Saumur. Les femmes donnent RDV le 3 avril pour la première marche exploratoire.

Mardi 3 avril prochain, à l'initiative de la municipalité, la première édition d'une marche exploratoire des femmes aura lieu dans le quartier du Chemin Vert à Saumur


Apparues au Canada dans les années 1990, depuis 2014, le réseau France Médiation coordonne une expérimentation nationale de marches exploratoires, sous l’égide des secrétariats d’état aux droits des femmes et à la politique de la ville. Au niveau local, le projet est porté par les mairies, en partenariat avec des structures de médiation sociale et des associations de proximité. Le gouvernement de François Hollande souhaitait développer ces marches dans l’ensemble des quartiers prioritaires.

Les principes ?

- Des femmes actrices de leur sécurité qui se réapproprient l’espace public ;
- Un diagnostic de terrain sur les situations non sécurisantes (éclairages défectueux, environnement dégradé, etc.) dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville réalisé par un groupe de femmes résidentes, en lien avec les instances locales concernées (bailleurs, services techniques…).

La forme ?

L’idée de ces marches ? Sillonner les avenues, emprunter des ruelles, traverser des parcs et des places, Pour se réapproprier la rue, ces femmes abordent les problèmes qu’elles y rencontrent, et pointent ce qui doit être amélioré. Incivilités, saleté, voitures mal garées, mauvaise signalisation, absence de commerce, manque de mixité et sentiment d’insécurité reviennent dans toutes les conversations. A la journée « bilan », les femmes, réunies pendant toute une matinée en petits groupes, parlent aussi beaucoup des hommes et de leur omniprésence dans la rue et… dans les cafés. Dans chaque ville, une fois l’expérience terminée, les marcheuses rencontrent leurs élus et font part de leurs propositions.

RDV le 3 avril à Saumur


A Saumur, le premier parcours "des marches exploratoires des femmes" aura lieu le mardi 3 avril 2018. Rendez-vous est donné aux femmes à 14h au Centre Jacques Percereau, 925 avenue François Mitterrand, pour une marche au cœur du quartier du Chemin Vert.


Article du 30 mars 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de edouard 30/03/2018 09:36:00

un faux probléme .c'est a l'état d'agir et de punir séverement les agresseurs et les gens ne respectant pas les femmes ou qui pour eux et chez eux la femme est l'égal de l'animal domestique.De la fermeté ,du respect une reapropriation des valeurs de notre pays qui en font ce qu'il est ou était.



Commentaire de Donc... 30/03/2018 13:49:41

La ville reconnaît donc que le Chemin Vert est un quartier prioritaire. C'est de se promener seule pour une femme qui est le plus difficile. Ce n'est pas une marche de femmes rassemblées une fois par an qui va changer grand chose à la situation.



Commentaire de a.picadestats 02/04/2018 08:08:40

Quand prendront ils les problèmes au bon moment?Ces femmes de bonne volonté vont passer devant le regard goguenards de ces mâles mal déégrossis et puis les choses en resteront là.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI