En Pays de la Loire, les professionnels du tourisme sont confiants pour la saison estivale

Hiver long, vacances tardives, la saison touristique en Pays de la Loire pour ce 1er trimestre n'est pas des plus favorables, sauf pour les sites à visiter. Et malgré un mois d'avril mitigé, les professionnels optimistes pour la saison estivale. Le comité régional du Tourisme nous livre son baromètre (1).

(photo DR Pays de la Loire)


Un début de saison qui démarre plus lentement que l’an passé

Dans un contexte de vacances scolaires qui démarrent en ce moment même et s’étalent jusqu’à mi-mai, les professionnels du tourisme interrogés ne sont pas en mesure, à ce jour, d’établir un pronostic certain, mais plutôt des ressentis sur la fréquentation à venir. Dans l’ensemble, les professionnels, très nombreux à avoir répondu (plus de 1 000 répondants), semblent moins optimistes que l’an dernier. 40% des professionnels interrogés constatent que les réservations en avril sont, en effet, moins nombreuses que l’année précédente. En cause : le printemps qui a tardé à venir mais aussi la comparaison avec le bon mois d’avril 2017 (pour mémoire, les vacances scolaires s’étalaient sur l’ensemble du mois).
Ce sont les hôteliers (55%), et les propriétaires de chambres d’hôtes (50%) qui enregistrent le niveau de réservation le plus faible. Même constat pour les villages vacances (58%), grands habitués des réservations anticipées, qui ne retrouvent pas leur niveau habituel à la mi-avril. De même, 1 professionnel du littoral sur 2 (hôtels, campings et villages vacances) enregistre des réservations plutôt inférieures à celles de l’an passé sur la même période. Ce ressenti est à relativiser car, comme l’indiquent les professionnels eux-mêmes, les réservations sont désormais de plus en plus tardives et pourraient donc changer la donne.
En revanche, les lieux de visite sont optimistes : plus d’1/3 affichent des réservations stables et 18% en hausse ; les activités et visites étant des composantes principales des courts-séjours et week-ends, y compris lorsque le temps est pluvieux.



Des plannings de réservation remplis malgré un contexte difficile

A contrario, à l’approche des vacances de printemps et des longs week-ends, l’état des réservations pour les mois de mai et juin apparaît stable pour près d’1 professionnel sur 2 (respectivement 47% et 49%) par rapport à l’an dernier.
Même si l’on note quelques craintes face aux répercussions possibles des grèves des transports sur l’activité, les professionnels restent confiants avec des plannings de réservations corrects pour les villages de vacances, campings, meublés et lieux de visites à la mi-avril. En effet, cette période de congés printaniers est propice aux départs ; les habitués ont envie de partir, de l’avis des professionnels, ils feront sans doute en sorte de s’organiser afin de maintenir leurs réservations.



Un démarrage de saison ralenti qui influe sur le chiffre d’affaires

Pour 1/3 des professionnels, le chiffre d’affaires semble s’être maintenu par rapport à l’an dernier. Ce constat n’est toutefois pas unanime ; en effet, les professionnels du littoral et ceux du milieu rural notent une orientation à la baisse de leurs chiffres d’affaires (pour respectivement 42% et 37% d’entre eux), en particulier les meublés et chambres d’hôtes.
A l’inverse, en zone urbaine, le chiffre d’affaire des professionnels semble s’être maintenu, voire accru, surtout pour les sites de visites, très recherchés par les touristes en ce mois d’avril.



Vacances de printemps : des touristes français présents mais moins nombreux, plus d’incertitude pour la clientèle étrangère

La clientèle française sera au rendez-vous en avril. En effet, pour 42% des répondants, les prévisions de fréquentation des Français sont jugées stables. Néanmoins, il est important de noter que 44% des chambres d’hôtes et 45% des hôtels prévoient une fréquentation de la clientèle française inférieure. Toutefois, ces derniers manquent de visibilité du fait des réservations de dernière minute. Constat plus surprenant pour les villages vacances qui, pour 45%, annoncent des prévisions de fréquentation française en baisse. Les modifications du calendrier scolaire seraient en cause ; la plupart des ponts du mois de mai étant inclus pendant les vacances scolaires pour notre zone, ce qui n’a pas avantagé les professionnels.
Les lieux de visite apparaissent comme les plus optimistes puisque 55% d’entre eux prévoient que leur nombre de visiteurs français sera identique, voire supérieur à l’an dernier. La destination Pays de la Loire est, rappelons-le, propice aux courts séjours et aux excursions pour les Français durant le mois d’avril.
Les prévisions de fréquentation de la clientèle touristique étrangère sont, quant à elles, beaucoup plus incertaines. 28% des professionnels n’ont en effet pas de visibilité sur la venue de tou-ristes étrangers en avril. Néanmoins, au travers des commentaires, les professionnels sont optimistes et espèrent beaucoup des évènements à venir, notamment le Tour de France, pour faire venir la clientèle touristique, qu’elle soit française ou étrangère, cette saison dans la région.




(1) Baromètre de conjoncture réalisé par l’Agence régionale des Pays de la Loire, pour le compte de l’Ob-servatoire Régional du Tourisme en collaboration avec les 5 Agences et Comités Départementaux du Tourisme. Analyse de 1 074 réponses de professionnels du tourisme. Enquête réalisée entre le 3 et le 12 avril 2018.


Article du 05 mai 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI