Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



SNCF. Ligne Angers-Saumur : Suite du mouvement de grève des cheminots pour les semaines à venir

Avec des taux de participation qui diminuent sur les deux derniers jours de 33,9% mardi à 29,7% hier, la grève des cheminots est ralentie, mais cela ne va pas durer. Le site oui.sncf informe que même si le service des trains est assuré les 5, 6 et 7 avril, les perturbations reprendraient à partir du dimanche.


Selon les communiqués de presse régulièrement mis en ligne depuis le début de la grève, le groupe des transports signale que la mobilisation s’installerait jusqu’au dimanche 29 avril. Le mouvement s'établit dans la longueur.

Instaurer le dialogue syndicat/gouvernement

On annonçait hier le retour progressif au service normal (relire notre article), mais quelques grèves ont encore empêché la circulation des trains de la ligne Angers-Saumur, notamment sur les trajets du matin et du soir. C'est pourquoi le rythme serait de 2 jours chômés par semaine, afin d’assurer la motivation des cheminots dans la mobilisation et instaurer le dialogue entre les syndicats et le gouvernement. Les jours concernés seraient le dimanche 8 et lundi 9 avril, puis le vendredi 13 et samedi 14 avril, mercredi 18 et jeudi 19 avril, le lundi 23 et mardi 24 avril, et enfin le samedi 28 et dimanche 29 avril (calendrier disponible en cliquant ici).

Se connecter pour ne pas rester sur le quai

En cette période de perturbation, l’application SNCF est actualisée chaque jour à 17h pour les changements à prévoir le lendemain. Cependant, les trains supprimés ne sont pas affichés sur l’application, il faut se rendre directement sur le site pour prendre connaissance des perturbations. À retenir que les jours de grèves prévus sont susceptibles de s’ajuster puisque si aucun accord n’est conclu avec le gouvernement d’Édouard Philippe, les grévistes maintiendraient les manifestations sur le territoire jusqu’au vendredi 29 juin prochain.


Article du 05 avril 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


13 commentaires :


Commentaire de François-Marie Arouet 05/04/2018 17:58:32

Leur attitude jusqu'au-boutiste cache en réalité la volonté de rejouer Mai 68. Ils espèrent que d'autres catégories sociales vont les suivre et regardent attentivement le mouvement étudiant.
Conclusion : les Français sont pris en otages alors que la plupart d'entre eux ont des situations beaucoup plus précaires que celle des cheminots.
Tout cela va compromettre le redressement de la France et nous ridiculiser une fois de plus en Europe et dans le monde.



Commentaire de VLADY BOISSIN 05/04/2018 18:25:36

Pour François-Marie Arouet :
On parle toujours mal quand on a rien à dire. Voltaire (Le vrai)



Commentaire de Bien dit 05/04/2018 20:22:54

Et bien, moi, je trouve que François-Marie Arouet parle très bien. Le mai 68 aurait dû se faire cent fois pendant le quinquennat précédent. Nous avons un Président dynamique et volontaire et on lui demande de tout régler d'un coup après seulement 11 mois de Présidence. Oui, les Français sont pris en otage à travers ces grèves à répétition et ces grévistes ne s'inquiètent si leurs actions font perdre de l'argent aux autres.



Commentaire de ben68 05/04/2018 20:34:17

la France est ridicule depuis bien longtemps et en 1968 ce n’était pas pour les memes revendications



Commentaire de françois 05/04/2018 22:04:46

Merci François-Marie de cette analyse pertinente et juste. Quand à Vlady merci à lui aussi de nous régaler par la justesse de son propos qui colle à la perfection avec les raisons de leur conflits...Ou comment se tirer une balle dans le pied.
Il serait intéressant que pour une fois les services de médecine fassent le même type de grève et que ces braves privilégiés cheminots subissent les désagréments des actes irresponsables des autres. Peut être seraient ils enfin en condition de comprendre ce qu'ils infligent. Ceci me rappelle l'excellent sketch de feu Fernand Raynaud, Le brassard.



Commentaire de barnabe 05/04/2018 23:33:06

Je trouve affligeant que vous dénonciez les braves privilégiés cheminots, mais de quels privilèges parlez vous donc?
Si nous devions dénoncer les privilégiés comme vous le dites, croyez bien que la liste serait plus longue que vous ne pouvez l'imaginer. Faîtes nous donc profiter de vos lumières et de vos connaissances en établissant une liste détaillée des privilégiés, elle risque de vous prendre du temps, et ne pas se limiter qu'aux cheminots.



Commentaire de Nostromo 06/04/2018 08:58:40

Je ne savais pas que les difficultés de la France étaient issues des cheminots ! Bon mais en restant un peu plus sérieux, la France d’en haut n’a pas tant de difficultés que ça. La remise en cause de ce fameux statut trouve son origine dans l’ouverture à la concurrence. Il faudra une convention de branche pour les nouvelles entreprises et ces entreprises veulent payer le minimum leurs futurs salariés. Donc on casse les acquis actuels pour partir sur des bases les plus basses possibles. En fin de compte les grands gagnants seront les dirigeants de demain. Pour info Pepy est un des dirigeants de service public le mieux payé, il ne paye pas non plus ses billets de train.



Commentaire de François 06/04/2018 10:16:34

Cher Barnabé,
Est-il encore utile de faire la liste des privilèges des cheminots ? Cette grève aura au moins le mérite de mettre ceux-ci en avant. De plus , si je devais faire la parallèle entre mes acquis de travailleur indépendant et les leurs, la liste de mes désavantages serait trop longue.
Par ailleurs il est facile de toujours ramener la polémique sur d'autres privilégiés. En ce moment ce sont nos cheminots qui bloquent la France, qui font de nous la risée vis à vis des autres pays, et qui empêchent ceux qui n'ont aucune sécurité de l'emploi de bosser. Inacceptable !!!!



Commentaire de JUSTE 06/04/2018 11:37:13

Des privilégiés il y en a d'autres et personne ne s'en étonne . Les cheminots ont trouvé ce moyen pour se faire entendre .Pensez vous vraiment que la SNCF soit la risée vis a vis d'autres pays ? Croyez vous pas que la France soit le pays ou il y a autant de taxes que de jours dans l'année ? Ça c'est inacceptable............ les salaires des députés , l’exonération des la CSG pour les parlementaires , le train de vie des anciens présidents , la gratuité des transports pour tout les élus...... et il y en a bien d'autres a énuméré............. tous ces avantages me dégoûte , alors commençons par ceux qui gouverne et après ont parlera des salariés !!!!!! Vivement un autre MAI 68



Commentaire de Nostromo 06/04/2018 11:43:14

Cher François,
il faut tordre le cou aux légendes urbaines. Les cheminots n’ont pas de privilège. Le droit au travail garanti, le droit à la retraite ne sont pas des privilèges. Ensuite les salaires à la SNCF ne sont pas mirobolants vues les compétences à mettre en œuvre. Le droit aux trajets fait partie du contrat de travail et je ne vois pas de cheminots qui voyagent en train en permanence pour profiter de leur « privilège ». Le travailleur indépendant a aussi ses avantages (voiture et achats passés sur le compte de l’entreprise, déclaration du « chiffre d’affaire », frais professionnels...) mais pour l’instant on ne polémique pas dessus. N’ayez crainte cher François, si les cheminots préservent ce qu’ils ont, vous en profiterez aussi par « ruissellement ». (Et je ne suis pas cheminot)



Commentaire de François 06/04/2018 12:34:01

Cher Nostromo le travailleur indépendant n'a de privilège que ce que son travail lui rapporte. Les parcs auto, déplacements frais de divers ne sont valables que pour les grands groupes. Si pour vous la garantie d'un salaire à vie, toutes les heures travaillées récupérées et le droit de partir à la retraite à un âge "normal" ne sont pas aujourd'hui des privilèges, je vous invite à vous ouvrir sur le monde.
Quand on a 44 milliards d'euros de dette, financés par nos heures de travail (35 en 2 jours en ce qui me concerne) non garanti on a juste le devoir de ne pas empêcher les autres de bosser. Qui va rembourser les dettes occasionnées, ce sont eux??? L'ouverture à la concurrence leur pose un problème, soyez les bienvenus dans le monde réel. Aujourd'hui TOUT le monde bosse avec des concurrents avec souvent des offres déloyales. Parfois il faut se battre contre des adversaires qui préfèrent bosser à perte pour couler au bout de 2 ans en ayant cassé le marché. J'ai bossé dans l'administration pendant plus de 10 ans, le système me déplaisait, j'ai démissionné. Si c'est leur cas qu'ils en fassent de même.Aujourd'hui il y a plus à plaindre que ces braves cheminots qui refusent l'avenir.



Commentaire de barnabe 06/04/2018 13:52:32

Et bien cher François j'espère que le fait d'être selon vous la risée des autres pays d'Europe ne vous empêchera pas de dormir? Vous stigmatisez les cheminots coupables selon vous de tous les maux, tout au moins ceux que vous connaissez , avez vous la même réaction lorsque ce sont les routiers qui paralyse la France, en bloquant notamment les stations service ? Odieux, inadmissible n'est ce pas, empêcher les gens de se rendre au travail ou le comble partir en weekend, ou en vacances , et pourtant ce sont ces même routiers qui vous permettent d'acheter et trouver dans les magasins, tout ce dont vous avez besoin indispensable comme totalement inutile. Avez vous la même réaction envers eux, qui comme les cheminots, défendent ou veulent préserver leurs acquis?
A bon entendeur, et je ne suis pas fonctionnaire!



Commentaire de Nostromo 06/04/2018 15:06:01

Statut du travailleur indépendant EIRL
"Il est à noter que l’EIRL présente un atout incontestable au niveau fiscal, sachant que ce statut permet à l’entrepreneur de soumettre les résultats de son exercice à l’impôt sur les sociétés, lequel est réduit à un taux de 15 %. Ainsi, le statut d’EIRL offre la possibilité de générer des économies de charges sociales et d’impôts."
En se déclarant indépendant, vous bénéficiez de différents avantages :

  • Autonomie dans l’organisation de son travail,
  • Absence de lien de subordination,
  • Avantages fiscaux et sociaux offerts par différentes formes juridiques.
Donc il y a des avantages et inconvénients. Le choix de devenir indépendant reste personnel et respectable, comme le choix d'être salarié du privé ou du public. Mais on ne peut pas critiquer et jalouser son voisin, chaque statut est à respecter.

Quant au droit du travail "à vie" (parce que à vie personne ne peut le garantir, même dans des entreprises publiques, voir les Charbonnages de France quand ils ont fermé) il est inscrit dans l'article 23 des Droits de l'homme de 1948 « Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage. »

Comme vous le soulignez bien cher François, la société actuelle est devenue une jungle où chacun essaie de couler "son concurrent" pour en tirer des bénéfices.

Ensuite le débat sur le service public, doit il être "rentable" ou doit il rester un "service". Pour la SNCF ce peut être de garder uniquement les lignes qui gagnent de l'argent et fermer les petites lignes, doubler le tarif des billets lors des périodes de vacances (on le voit dans les locations saisonnières à la montagne ou au bord de mer). Le même débat a lieu aujourd'hui pour la médecine, il faut "soigner" ou "gagner de l'argent". Pourquoi il y a pénurie de médecin dans certaines régions, pourquoi des professeurs exercent surtout en libéral en délaissant les hôpitaux publics ?

Mais cela reste un choix de société, le Thachérisme de Macron ne me convient pas et je suis déçu de son attitude, alors qu'il représentait l'espoir. Son âme de banquier est vite revenu à la surface.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI