Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Les cheminots de Saumur « tirent le signal d'alarme »

En pleine période de grèves en France, les cheminots veulent se faire entendre. Comme à Saumur, où la Fédération CGT des Cheminots « tire le signal d'alarme ». Philippe Giret, l'un des 4 agents SNCF à la gare de Saumur, défend « un service public SNCF pour tous »...

Philippe Giret, agent SNCF (électricien) à la gare de Saumur


Agent à la gare de Saumur depuis 1990, l'électricien Philippe Giret défend bec et ongle le service public SNCF. Pour lui, « il y a une vérité à rétablir », en référence à « ce qu'expliquent en ce moment les médias ».

Saumur : un fonctionnement 24/24h

« À la gare de Saumur, nous sommes 4 agents SNCF pour un fonctionnement 24/24h », explique-t-il. Ce vendredi 6 avril 2018, alors qu'une grève SNCF paralyse actuellement les usagers en France, le groupe des cheminots Saumurois a décidé de passer à l'offensive !

« Les premiers perdants sont les utilisateurs »

Philippe Giret : « Nous, cheminots, sommes dans une démarche de contestation globale de la politique ferroviaire en France, dont les premiers perdants sont les Français utilisateurs du train service public (fermeture de guichets, de gares et de lignes). Nous défendons un transport ferroviaire véritablement et toujours en proximité de la population. Nous, cheminots, voulons être garants d'un réel aménagement du territoire vers le fer non polluant, depuis toujours. Nous dessinerons ensemble les dessertes de demain, plus modernes et dans notre temps », affirme-t-il.

Nota Bene : Consultez le tract PDF de la Fédération CGT des Cheminots, en cliquant sur ce lien.


> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 06 avril 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


41 commentaires :


Commentaire de PANTAIS 06/04/2018 17:45:21

Vive le service public, certes mais quid de la dette abyssale de la SNCF. les contribuables doivent-ils payer pour ce déficit chronique de cette entreprise y compris ceux qui n'utilisent que trés peu le train ?



Commentaire de Le concombre masqué 06/04/2018 17:45:36

Cet altruisme de la CGT est vraiment touchant. J'en ai les larmes aux yeux!!! En réalité,ils roulent surtout pour garder leurs avantages. Ceci dit, c'est assez logique!! Je ne connais pas de travailleurs qui voudraient perdre leurs acquis.



Commentaire de D'ailleurs 06/04/2018 19:10:18

Il a raison "concombre masqué" qui voudrait perdre une retraite très correcte, une centrale d'achats pour l'électro-ménager, des voyages gratuits pour la famille, des centres de vacances pour les enfants.
En souvenir de La Lison (Jean Gabin) ? soyons sérieux, il est fini le temps des machines charbon/vapeur et des contraintes liées à cette époque. Améliorer, discuter avec la ministre etc. mais prendre les voyageurs en otage NON !



Commentaire de @ Pantais 06/04/2018 19:29:58

La dette "abyssale" de la SNCF est due aux carence d'un état qui a suspendu sa subvention. La SNCF est un service public et, à ce titre, doit être subventionné par tous les contribuables, usagers ou non des chemins de fer. L'Allemagne, si souvent citée, a épongé la dette de 41 milliards des DB. Et c'est normal : sans subventions, il y aurait plein de choses qui disparaîtraient. En particulier les théâtre, les opéras, les grands musées. D'autres seraient inabordables pour la plupart d'entre nous : les hôpitaux, les médecins, les dentistes car, ne l'oubliez pas, si les cotisations sociales ne sont pas un impôt, elles profitent à tous, comme une subvention, cotisants ou pas.
Bref, la dette en question a été volontairement laissée de côté par les divers pouvoirs que nous avons eu depuis plus de vingt ans.



Commentaire de jo 06/04/2018 20:20:16

bien la gréve pour les sepultures éloigner que le train permet d y assister en sécurité .bien la gréve pour les petits enfants qui doivent rejoindre leur mamie aux vacances de paques à 800km.moi si je fait gréve et barre le fameux pont du cadre noir .je sais trés bien que les crs seront là et le fameux char leclerc pour nettoyer l encombrement .alors si votre métier vous fait chier au lieu de faire chier les autres .il y a plein de demande d emploi dans le privé avec la retraite aprés 62 ans et surtout pas l augmentation de 2 pour cent par ans . faite gréve à l assemblée nationale et ne fait plus chier ceux qui rembourse votre dette avec mes impots et charges



Commentaire de Pierre Mortez 06/04/2018 22:02:45

Depuis 50 ans (mai 68), il ne s’est pas passé une année sans que la SNCF pilotée par son syndicat fétiche la CGT, ne prenne en otage les Français au moment des vacances et n’enm..de tout le monde pour sauvegarder leurs petits avantages. Aujourd’hui, ils viennent pleurnicher parce qu’un gouvernement a le courage de mettre fin à ce scandale permanent. J’espère que Macron ne lâchera pas ; il est temps d’éradiquer ce bastion de dinosaures, héritiers de l’ex URSS, qui est la gangrène du pays !



Commentaire de Garby 06/04/2018 22:14:31

Mon cher Jo. Projetons nous dans le futur avec des cheminots qui ont fait une croix sur leur statut et une ouverture à la concurrence totale. Les gens pourront certes aller à une sepulture mais malheureusement peut être à celle d'une des victimes de catastrophes ferroviaires dues au manque d'entretien des lignes. Quant à la mamie qui descend voir les petits enfants à 800 bornes elle pourra le faire tranquillement avec un prix de billet moins cher. C'est bien connu l'ouverture à la concurrence fait baisser les prix. Il suffit de voir l'exemple de l'eau ou de l'électricité. 2 ou 3 grosses boîtes privés à terme qui s'entendent sur les tarifs et la messe est dite. Les grèves du publique sont aussi là pour servir la cause et les avancées du privé. A bon entendeur.



Commentaire de goiis 07/04/2018 08:09:01

continuer à exister par son pouvoir de nuisance,voilà l'ambition de la cgt....peut on continuer encore longtemps à supporter ces pratiques qui ne font que nuire aux besogneux et actifs du quotidien???
Commençons par supprimer toutes subventions indirectes qui aboutissent dans les caisses de ces intouchables patentés..



Commentaire de Nostromo 07/04/2018 09:44:40

On voit encore et toujours cette jalousie envers l’autre. « moi je mérite mon salaire et devrais avoir une augmentation, tandis que l’autre fainéant gagne beaucoup trop pour ce qu’il fait. Voyez ma bonne dame, le déclin et la dette de la France viennent de ces gens là ! Toujours en grève , toujours à vouloir plus, une bande de socialo-communistes moi je vous dis. Faudrait leur envoyer les CRS et les mettre dehors, ça leur apprendrait la vraie vie. Mais c’est pas tout ça , moi il faut que j’aille bosser, je ne suis pas fonctionnaire ».
Voilà tout est dit ... mais continuez si ça vous fait plaisir d’évacuer votre anxiété sur votre avenir. Vous avez trouvé votre bouc émissaire... jusqu’au prochain. Pendant ce temps on ne parle pas des migrants, mais ça reviendra, j’en suis persuadé.



Commentaire de Herve 07/04/2018 11:59:42

Moi j'en fait plus que eux pour toucher le SMIC et c'est gens se plaignent et ose faire grève



Commentaire de sablons 49 07/04/2018 13:15:50

Que la SNCF ne soit pas rentable comme les hôpitaux, les écoles et tout ce qui est service public : OK !
mais que le personnel de cette boite bénéficie des largesses de l’État : NON
retraite anticipée méga C.E. centre de vacances voyage en train de toute la famille au frais de la princesse et j'en passe, tout ça payé par les contribuables, encore une fois NON



Commentaire de goiis 07/04/2018 13:51:16

Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.” (Albert Einstein)



Commentaire de Anne Honime 07/04/2018 16:41:07

Moi j’ai 28 ans, je bosse dans le privé et gagne 7000€ par mois. J’ai 14 mois de salaire et plein de stock options. Alors les Smicards qui se plaignent je m’en fous, ils n’ont qu’à être bankables. S’ils sont incompétents ce n’est que de leur faute. Arrêtez de pleurnicher comme quoi vous travaillez 35 heures en 2 jours, vous n’êtes pas rentables et c’est tout !



Commentaire de chace49 07/04/2018 17:30:18

Pour Garby, je pense que vous ne bénéficiez pas des avantages à la concurrence (free, sosh, bouygues telecom, direct energy etc...) Vous faites parti de ces gens qui réclament moins de concurrences et vous en profitez quand même. Je pense aussi que vous n'utilisez pas la SNCF pour aller au travail et donc avoir votre salaire à la fin du mois. Oui la SNCF prends les voyageurs en otages jusqu'n juin, après il faut qu'ils partent aussi en vacances en voyageant gratuitement pendant que les autres payeront les autoroutes ou le train. Et QUID de leurs chères bambins qui ne pourront pas voyager en rames complètes de TGV et trains supplémentaires gratuits pour rejoindre les colonies .



Commentaire de Jean-Noël 07/04/2018 19:13:47

Les pompiers la police et a l'hôpital ils bossent aussi h 24 et n'on pas 10% des avantages de la sncf.



Commentaire de PH DE BREZE 07/04/2018 19:21:16

Bonsoir Anne
Moi j’ai 53ans, papa d’un fils de 21 ans (en études), votre commentaire me choque énormément, comment faite vous pour gagner 7 k€ par mois sans l’aide vos collègues (je ne parle pas de vos stock-options). Je pense qu’a un moment il va valoir être responsable de votre situation (qui n’est qu’actuelle et non permanente).
Savez vous que le chômage existe et qu’il ne faut pas l’oublier (aujourd’hui je suis excellent, demain « je suis le moins que rien).
Merci, de bien vouloir répondre a mon commentaire afin que je puisse savoir ce que pense le autres employés des services publics ou prives.
Cordialement



Commentaire de Mimi 07/04/2018 19:30:36

Ces gens veulent l'équité mais pas perdre leurs avantages.a quand le tour de l edf,des députés etc etc



Commentaire de @Anne Honime 07/04/2018 20:01:46

J'ose espérer que votre commentaire n'est qu'une boutade sinon je n'apprécierais pas du tout votre petite mentalité d'arriviste.



Commentaire de Fabien 07/04/2018 21:17:43

Bonjour à tous À toutes les personnes qui n'arrivent pas à penser par elles mêmes et qui se contentent de répéter les propos que certains journalistes anti cheminots balancent à longueur de temps, je demande que si elles ne souhaitent pas faire progresser le débat en échangeant directement avec les cheminots, en grève ou non, d'assumer leurs propos et de renoncer à la totalité des avancées sociale obtenus par nos anciens qui ont fait grève (les congés payés, la sécurité sociale, les augmentations des salaires, la retraite....) Il faut aussi rappeler que les mots ont un sens et j'invite tous ceux qui parlent de prise d'otage à regarder dans un dictionnaire le sens du mot "otage".



Commentaire de @Fabien 07/04/2018 23:08:21

D’après vous, les personnes qui se sont exprimées ont suivi ce qui se raconte dans les médias, en gros, pas la vérité. Je vous dirai que c’est l’arroseur arrosé : si les sondages n’avançaient pas qu’une majorité des Français vous soutient, Philippe Giret n’aurait peut-être pas pris le risque de publier son article. Concernant le terme prise d’otage, vous citez un dictionnaire ; vous devriez faire un tour sur internet où le champ de vision est plus large et colle à l’actualité. Il est notamment dit « retenir une personne contre son grès pour exercer une pression sur quelqu’un ». Alors effectivement, les millions de Français retenus sur les quais de gare ne sont pas exactement des « otages », mais… Vous avez tort de penser que l’opinion générale vous soutient. Avec vos grèves à répétition depuis des années, pour un oui ou pour un non, vous avez lassé les usagers et vous devriez vous méfier de ce qu’on montre aux informations, c’est orienté, comme d’habitude!



Commentaire de Sonia 08/04/2018 08:15:42

Fabien ouvre les yeux.penses tu que chez toi si tu avais une dette énorme tu ne reverrais pas ta facon de géré ton compte au lieu de faire l'autruche et l'enfant gaté et de dire que ca toujours été comme ça alors on continue.



Commentaire de Anne Honime 08/04/2018 08:50:27

Évidemment que c’est une boutade. J’aurais voulu faire prendre conscience que ceux qui se plaignent être au SMIC, faire des horaires à rallonge se prennent en charge pour réclamer leur dû, défendent leur retraite et acquis sociaux. Au lieu de cela ils tapent sur les cheminots qui défendent ce qu’ils ont. Mais ils vont se faire du mal à eux-mêmes ! Quand vous écoutez certains commentaires, ce ne sont que des éléments de langage injectés dans les médias par les « réformistes » . Par exemple l’équité est la rémunération de chacun à sa juste valeur et non pas de tirer tout le monde vers le bas.
Pour la retraite « 1€ cotisé = le même droit pour tous ». Mais on peut aligner tout le monde sur le système SNCF, mais non le gouvernement veut s’aligner sur le régime général ( le moins disant de tous) Et quid des régimes complémentaires cotisés par des charges patronales ?



Commentaire de Et les Corses? 08/04/2018 09:31:56

Les Corses ne sont pas en grève. Le journal Le Point vous explique pourquoi dans un article de Julian MATTEI : Grève SNCF : Pourquoi les cheminots corses restent sur les rails?



Commentaire de Nostromo 08/04/2018 12:55:10

Bien vu « les corses »
Aujourd'hui, Chemins de fer de la Corse compte 272 salariés, avec des acquis sociaux quasi identiques à ceux de la SNCF. Au final, les métiers du rail restent les mêmes en Corse que sur le reste du territoire national. Seuls le rattachement à des caisses de retraite différentes, quelques « accords à la marge » spécifiques à l'entreprise et des conditions de travail particulières, en lien notamment avec la circulation des trains sur voie unique, les distinguent de leurs homologues du continent.
Du coup, cette fois-ci, la grève sera sans eux. « Nous avons des contrats de droit privé avec des conditions de travail adaptées et des statuts différents puisque les cheminots de la SNCF dépendent d'une structure juridique publique, resitue Alexandre Moll, délégué syndical de la CGT au sein de Chemins de fer de la Corse. Nous ne faisons pas grève, car la réforme du gouvernement n'attaque pas notre statut, qui est négocié directement avec la collectivité territoriale. Pour autant, ce n'est pas parce nous ne sommes pas concernés que la situation actuelle des cheminots nous est indifférente. Nous aussi, nous sommes favorables au maintien d'un service public de qualité. »
Signé Le Point



Commentaire de @ Nostromo 08/04/2018 13:44:37

Il ne faudrait pas occulter le paragraphe suivant qui a toute son importance.

"Nous disposons d'une autonomie totale" Jean-Baptiste Bartoli, directeur général des Chemins de fer de la Corse (CFG) qui gère le rail Corse.

Présente au capital à hauteur de 15 %, la SNCF siège au conseil d'administration de l'entreprise et continue de gérer, notamment, les problématiques liées à la sécurité du réseau et des considérations d'ordre technique.
Pour le reste de son fonctionnement, CFC « dispose d'une autonomie totale », indique au Point Jean-Baptiste Bartoli, directeur général de l'entreprise. Comprenez : la gestion commerciale, la maintenance, le champ social, l'exploitation, les infrastructures, les finances…
D'ailleurs, depuis 2012, le rail corse semble connaître une période faste en passant de quelque 700 000 passagers à près de 1,2 million l'an dernier. Au niveau commercial, les chiffres sont également positifs : en cinq ans, les recettes ont augmenté de 42 % pour franchir désormais la barre des 5,5 millions d'euros, avec un peu plus de 9 millions d'euros de trésorerie à ce jour.



Commentaire de Nostromo 08/04/2018 16:13:23

En résumé le problème de l’an SNCF n’est pas un problème dû au statut, mais bien un problème de gestion. Le gouvernement devrait s’atteler à la tâche et décider si Pepy est l’homme de la situation. Ensuite il pourra débattre sur le statut... mais ce n’est pas la priorité et la volonté de mettre fin à ce statut reste idéologique.



Commentaire de Lemarchand.j 08/04/2018 18:31:27

Si les corses avec la réputation de n'être pas trop courageux ne sont pas dans le rouge cela veut dire que sur le continent les notres sont une belle bande de Cossard.



Commentaire de bernadette fourré-jousselin dite mémé 08/04/2018 19:30:03

Personne ne fait l'addition des présidents vices présidents directeur de ceci et directeur de cela, les grands chefs de bureau etc ces gens là ont des salaires hors normes et ont les mêmes avantages que le POV CHEMINOT Cela plus de 12 mois dans l'année, après les comptes la dette n'est-elle pas de plus en plus lourde, parler du statut..... du pov cheminot qui gagne un peu plus du smig ... ses voyages gratuits pour aller où quand on n'a pas de fric !!!! et puis les cadences, les horaires nuits et jours férfiés en dehors de la femme et des gosses, et puis la crève peu après la retraite tant attendue .... Une fille infirmière, je suis à même de pouvoir dire ce qu'est une vie merdique, oui les cons vont me dire ont change de métier, mais celui qui aime son métier n'y voit pas chaque jour les inconvénients, c'est surtout lorsque l'on vieilli et qu'on a du mal à soulever les malades !!!



Commentaire de @nostromo@mémé 09/04/2018 02:05:28

Les pauvres cheminots, je vais les citer suite par exemple à des interviews sur les chaines de télévisions. " Nous travaillons les week-end, les soirs, loin de nos familles...", c'est bien connu ce sont les seuls à travailler le soir , le week-end et loin de leurs familles ( exemple VRP, Routiers, Militaires...). Autre citation: " Avec l'ouverture il n'y aura plus de sécurité, en Angleterre il y a eut 70 morts au début de l'ouverture à la concurrence", que penser de certains accident (Hélas) en France, Essais TGV en Alsace en 2015 ou Brétigny par exemple, était-ce dû à l'ouverture à la concurrence? je ne pense pas. Autre citation : " Cela ne m'arrange pas de faire grève je vais perdre 80à 100 euros par jour", moi en 3 jours de grève que je subis j'ai déjà perdu 250 en frais d'hôtel, non remboursé, Blabalcar et repas divers, je précise que je ne suis pas un gréviste mais un client SNCF qui habite à SAUMUR et qui travaille à Paris et mon seul défaut c'est d'aller au travaille (je travaille aussi les week-end et les nuits). En plus eux ils vont récupérer un peu d'argent, voir tout après les négociations pour la reprise, avec leur syndicat ou les cagnottes organisées (les gens sont trop bêtes pour leur donner de l'argent).
Pour finir, lorsque j'arrive à avoir un train pour Angers un jour de grève, je ne peux pas aller plus loin et je dois me débrouiller pour revenir sur Saumur, les trains sont vides car la plupart des voyageurs prennent des moyens alternatifs (blablacar , bus par exemple) et se rendent compte que ce sont de bons moyens pour voyager pas cher (lu dans la presse ou vu aux informations) , donc messieurs les cheminots vous devriez faire attention car cela va tuer vos emplois.
Donc j'espère que le gouvernement va tenir, et qu'à terme ces cheminots regretteront cette grève injustifiée et ridicule



Commentaire de Nostromo 09/04/2018 09:33:02

J’approuve vos propos, il n’y a pas que les cheminots qui travaillent les week-ends, les jours fériés, en horaire décalé et en déplacement. Le défaut d’entretien et de la sécurité est bien réel, mais il faut se poser la question sur la gestion de la SNCF. Le débat n’est pas sur l’ouverture à la concurrence, c’est l’histoire et on y arrivera; mais à mon avis un débat idéologique sur la suppression du « statut ». Toujours moins pour les salariés et en France c’est quand même le cas pour la très grande majorité d’entre nous.
Et je vous rejoins sur les contraintes et frais que cela entraînent pour les usagers.
Il est grand temps que le gouvernement négocie pour que cette grève s’arrête, il y a un terrain d’entente. En plus je vous rappelle que ces pôv cheminots se battent pour leurs enfants et futurs collègues, puisque ceux en place gardent leur statut... c’est dingue !



Commentaire de Conseil 09/04/2018 09:55:00

Pour info , vos droits suite aux grèves : vous avez le droit de ne pas aller à votre travail, avec justificatif d’absence de transport. Votre employeur ne peut pas vous sanctionner. Par contre il peut ne pas vous payer vos journées d’absence. Si vous perdez 250€ en 3 jours (soit environ 83€33 par jour) faites vos comptes si vous avez un salaire inférieur à 1660€ mensuel.
Ou négociez des rtt (si vous en avez au cas où vos horaires hebdomadaires sont supérieurs aux 35 heures), ou des congés. C’est à vous d’analyser votre situation.
Bon courage.



Commentaire de C'est dingue! 09/04/2018 11:54:01

Nostromo ou la manière de détourner le contenu des commentaires et Conseil qui conseille aux usagers de s'adapter et de négocier ses rtt ou vacances. On aura tout vu. Les cheminots embêtent tout le monde mais cela n'est pas leur problème. Plus la grève sera longue et plus les usagers vont s'adapter aux autres moyens de transports moins coûteux. Il est certain comme précisé dans un commentaire que cela nuira à la sncf et à ses employés. Pour finir et pour se détendre allons visionner les parodies sur la sncf sur youtube. Cela vaut le détour!



Commentaire de Conseil 09/04/2018 12:26:48

Effectivement vous avez 3 possibilités :
1/ Négocier avec votre patron (rtt, congés, télétravail, prise en charge tout ou partie des dépenses en frais professionnels...)
2/ Faire grève avec vos collègues pour défendre vos droits si votre patron refuse votre absence pour manque de transport
3/ Faire le béni oui-oui
.... ou même (mais je n’ai pas retenu cette solution) vous plaindre sur les réseaux sociaux.
Chaque choix est respectable, c’est vous qui voyez.



Commentaire de Fabien 09/04/2018 12:33:55

Bonjour Sonia Tu parles de la dette, à titre d'information la dette qui pèse sur la sncf en grande partie sur sncf réseau n'ai ni dû aux cheminots ni à notre statut, elle résulte d'investissement que l'état a imposer à la sncf pendant des années et qui aujourd'hui donne se que l'on connaît de belle ligne tgv mais pour les trains du quotidien absolument rien. Tous les domaines ferroviaire en Europe on une dette à peu près équivalente qui pour beaucoup ont été repris par les États. La concurrence n'apportera rien de bon dans le ferroviaire j'en veux pour exemple les autoroutes, la poste et bien d'autre où les tarifs devaient baissé et on se rend bien compte qu'il en ai rien bien au contraire.



Commentaire de Nostromo 09/04/2018 12:57:27

@c’est dingue : je ne comprends pas vos propos, de quel détournement faites vous allusion ?



Commentaire de duport g 09/04/2018 15:51:26

Une réforme pour tous.Suppression de tout les avantages pour tous un salaire point.nous sommes embauchés pour travaillés donc un travail ,un salaire.treminé les avantages sncf,edf gdf,air france députés senateur etc etc.que chacun gére et dépense sont salaire a sa guise.



Commentaire de françois 09/04/2018 16:39:23

On aura tout lu...
Parce que certains empêchent les autres de travailler il faut négocier des jours de congés ou de RTT pour s'adapter .... Ca en dit très long sur l'état d'esprit. Un GRAND MERCI de nous montrer à quel point c'est VOUS d'abord et nous après. Comme quoi tout ce qui compte c'est bien vous et uniquement vous... Bande d'égoïstes!!!!



Commentaire de C'est dingue! 09/04/2018 17:16:58

Pour Conseil: Evidemment et cela vous indiffère la galère des usagers. Qu'ils se débrouillent avec vos conseils "faciles à appliquer." Vous représentez un service public et ce n'est pas aux usagers de s'adapter à vos conditions et d'en payer les frais.// Bien dit François, vous exprimez tout à fait la façon de penser de ces grévistes et de par là-même la pensée des usagers.



Commentaire de Conseil 09/04/2018 19:05:10

Pour préciser je crois qu’il y a erreur sur la personne : je ne suis pas cheminot et je ne travaille pas dans le service public. Ce n’est pas pour cela que je ne soutiens pas les grévistes.



Commentaire de @conseil 11/04/2018 19:13:25

vous avez de bon conseil, je ne pense pas que vous preniez le train pour aller travailler ou alors vous n'êtes pas assez loin pour vous permettre de prendre la voiture. Alors c'est facile de donner des conseils, si vous ne voulez pas aller travailler, vous ne travaille peut être pas aussi, laisser les autres qui veulent seulement travailler. de toute façon c'est tous les ans pareille avec les syndicalistes de la SNCF.



Commentaire de Conseil 11/04/2018 20:06:13

Pour info j’ai fait plus de 700 km en voiture pour assurer mon travail. Heureusement que les routiers et agriculteurs n’étaient pas en grève 😳


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI