Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Un bail de 40 ans entre Duthoo et Saumur Habitat pour rénover la galerie commerciale, rue Roosevelt

Saumur souhaite réinvestir son centre-ville en proposant aux propriétaires d'immeubles des baux emphytéotiques sur plusieurs décennies. Via Saumur Habitat, les logements seront rénovés et rendus à leur(s) propriétaires 30, 40, voire 50 ans plus tard. Si c'est « encore en phase balbutiante », explique Philippe Plat, directeur de Saumur Habitat, ce devrait être le cas pour la galerie commerciale rue Roosevelt, par exemple...


La Ville de Saumur va bientôt signer la convention « Action cœur de ville » avec l'État. Elle pourra alors bénéficier de 2 à 5 millions d'euros pour rénover son centre-ville. L'office public Saumur Habitat, et plus généralement le logement, prend une part importante dans cette action... Comme l'explique la Ville de Saumur dans son dossier de candidature au plan « Action cœur de ville », « le taux de vacance des logements en centre-ville reste préoccupant et sa réduction une priorité ».

Un bail de 40 ans avec les propriétaires

Le dossier est encore en construction, mais Philippe Plat, directeur général de l'office public (OPH) Saumur Habitat, a bien voulu nous en dire plus : « Il s'agit pour les propriétaires de mettre à disposition leur immeuble pendant plusieurs décennies, via un bail emphytéotique. De notre côté, on le rénove et le propriétaire le retrouve après 30, 40 ou 50 ans ». Cette opération va notamment être mise en place avec le groupe Duthoo, propriétaire de l'ancienne galerie commerciale de la rue Franklin Roosevelt (photo ci-dessus). À terme, cet ensemble immobilier de commerces vacants sera transformé en une résidence 25 logements (projet présenté dans le cadre de l’appel à projets CDC/USH Architecture de la transformation 2 »). « À la base, le groupe Duthoo ne voulait pas faire de logements rue Roosevelt. Leur première idée était à nouveau de louer leur immeuble aux commerces, mais on voit bien que ça ne marche pas. Ça se vide petit à petit, il reste aujourd'hui 3 à 4 établissements au rez-de-chaussée. On leur a donc proposé de le rénover et d'en faire des logements. C'est un espace très intéressant avec la présence d'un parking souterrain. Dommage de ne pas pouvoir s'en servir, mais nous allons voir s'il est possible de le réhabiliter... ».

Un contrat finalisé, « si possible », avant l'été

Saumur Habitat et le groupe Duthoo devraient trouver un accord avant l'été pour un bail emphytéotique de 35 à 40 ans. Les négociations du contrat sont en cours. « Duthoo propose 35 ans. Nous, on en voudrait plutôt 40 », précise Philippe Plat. Et d'ajouter : « Ces longs baux emphytéotiques sont bien adaptés à des entreprises familiales qui ont un avenir solide, comme le groupe Duthoo. C'est également pratique pour nous quand le foncier est un peu cher ou que les opérations sont lourdes en termes de travaux. Par exemple, chez Saumur Habitat, nous avons pour projet de rénover 2 presbytères saumurois : à Saint-Martin-de-la-Place et à Villebernier. Mais quand il faut acheter les bâtiments, en plus d'effectuer les travaux, cela devient compliqué financièrement ». Pour le moment, 2 opérations sont fléchées (et encore en étude de faisabilité) pour « réinvestir et redynamiser le centre-ville » : la résidence Roosevelt et une résidence de 30 à 40 logements rue du Mouton, à destination des séniors. D'autres logements étaient envisagés rue Dacier avec un immeuble privé de 8 logements mais le projet n'a pas abouti, faute d'accord.

2, 3, 4 ou 5 millions d'euros pour le centre-ville ?

Dans tous les cas, ces différents dossiers ne pourront pas avancer tant que la Ville de Saumur n'aura pas signé la convention « Action cœur de ville » avec l'État. Le maire Jackie Goulet et la députée Laetitia Saint-Paul souhaitent que cela soit acté « dans les plus brefs délais (1) ». Il est aussi question de budget, comme l'explique Philippe Plat : « Saumur Habitat est particulièrement concerné par ce dispositif « Action cœur de ville », grâce à la présence d'Action Logement parmi les financeurs (2). À Saumur Habitat, on pourra être fixé lorsque nous connaîtrons le budget qui nous sera accordé, dans le cadre de ce plan gouvernemental. Il faut savoir combien cela va nous coûter et combien nous pourrons faire de logements ». La Ville de Saumur attend donc la signature avec l'État, représenté par la Caisse des Dépôts et Consignations. Le maire Jackie Goulet espère bénéficier de 2 à 5 millions d'euros, tandis que la députée de « Saumur-Sud », Laetitia Saint-Paul, table davantage sur 3 à 5 millions (relire nos articles ici et ici)...

(1) Jackie Goulet et Laetitia Saint-Paul souhaitent signer avant le début de l'été, pour une première tranche de travaux entre 2018 et 2021 (éventuellement de 2021 à 2025 pour une deuxième tranche).

(2) L'État met un budget de 5 milliards d’euros à disposition du plan « Action cœur de ville » avec 1 milliard d’euros de la Caisse des Dépôts (État), en fonds propres, et 700 millions en prêts, 1,5 milliard d'Action Logement, et 1,2 milliard de la part de l’Agence nationale de l’habitat (Anah).



Article du 16 avril 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de brugiere 16/04/2018 15:32:29

je suis un peu déçu... si j'ai bien compris l'explication, lue un peu vite.

ce bâtiment pourrait être splendide, digne de l'époque Arts déco ou même avant, avec ses plafonds torsadés... hélas dénaturés depuis les années 70 ( càd 68 ardes)
il nous reste la façade à mettre en valeur.
Tout a été dégradé à l'intérieur; et les meilleurs morceaux cachés derrière du platre. quel massacre...



Commentaire de Baux emphytéotiques 16/04/2018 15:49:41

Cela va peut-être marcher avec les personnes qui ne veulent plus utiliser leurs logements ou encore ceux qui n'ont pas d'héritiers. Mais si les personnes qui acceptent ce genre de bail sont déjà d'un certain âge, elles seront décédées avant de pouvoir récupérer leurs biens et si entre temps elles trouvent acquéreur, elles ne pourront donc pas vendre. Il faut bien réfléchir pour les propriétaires.



Commentaire de Arno 16/04/2018 18:27:18

Et qui est administrateur de Saumur habitat ?? Monsieur Marchand... je dis ça je dis rien...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI