Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Comment Saumur utilisera ses 2 à 5 millions pour son centre-ville ?

Ce jeudi soir, Jackie Goulet, maire de Saumur, recevait Éric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts, Laetitia Saint-Paul, députée de Maine-et-Loire, et Jean-Michel Marchand, président de Saumur Val de Loire. L'occasion de dévoiler les actions prévues pour redynamiser le centre de Saumur, dans le cadre du plan gouvernemental Action cœur de ville. Saumur pourrait obtenir jusqu'à 5 millions pour mener à bien ses projets, des projets pour une grande partie déjà engagés. Mais il y a aussi quelques nouveautés.

Les représentants de la Caisse des Dépôts et Consignations présents à l'Hôtel de Ville de Saumur, ce jeudi soir 29 mars


Le mardi 27 mars dernier, la Ville de Saumur apprenait que sa candidature était retenue dans le programme gouvernemental « Action cœur de ville », déployé par Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des Territoires (relire). Deux jours plus tard, ce jeudi soir, elle a dévoilé son dossier de candidature, intitulé « Saumur, une ville à vivre ! ». Un programme de 25 pages, bien costaud, qui nous en dit plus sur ce que compte faire la municipalité de l'argent qui va lui être accordé par le gouvernement. Le maire Jackie Goulet espère bénéficier de 2 à 5 millions d'euros, tandis que la députée Laetitia Saint-Paul table davantage sur 3 à 5 millions...

Un plan gouvernemental à 5 milliards

Pour rappel, l'État a dégagé un budget de 5 milliards d'euros pour son plan « Action cœur de ville », une somme à partager entre les 222 villes moyennes (et leurs intercommunalités) sélectionnées : 1 milliard d’euros de la Caisse des Dépôts et Consignations (État), en fonds propres, et 700 millions en prêts, 1,5 milliard d'Action Logement, et 1,2 milliard de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Éric Lombard, le directeur général de la Caisse des Dépôts et Consignations, s'est montré très investi dans ce plan gouvernemental et confiant sur les projets Saumurois : « Le rôle de la Caisse des Dépôts et Consignations est de lutter contre les inégalités. Ce qu'on a pu voir dans les différentes villes où nous sommes allés, c'est que les initiatives comme à Saumur, ça marche. Et les conditions principales pour que ça marche, ce sont les élus. Nous, on apporte les financements nécessaires, mais c'est vous qui développez les projets ».

Signer au plus vite la convention avec l'État

Le grand patron de la Caisse et ses collègues ont ensuite visité la Ville de Saumur, accompagné notamment de Jackie Goulet et Laetitia Saint-Paul. Un moyen de convaincre les représentants de l'État de signer la convention « Action cœur de ville » avec la Ville de Saumur dans les plus brefs délais, c'est-à-dire dans moins de 2 mois, pour une première tranche de travaux entre 2018 et 2021 (éventuellement 2021-2025 pour une deuxième tranche). Dans la première tranche, il faut surtout noter que l'on retrouve des projets déjà évoqués au mois de novembre dernier. Mais cet apport financier pourra permettre de finaliser les dossiers.

Un plan d’actions opérationnel à court terme

La revitalisation d’un centre-ville, entièrement situé en secteur sauvegardé, repose sur un juste équilibre entre l’initiative privée et l’intervention des pouvoirs publics. Plusieurs projets privés d’envergure s’annoncent sur le centre-ville de Saumur : la construction d’une résidence seniors d’une centaine de logements, l’installation d’un restaurant gastronomique et d’un hôtel, le développement d’une entreprise de distillerie et la création d’un casino. La reprise de cette initiative, dont le montant cumulé des investissements est estimé à 110 millions euros, a été l’occasion pour la collectivité d’accélérer son plan d’action en centre-ville. Représentant un des 3 axes prioritaires précédemment évoqués, il a ainsi été présenté en séances de conseil municipal à l’occasion du débat d’orientations budgétaires (novembre 2017) et du vote du budget 2018 (décembre 2017) et a reçu la quasi-unanimité des membres du Conseil. Élaboré à partir des bilans et diagnostics issus des études récemment menées (1), il permet une action concrète en faveur de l’amélioration du cadre de vie et de l’habitat, de la modernisation des équipements publics, et de l’accompagnement du commerce. L’objectif est désormais d’intervenir rapidement afin de créer un effet levier efficace pour les activités économiques et touristiques. C’est pourquoi les opérations de centre-ville ont été inscrites dans le Plan Pluriannuel d’Investissements de 2018 à 2020, pour un montant total d’environ 7,9 millions d'euros (HT).

Ci-dessous, découvrez quelques projets que nous avons choisi de mettre en avant...


40 logements en centre-ville avec Saumur Habitat

Le taux de vacance des logements en centre-ville reste préoccupant et sa réduction une priorité. Face aux enjeux de reconstruction de la Ville sur la Ville, la mobilisation et la densification du foncier disponible ne peuvent être le seul levier. Engagée dans le cadre du PRU1, qui a permis la réalisation de plusieurs résidences sociales en centre-ville, il s’agit de soutenir le bailleur social Saumur Habitat dans ses projets. Il porte ainsi la volonté de se porter acquéreur d’un immeuble de 8 logements (rue du Mouton) à remettre aux normes thermiques, et d’un ensemble immobilier de commerces vacants afin de le transformer en une résidence 25 logements, rue Roosevelt (projet présenté dans le cadre de l’appel à projets CDC/USH Architecture de la transformation 2 »). Enfin, la Ville poursuit l’aide dite « subvention tuffeau » d’environ 120 000 euros par an en faveur des propriétaires, afin de restaurer et mettre en valeur le patrimoine architectural, urbain et paysager. À noter également un projet privé, rue de la Gueule-du-Loup.


Le parc de stationnement Place de l’Europe

Si la Ville réaffirme son souhait de développer les modes de circulation douce et de dédier certains espaces aux piétons, il est indispensable qu’elle se munisse d’un plan de stationnement adapté pour capter les usagers, les visiteurs, les clients et les habitants et éviter ainsi une fuite vers des périphéries de ville, et donc favoriser la rotation des véhicules à proximité des commerces et des administrations.

Initié en 2015, sa mise en œuvre doit se poursuivre au cœur du projet de rénovation et de réorganisation des parcs de stationnement. Dans la cohérence d’action déjà mentionnée, le premier parc concerné sera celui situé dans le centre-ville, place de l’Europe. Il s’agit de créer un parc en enclos et de rénover les 210 places de stationnement. Une attention particulière sera portée à la coordination et à la cohérence du projet avec celui du regroupement des écoles dans la rue jouxtant le parc, afin d’améliorer les accès et le fonctionnement des abords de l’école.

La réfection de la place des Ardilliers dans les années à venir représentera l’étape suivante.

Fiche technique : Travaux 2018 / 340 000 euros (HT)


Crèche municipale Chanzy : une résidence seniors

La Ville saisit l’opportunité de la création d’une résidence seniors privée (environ 100 logements) sur un espace vacant de l’hyper centre pour y transférer sa crèche municipale de centre-ville dans un volume de l’immeuble qu’elle achètera en VEFA. Ce projet présente de nombreux avantages :

- la crèche actuelle est installée dans un immeuble ancien peu adapté à l’évolution du fonctionnement de l’équipement, et de surcroit énergivore. Le transfert dans des espaces neufs, aménagés spécialement à cet effet permet de réduire la surface, améliorer le fonctionnement et donc le coût du service public. L’immeuble ancien libéré pourra ainsi être cédé.
- l’emplacement du futur équipement permettra un accès facilité pour les usagers.
- la proximité immédiate de la crèche avec une résidence seniors représente un modèle de développement urbain.

Fiche technique : Acquisition VEFA 2018-2020 / Aménagement 2020-2021 / 1 550 000 euros (HT)


Pour découvrir l'ensemble des projets à Saumur, consultez le dossier de candidature ici.

(1) - Étude de peuplement et programmation logement (Communauté d’agglomération – avril 2017)
- Diagnostic dans le cadre du dispositif Anjou Cœur de ville (CAUE 2017)
- Plan global de déplacements et de stationnement (juillet 2012)
- Analyse des besoins sociaux (2015 – en cours de réactualisation)
- Convention d’équilibre territorial du logement social approuvée le 30 novembre 2017
- Schéma directeur Vélo (Communauté d’agglomération, approuvé en 2017)



> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 30 mars 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


10 commentaires :


Commentaire de Bizarre 31/03/2018 10:06:02

Pourquoi ne voit-on pas Monsieur le Maire sur la photo ?



Commentaire de rayann 31/03/2018 11:38:20

l'action coeur de ville diligenté par l' état pour redynamiser le tissu économique des villes' des communes est un bon programme mais je constate que l'enveloppe budgétaire de l'état destiné sera en partie au bailleur social de la ville de Saumur et contribuera a accueillir des populations avec de faibles revenus qui sont subventionnés au frais du contribuable pour comblé la démographie française a coup d'immigrations massives et peu enclins a apporter son édifice .C'est la France qui marche a reculons



Commentaire de Relativisons 31/03/2018 11:39:51

On nous vend une subvention de 2 millions sur 5 ans comme la panacée pour faire revivre le centre ville. C'est juste un pansement sur une jambe de bois (payé par nos impôts) si on ne fait pas les choses correctement : arrêt des extensions des centres commerciaux périphériques, créer des conditions d'accueil pour les clients des magasins du centre ville et surtout que ces clients aient du pouvoir d'achat donc un boulot (et pas des allocations). Le problème : nous sommes à Saumur la lanterne rouge de la région Pays de la Loire en matière de chômage. Donc 2 millions qui ne serviront pas à grand chose tant que nous n'aurons pas moins de chômeurs.



Commentaire de perfusion... 31/03/2018 12:52:05

On perfuse un mort en espérant un miracle et les projet a venir n'amène rien de bon car à la mode mais loin de la réalité.....



Commentaire de Relativisons 31/03/2018 14:17:45

En même temps, je viens de lire dans le CO d'aujourd'hui que Cholet également a droit la même subvention (comme 220 autres villes). Donc la médaille d'or est toute relative... Il faudrait plutôt se mettre au boulot pour attirer des entreprises sur le territoire que de choper des allocations qui sont purement cosmétiques et ne servent qu'à valoriser l'ego (déjà bien dimensionné) des élus.



Commentaire de LS 31/03/2018 17:59:30

D'accord avec "Relativisons".
Encore des logements sociaux???
Que va-t-on faire de l'ancienne maison de retraite rue Marceau?La réhabiliter en logements sociaux?
J'ai retrouvé cet article de mars 2014.
1672 logements vides et on en construit d'autres?

ww.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=18576



Commentaire de Jean-Noël 01/04/2018 07:51:20

Quelle maison de retraite ?a part l'ancien hôpital de la fuye.



Commentaire de Blasée... 01/04/2018 10:40:57

Et rien pour les jeunes, pour les enfants... Maman de jeunes enfants, je vais à Angers ou à Cholet pour occuper mes enfants pendant les vacances et les week-ends. Ici nous n'avons rien. Pas de patinoire, pas d'aire de jeux (type kidimundi). Notre ville est triste à mourrir pour les jeunes (étudiants et petits). C'est pourtant eux l'avenir. Sans compter l'emploi qui ne décolle pas. Saumur est une ville pour les retraités... et c'est encore ce que l'on cherche à développer. Comment peut-on dynamiser en ciblant des retraités ? Autre projet : un hôtel restaurant ? Ah oui... il n'y en a pas assez ! Un casino ? Laissez-moi rire...



Commentaire de Bernard 03/04/2018 17:23:33

Des grands projets jamais gratuits puisque l'argent que donne soit disant l'état il nous le prend tout les jours dans la poche, impôts, taxes nouvelles tout les matins, CSG (avec mon épouse nous sommes retraités).
Rue Jean de la Brète les trottoirs dans état lamentable depuis les années 60 deviennent extrêmement dangereux pour les personnes âgées, malgré les remarques lors des visites de quartier rien ne bouge (entre temps le pavage du centre ville aura été refait trois fois).
Alors que nous gouvernants quelque soit leurs niveaux locale ou nationale ne soit pas surpris que les votes ce tournent vers les extrèmes.



Commentaire de Désolation 13/04/2018 00:24:13

Action Coeur de Ville? C'est une mauvaise bonne nouvelle.
Installer le cinéma dans un centre commercial loin du centre ville: c'est déjà une mauvaise décision (et il y en a tant hélas). Ca n'est pas à coup de subventions que nous allons résoudre la désertification des centres villes.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI