pâtisserie il y a 7 ans (déjà !) après un passage à la fac et dans la vie active, avec l'idée d'une future création. Cette reconversion a été le déclic pour vivre pleinement ma passion pour la pâtisserie ! Après avoir accumulé savoirs et expérience dans plusieurs maisons et suivi une formation très enrichissante à la CCI de Saumur sur la création d'entreprises, j'ai décidé de me lancer !"

La campagne de financement participatif, sur la plateforme tudigo.co, se déroule jusqu'au 8 mai. Sur les 5 000 euros nécessaires, actuellement 1 570 euros ont été collectés."


Article du 05 avril 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de Luigi 06/04/2018 07:00:19

Moi j'aimerais partir en vacances cette année et je voudrais savoir si des gens voudrais bien me financer et en contre partie je leur enverrai des cartes postales.c'est sympa.il me faudrait 10000 euros car je compte bien en profiter.merci quand même.



Commentaire de Geneviève 06/04/2018 11:16:28

souhaitant que vive les villages de nos compagnes je veux bien participer à ma hauteur
je suis une gourmande et du fait maison tout prés de chez ne peux que me tenter
J'ai moi même tenu une petite épicerie et je sais combien le soutien est important
Ou peut on porter notre goutte d'eau afin que ce projet voit le jour ??



Commentaire de La rédaction 06/04/2018 11:25:01

Bonjour Geneviève, il faut se rendre sur le site internet indiqué en fin d'article. Bonne journée



Commentaire de Henri 07/04/2018 19:00:54

Réponse a Luigi Réponse de cassoss, sans envergure, vivant des alloc, restaurant du coeur et autres fins QI d huitre mortes en décomposition incapable de travailler, handicapé par deux énormes poils dans la mains Genre de personne a ne pas aider mieux vaut 1000 migrants qu un Luigi.... Sans doute manouche d HLM...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI