Saumur. Les salariés des Tourelles prolongent leur piquet de grève

« Face au silence méprisant de leur association et du département », les salariés des Tourelles (futurs salariés de l’Abbaye) ont décidé de prolonger leur piquet de grève entamé le lundi 23 avril dernier (relire notre article). Dans un communiqué, ils reprochent au président du conseil départemental de Maine-et-Loire, Christian Gillet, de ne pas avoir respecté ses engagements formulés il y a un an.


Le communiqué des salariés des Tourelles (futurs salariés de l’Abbaye) :

« En avril 2017, Christian Gillet, responsable des appels à projets de la protection de l’enfance en Maine-et-Loire, s’était engagé sur deux points :

- le maintien des conditions de travail pour les salariés repris par les associations gagnantes
- zéro licenciement

Un an après, le foyer Les Tourelles à Saumur, qui a perdu les 2/3 de ses places d’accueil lors des appels à projets, s’apprêtent à licencier entre 25 et 45 personnes en organisant un plan de sauvegarde de l’emploi au rabais, ne permettant pas aux salariés de se reconvertir correctement, de se reconstruire un avenir...

Un an après, les salariés des Tourelles, qui vont sauver leur poste en étant transféré à l’Abbaye, y laissent au passage leur convention collective.

Depuis 4 jours maintenant, les salariés des Tourelles tiennent leur piquet de grève sur le rond-point de l’Abbaye.

Depuis 4 jours, les soutiens affluent : les cheminots, le maire de Saint-Hilaire-Saint-Florent, Meriem Baba, candidate PS aux législatives, et de nombreuses personnes solidaires qui viennent échanger, partager et amènent du café et des gâteaux.

Sur la page Facebook « Soutiens à la protection de l’enfance du 49 », les témoignages de professionnels suscitent la solidarité d’anciens jeunes du foyer et des collègues des autres établissements.

Parmi ces soutiens, des salariés de l’Abbaye viennent voir leurs futurs collègues et décrivent le même management de la peur, les suppressions de primes, l’interdiction de s’entraider entre collègues et la qualité de l’accompagnement des résidents qui baisse...

Force ouvrière, en congrès national à Lille, a diffusé hier un communiqué de soutien aux salariés des Tourelles.

À ce jour, ni l’association ni le département ne communiquent sur la situation ou ne proposent de solution de sortie de crise aux salariés des Tourelles. Face à ce silence et à ce mépris, les salariés ont décidé de prolonger leur piquet de grève jusqu’à vendredi soir ».



Article du 26 avril 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


32 commentaires :


Commentaire de eric. d 26/04/2018 15:05:42

bah OUI il fait beau alors ils sont mieux dehors qu'au boulot.Si la météo annonce de la flotte ce week end et un peu de froid ,il vont vite plier les gaules et ce mettre au chaud les pépéres.C'est pas habitué au changement brutal de température un syndicaliste ,alors il manquerait plus qu'un arrêt maladie par la dessus.



Commentaire de Aux futurs salariés de l'Abbaye 26/04/2018 15:27:09

Vous avez perdu votre poste et sans doute aimiez-vous votre métier mais avec le recul n'est-ce pas une chance pour vous de découvrir un autre secteur d'activité? Vous êtes quand même reclassés à l'Abbaye et ce n'est pas pas rien. Combien d'entreprises licencient et combien d'employés se retrouvent alors au chômage? Je trouve quand même qu'il y a une nette différence dans la façon d'agir et c'est un progrès. Les enfants ne seront pas pour autant "maltraités" si vous n'êtes plus là. Et si même votre association ne vous défend pas...



Commentaire de bigeard 26/04/2018 15:54:30

Et j'espére qu'ils vont nettoyer leur bordel sur ce rond point car c'est pas top.Si vous travaillez comme vous squaté ,nous sommes partie pour un beau bordel.Cela ne reléve pas d'une occupation illégal du domaine public ou d'un point de vu sécuritaire pour eux ou les automobilistes?



Commentaire de bruno lagarde 26/04/2018 16:29:35

Oui car chez altrex eux ils ne sont pas reclassés.



Commentaire de Superdeg 26/04/2018 17:17:50

On voit que cette convention collective date de 1966 pour ceux qui ont le courage de lire : https://www.legifrance.gouv.fr/affichIDCC.do?idConvention=KALICONT000005635407 on comprend pourquoi ils veulent la garder ; par exemple : Dernière modification: Modifié par Avenant n° 289 du 3 octobre 2003 art. 2 BO conventions collectives 2004-27.

Le salarié logé à titre gratuit ou moyennant participation locative signera, en annexe du contrat de travail, un contrat de mise à disposition de logement qui en déterminera les conditions d'occupation et d'entretien courant.
La jouissance d



Commentaire de barnabe 26/04/2018 17:38:30

Pour faire court et après la lecture de certains commentaires, tout va bien ne venez pas vous plaindre ! Il est permis de penser et croire qu'ils sont l’œuvre d'un comité pro-Macron lobotomisé, convaincu du bienfait des réformes, peu importe lesquelles et comment et persuadé que la France ira beaucoup mieux une fois ces dernières appliquées. Nos ânes sont plus intelligents...
Tout mon soutien au salariés des tourelles.



Commentaire de Sonia 26/04/2018 18:15:25

Ils découvrent que leur directrice et président sont Abjectes, quelle découverte !!!!
Si l\'on sondait les gens tout autour sur ces personnes, leurs vraies visages seraient mis à nus et quand on pense que ça s\'occupe d\'enfants en difficulté !!!!
Le personnel va devoir retourner dans le monde réel et travailler, et faire preuve d\'ouverture d\'esprit.... c\'est sûr ce sera dur pour eux....Beaucoup de petits esprits dans ces foyers.....



Commentaire de Soutien tourelles 26/04/2018 18:21:21

En lisant ces commentaires autant débiles que leur auteur je me pose une question : savez vous au moins de quoi vous parlez ?

Je ne m'éterniserais pas a répondre a des insanités méchantes et vulgaires .

Tout mon soutien aux salariés .



Commentaire de Le crétinisme 26/04/2018 18:24:27

Superdeg ou l'art de la desinformation, vous sortez un article sorti de son contexte et l appliquez la tous, non mais franchement si vous aviez un minimum de jugeote, vous auriez sorti un article concernant les demandes des salariés des tourelles mais vous préférez faire comme à votre habitude, sortir 3 - 4 conneries complètement démagos et populistes histoire de vouloir créer un faux débat qui n'intéresse que vous.

Bien sûr que les 80 salariés des Tourelles avaient tous un logement de fonction, une Rolls de fonction vous saviez qu'ils ont aussi 6 mois de vacances et gagnent 5000 euro



Commentaire de younat 26/04/2018 19:27:55

laissez les imbéciles parler et dire n\\\'importe quoi.Ils ont toujours existé et ne sont pas en voie disparition...la preuve!!!
tout mon soutient en tant qu\'éducatrice aux salariés des tourelles qui depuis un an continue coûte que coûte a suivre tous ces jeunes qui leur sont confiés.
juste un petit rappel: nous ne sommes pas des nantis et défendons simplement les droits acquis.
Que ceux qui veulent travailler 60h par semaine et ne plus avoir droit aux congés défendent l'intérêt du conseil général et du président de la républiques\'ils le veulent
moi je n\en ferai pas partie:el pu



Commentaire de Soutien tourelles 26/04/2018 19:34:50

La réponse du commentaire " Le crétinisme " est bien envoyé , en effet le commentaire "Aux futurs salariés " est a coté de la plaque .

Eric d et bigeard ... vous votre commentaire par contre est d'une absurdité sans limite .
Quand a superdeg il est égal a lui même .

Informez vous avant de dire des conneries !!!



Commentaire de Aux futurs salariés de l'Abbaye 26/04/2018 20:24:50

Au "le crétinisme" : Il y a en effet erreur de ma part sur le début de mes écrits. Les salariés ne changent pas de métier mais ils changent quand même de lieu. Cela leur évitera la monotonie. Et ce n'est pas pour autant que je retire la suite de mon commentaire. Merci tout de même pour "votre politesse et votre amabilité."



Commentaire de Une ex salariée 26/04/2018 20:25:19

Comment les gens peuvent ils parler aussi bêtement et aussi méchamment ? Tout simplement pour deux raisons : soit ils n ont pas tous les éléments ou les prennent effectivement sortis de leur contexte soit ils sont vraiment idiots ! Chacun choisira la réponse dans laquelle il s y retrouve...pour ma part, j ai travaillé aux Tourelles pendant 16 ans, je n ai jamais eu de logement de fonction et je viens même de découvrir cet article, j ai ma propre maison et ma propre voiture que j ai payé moi même et non quémandés...(si, si c est dans le dico) c est bien en me levant pendant 16 ans à 5h du mat e



Commentaire de Nostromo 26/04/2018 20:45:57

Il y a beaucoup de gens méchants, bêtes et aigris qui prennent plaisir à critiquer dans l’anonymat. Le mieux est de les ignorer, ils ne méritent pas plus.



Commentaire de Carole 26/04/2018 20:46:19

"chez altrex eux ils ne sont pas reclassés." Ya pas de raison pour que ce soit mieux pour d'autres ? "une chance pour vous de découvrir un autre secteur d'activité". Vous n'êtes donc pas réjouis ?
Personne ne fait jamais grève pour le plaisir quelle que soit la météo... Ce n'est pas un pique-nique, c'est un juste combat.
Tout mon soutien au salariés des tourelles.



Commentaire de De crétinisme @aux futurs salariés. .. 26/04/2018 20:49:42

Euh désolé mais faux aussi, ils ne changent pas de lieu non plus.. .... Voilà, voilà 😉😏bonne soirée



Commentaire de @De crétinisme @aux futurs salariés. .. 26/04/2018 21:16:41

D'accord. D'accord. C'est enregistré. Bonne soirée également.



Commentaire de ugdp 26/04/2018 21:35:10

Cela me met hors de moi quand je lis ces conneries écrites par des abrutis qui n'y connaissent rien du foyer.
Ils ont vraiment du temps à perdre, plutôt que de soutenir ceux qui sont dans la merde!!!
Pourquoi ils ne viennent pas sur le rond-point pour s'exprimer, c'est gens courageux qui sont cachés derrière leur écrans!!!



Commentaire de Les dégâts de la non information 26/04/2018 21:47:36

Je m'étonne de lire ce tas de bêtises, pour rester courtoise et surtout polie. Je pensais bêtement qu'avant de publier un commentaire public sur un sujet aussi précis, les personnes auraient eu la décence, l'intelligence de s'informer... Il suffit simplement de lire les nombreux articles, commentaires, ou encore les témoignages sur les réseaux sociaux pour être un minimum informé de ce que subissent ces éducateurs, et les nombreuses autres personnes qui participent à la prise en charge de ces enfants.... Je suis pour la libre expression, mais à la condition de savoir de quoi on parle !!



Commentaire de Toujours la meme ex salariée 26/04/2018 21:56:19

Suis l actualité cher crétin...je ne sais quoi ça fait plus d un an qu on bouge nos fesses ailleurs manif à Angers à Paris...des collègues sont même partis à pieds d Angers pour rejoindre Paris..Mais encore une fois tu parles sans savoir...t es fatigant...ils sont devant le siège de la direction...tu comprends pu je te le ré explique avec des mots plus enfantins ? Je sais faire ...deux pendant 16 ans et...plus ...si affinités



Commentaire de Un insoumis 26/04/2018 23:12:11

Concernant certains commentaires, nous pourrions dire: la bêtise humaine n'a pas de limite, ce qui est parfois vrai ! Mais dans la plupart des cas, tendons la main : invitons ceux qui nous choquent frisant le ridicule, à faire preuve de beaucoup moins de paresse intellectuelle !!...( surtout s'ils situés dans le même camp social que nous ). Soutien total aux salariés en lutte !



Commentaire de nicolas.p 27/04/2018 07:45:45

Le probléme est aussi que quand les gens ne sont pas concerné ils se foutent de se qui arrive aux autres.Les salariés des tourelles eux aussi quand des gens ce sont fait lourder de leur boite ils avaient autre chose a faire et ainsi de suite.Penser aussi aux 43 salariés de altrex qui eux reveraient certainement d'être reclassés mais pour eux rien .IL y a toujours plu malheureux que soit et ce n'est pas parce que oui nous sommes touchés aujourd'hui qu'il faut retourner le monde.Courage a tous quelque soit votre combat.



Commentaire de christian 27/04/2018 08:22:44

Toujours la meme ex salariée.tu ne devrais pas te montrer agressif comme ca.Si un employeur désire te recruter être aussi agressif pour s'occuper d'enfant n'est pas bon.



Commentaire de des révolutionnaires 27/04/2018 08:26:00

Ne soyez pas inquiet car la CFDT va vous sortir de la.Pour l'instant elle est en hibernation car tout ces mouvements sociaux sa leur fait peur et il ne fait pas encore assez chaud pour sortir dehors.Si vous êtes encore la vers mi aout peut être qu'ils viendront si ils ne sont pas en vacances.



Commentaire de @ la rédaction 27/04/2018 09:02:21

Quand j'ai lu la 1ère fois le titre de votre article, Il était écrit "recasés à l'abbaye" et non "aux futurs salariés de l’Abbaye" d'où la confusion quand j'ai écrit des commentaires. O_o



Commentaire de Paul 27/04/2018 09:53:55

Bonjour à tous,
Ma compagne fait partie de celles et ceux qui vont perdre leur emploi.
Elle et tous ses collègues, ceux que je connais en tout cas, ont leur métier dans l'âme, le cœur et les tripes. Aujourd'hui, et depuis au moins un an, ils ont mal, pour eux, oui, mais aussi et surtout pour les enfants qu'ils accompagnent.
Ils ont mal à en perdre le sommeil, à en tomber malade et moi, ça me donne la nausée d'être témoin de tout ce gâchis humain.
Certes, ils ne sont pas les seuls à souffrir. D'autres ont mal aussi et sûrement que l'on doit compter parmi eux celles et ceux qui écriv



Commentaire de Vau 27/04/2018 10:00:15

Tout mon soutien...



Commentaire de Brigitte 27/04/2018 16:51:07

Bravo Paul



Commentaire de Solidarité 27/04/2018 18:40:22

Oui bravo Paul pour ton commentaire , sache que tu n'est pas tout seul dans cette galère , moi aussi je suis confronté a cette triste réalité , je subi les humeurs de ma femme tout les jours et je me dit et c'est peut être dur a avoué ...........mais j'attend le dénouement avec impatience.



Commentaire de L ex salariée 28/04/2018 00:52:53

Agressive ? ... oui, Monsieur... avec les gens qui salissent mon métier, mes collègues, et quelque part un peu de chacun de nous en tant qu individu ! Pour moi , aucun rapport avec le fait de s occuper d enfants : je pense qu au lieu de déplacer le probleme, une fois de plus, sur une (ex)salariée, il me semblerait plus approprié de se poser la vraie question : que font subir aujourd hui le conseil départemental et la direction de cette association à ces enfants ? Mais cela, on ne peut le voir, le comprendre et même le croire que lorsque l on partage le quotidien avec ces enfants...ces mêmes en



Commentaire de Gildas 28/04/2018 11:19:09

Ce qui compte avant tout est le bien être des enfants.Si le département ne respecte pas les règles il sera poursuivi.



Commentaire de Révoltée 29/04/2018 12:14:06

Superdeg au lieu de faire des recherches et les sortir de leur contexte renseignez sur le sort réservé aux enfants et salariés. Les gens n ont pas l air de comprendre qu' une toute petite minorité sera reprise pour les autres c est merci et dehors ! Alors les donneurs de leçons ça suffit



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI