Ouverture : le 1er Challenge de boule de Fort dédié aux gays à Paris... Poisson d'avril !

Depuis le mois de juin dernier, une société de Boule de Fort s'est ouverte dans le quartier du Marais de Paris sur un rooftop avec bar à cocktails et dancefloor. Le lieu ouvert par un Saumurois d'origine, Damien Dubreuil, est devenu un endroit tendance. Il organise le premier challenge réservé aux gays avec des sélections dans la région.


Une société de Boule de Fort à Paris ? Ce n'est pas la première, il y en a eu une qui a été créée dans les années 80 pour un jeu télé... Mais aujourd'hui, celle ouverte, il y a un peu moins d'un an est devenue un lieu branché du XIIe arrondissement. La "société de Boule" comme l'a nommé son fondateur Damien Dubreuil, a pour objet d'être un lieu commercial et a quitté la forme associative de la région. Son initiative puise dans les secrets de l'enfance de son fondateur, un saumurois d'origine de 38 ans : "Tout petit, j'allais avec mon père dans la société entre les ponts. J'ai gardé en mémoire les odeurs de tabac à rouler et de rosé. C'était chouette. J'adorais ces franches rigolades avec les copains de mon père. Je me souviens que c'était un lieu où les femmes n'avaient pas accès encore à l'époque. Les hommes pouvaient être tranquilles." Pour Damien Dubreuil, prendre appui sur ce jeu traditionnel du Saumurois est rapidement devenu une évidence : "Pendant longtemps, j'ai tenu un bowling, mais le concept de boules et de quilles est aujourd'hui dépassé. J'ai cherché une idée originale et le principe de la boule de fort sur un rooftop devient tendance. Ma clientèle est essentiellement gay et trouve génial cette idée de jouer aux boules avec des courbes. L'expression préférée de mes habituées est "tu as le fort au bordel"... ça les éclate...".

1er challenge gay

En bon commerçant, Damien Dubreuil sait animer son établissement : "Régulièrement, j'organise des challenges. Cet esprit de saine compétition et de franche camaraderie entre mecs plait vraiment à mes clients. J'en suis à mon dixième. Pour l'été, j'ai eu l'idée d'en organiser un avec ma ville natale, où des présélections seraient organisées avec une grande finale chez moi. Des contacts ont été pris avec la fédération et celle-ci trouve l'idée originale de faire un challenge dédié à la population gay. Je crois qu'elle y voit un bon coup de pub et un moyen de donner une autre dynamique à ce sport qui le mérite."
Les compétitions devraient se dérouler durant l'été et la finale en septembre. Le choix dans la date n'est pas encore fait.


Article du 02 avril 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


13 commentaires :


Commentaire de Poisson 01/04/2018 09:38:29

Quel jour sommes-nous déjà ??



Commentaire de Repli communautaire boboïste 01/04/2018 10:07:06

"(...)les femmes n'avaient pas encore accès à l'époque, les hommes pouvaient être tranquilles(..fin de citation.) Monsieur D. est mysogine à souhait, énorme qualité pour jouer à la boule de fort :)
Bonne réussite à ce beau projet et n'abusez pas trop des fillettes de rosé tout de même...
Sachez que certaines sociétés ouvrent leurs portes aux femmes homosexuelles, malgré les apparences, ces endroits sont peut-être plus open-heart que le vôtre bien que situés loin du marais que je connais bien ? Et les hommes continuent d'y jouer et boire en toute quiètude 😉



Commentaire de Marie-Claude Lutz 01/04/2018 12:37:42

Plus "Con" comme idée , je vois pas , ....A quand un challenge réservé aux barbus , aux gros , aux gens de petite taille , comme idée discriminatoire , on fait pas mieux..



Commentaire de Poisson d'avril 01/04/2018 14:19:01

Cet article est un poisson d'avril, ça ne fait aucun doute.



Commentaire de Caracalla 01/04/2018 14:38:56

Il y en a au moins 2 pour tomber dans le panneau du "poisson d'avril" ....
Et la contrepèterie finale...
Bravo au Kiosque



Commentaire de VLADY BOISSIN 01/04/2018 15:28:33

Une blague homophobe pour le 1er avril , le Kiosque est tombé bien bas......



Commentaire de La rédaction 01/04/2018 18:26:56

Bonjour, en faisant cette blague du 1er avril, nous ne pensions pas être taxés d'homophobie, dont je vous rappelle la définition :"crainte et rejet des homosexuels et de l'homosexualité". Ce qui n'est pas notre cas. Nous avions plutôt peur que les pratiquants de "boule de fort" se sentent taxés de sectarisme. Si nous avons pu heurter certaines personnes, nous leur présentons nos excuses.



Commentaire de Marie-Claude Lutz 01/04/2018 18:44:34

Homophobie peut être pas , mais pas loin quand même.....si vous aviez pris un challenge réservé aux hommes ou aux femmes , ou aux blancs etc.....du moment que l on réserve une activité à une certaine catégorie d'être humain c est une certaine forme de sectarisme ....même en blaguant



Commentaire de Lemarchand.j 01/04/2018 19:31:47

Il faut arrêter avec systématiquement trouver un anti ceci anti cela.un concours pour les gays,les blonds ,les rouquins etc.pourquoi pas.il faut toujours trouver quelque chose à dire.coluche et Desproges ce feraient chier aujourd'hui avec tout ces cons.



Commentaire de Homo 01/04/2018 20:09:49

Merci, j'ai bien rigolé en lisant l'article et encore plus avec les commentaires... Homophobie, je crois surtout que le poisson d'avril se moquait des vieux bonhommes machos des sociétés...



Commentaire de @Homo 01/04/2018 20:14:19

Tout à fait d'accord avec toi Homo et puis peut être aussi pour faire changer les idées reçues avec les clichés notamment du Marais



Commentaire de Wazoo 02/04/2018 03:36:17

Se taper des fillettes, en ayant le choix dans la date en présence de gays, il y a matière à tourner un film de boules😜



Commentaire de ben art 02/04/2018 12:01:50

oui c’était gros Mr Kiosque , suite a ce qui c'est dit l A G de la fédé de boule de fort du Saumurois et qui a été soutenu par Le Maire de Saumur aurai pu réanimé les hostilités heureusement que c’était le 1er avril



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI