Une saumuroise finaliste du concours d'éloquence...

Une jeune lycéenne de Saumur, Laure Chabenat, représentera la France au concours international d’éloquence en anglais (International Public Speaking Competition) à Londres du 14 au 18 mai 2018.

Laure Chabenat, la gagnante, au centre de la photo vêtue de rouge.


Samedi 24 mars 2018 a eu lieu dans les salons de la Préfecture à Angers, la finale nationale du concours d’éloquence en anglais organisé conjointement par l’English-Speaking Union Loire Valley (www.esu-loire-valley.fr)* la Bibliothèque anglophone d’Angers ( ELLIA) et la Maison de l’Europe Angers & Maine-et-Loire .
Cette finale a mis en compétition douze élèves fréquentant les lycées Sainte-Agnès, Saint-Martin, Sacré Coeur et Joachim du Bellay à Angers, Saint-Louis à Saumur et Jacques Prévert à Taverny dans le Val d’Oise.
Le thème choisi cette année par le département d’éducation de l’English-Speaking Union (www.esu.org/ipsc) dont le siège international est à Londres était : « The best way to predict the future is to invent it, la meilleure façon de prédire l’avenir est de l’inventer ».
Les mots de bienvenue ont été prononcés par Frédérique Drouet d’Aubigny au nom de Christian Gillet, Président du Conseil départemental du Maine-et Loire, Marie-France Roland, Présidente de la Bibliothèque Anglophone d’Angers, Dr Lucia Dumont Renard, Vice-Présidente de ESU France. Roy Powell, médiateur et membre du Conseil de ESU Loire Valley, a présenté le concours et le règlement.

« Tous les participants sont des gagnants »

Les candidats dont les discours étaient d’excellent niveau, ont été félicités par les trois membres du jury : Fréderic Chotard, inspecteur d’anglais IA-IPR, Dr Lucia Dumont Renard, Vice-présidente of ESU France et Jerôme Woodford, consultant à la retraite auprès de la Commission Européenne.
Les élèves ont prononcé leur discours sans l’aide de notes pendant 3 minutes 30, utilisant les méthodes de rhétorique classique, y ajoutant leur manière personnelle de se mouvoir, de capter l’attention de l’auditoire par le geste et le regard. Ils ont su tirer le maximum d’effets du mot, de la phrase (injonctions, interrogations oratoires). Ils ont tous montré leurs qualités linguistiques et leurs talents d’orateurs. Ils ont répondu aux questions du jury avec conviction et parfois même avec humour. « Tous les participants sont des gagnants », ont dit les membres du jury, car savoir s’exprimer avec aisance et qui plus est dans deux langues, est un atout indéniable dans notre monde médiatique.
Pendant la délibération des juges, une pause café a été offerte aux participants venus nombreux (familles, amis, parents, enseignants, la présidente de l’ESU Loire Valley, Patricia Curd, les membres de l’ESU et des associations partenaires). Les participants ont tous reçu des livres, dictionnaires et CDs en anglais offerts par la Maison des Langues. Frédéric Chotard, IA-IPR a annoncé les résultats et félicité les enseignants et les candidats. Le mot de clôture a été adressé par Monsieur Michel Guillaneuf, président d’honneur de la Maison de l’Europe.

La saumuroise Laure Chabenat en partance pour Londres

Laure Chabenat du Lycée Saint-Louis de Saumur, qui a conquis le jury et le public avec son discours intitulé : « Future rhymes with Culture, Le futur rime avec culture », partira pour Londres du 14 au 18 mai prochain pour participer à la grande finale internationale.
Organisée par l’English-Speaking Union, une association caritative à but éducatif créée en 1918, cette finale internationale constitue une expérience unique pour les 50 finalistes venant du monde entier, qui, pendant une semaine partagent leurs cultures, leurs traditions, échangent leurs valeurs et leurs idées en utilisant la langue anglaise. En plus des qualités oratoires acquises, ils s’enrichissent mutuellement, apprennent à s’écouter, développent des compétences qui leur serviront pour leur carrière professionnelle et leur vie de citoyens ouverts et tolérants.



Article du 28 mars 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de heidi 28/03/2018 19:44:47

The future is in the hands of our children! Belle réussite et bravo à cette jeune fille.



Commentaire de Nostromo 28/03/2018 20:22:09

Macron il a dit que le français allait être une des premières langues dans le monde. Je le soutiens et parle uniquement le français ;-))



Commentaire de une Anglaise habitant en pays saumurois 29/03/2018 16:07:48

Macron lui-même parle anglais merveilleusement bien. Il comprend que c’est un atout de comprendre et de se faire comprendre en plus qu’une seule langue. Il a dit que le français allait être une des premières langues dans le monde, pas la seule.
Si vous n’arrivez pas à maitriser une deuxième langue, Nostromo, that’s your loss. Félicitations à Laure Chabenat. Well done !



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI