Un miracle en Saumurois il y a 350 ans. Oui ! En images, un siècle de procession.

Le collectionneur et amateur d'Histoire Vincent Imhoff a des trésors dans son coffre fort. Il en a ressorti pour les lecteurs du Kiosque, les images des principales processions depuis 1901... Retour sur le miracle des Ulmes qui a eu lieu le 2 juin 1668, 200 personnes ont vu apparaitre le visage du Christ dans une hostie.

Procession de 1901


La célébration aura lieu le samedi 2 juin 2018 , la paroisse Saint-Denis-des-Faluns célèbrera, en présence de Mgr Delmas, évêque d'Angers (programme ici). 350 ans jour pour jour qu'en l'église des Ulmes, le 2 juin 1668, près de 200 fidèles, rassemblés pour assister au salut du Saint-Sacrement assiste au miracle. L’ostensoir qui porte l’hostie consacrée est posé sur l’autel. Alors que le curé, le père Nezan, entame le chant d’adoration, le buste d’un homme aux cheveux bruns apparaît dans l’hostie. L’apparition dure un quart d’heure, et les témoins affirment y reconnaître le visage du Christ. Moins d’un mois plus tard, le miracle est déclaré authentique par Mgr Arnauld, l’évêque d’Angers. Les habitants du Saumurois se rendent en pèlerinage sur les lieux de l’apparition. Jusqu’au 18e siècle, la paroisse des Ulmes célèbre solennellement l’anniversaire de l’apparition. A la révolution, par crainte de profanation, l’hostie miraculeuse est transférée dans la paroisse voisine du Puy-Notre-Dame, où elle est consommée par le curé du lieu.

Remise en cause

A l'époque, les protestants parlent de supercherie et même certains milieux catholiques sont réticents. La vision n'a duré qu'un quart d'heure. Surtout, Nicolas Nézan, le curé, qui emploie son frère Michel comme vicaire, est loin d'être au-dessus de tout soupçon : il vit en concubinage notoire avec une de ses paroissiennes et, trois mois après l'évènement, il est emprisonné et déchu de sa cure, peut-on lire dans Saumur Jadis. Un article complet a été publié dans les annales de Bretagne en 1983. Isabelle Bonnot revient sur les modalités de l'enquête avec une sage conclusion : "Les miracles discernent la doctrine et la doctrine discerne les miracles. (...) Miracles et vérités sont complémentaires et sans miracles, il n'y aurait point de chrétiens."
Un miracle eucharistique en Anjou au XVIIIe siècle, lire ici Le miracle des Ulmes


Procession de 1901





Procession de 1935



Procession de 1948




Procession de 1968








Article du 09 mai 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :


Commentaire de Jean-Noël 10/05/2018 07:51:36

Des osties a la farine de pavot.les curés les confectionner pour abuser des bonnes sœurs.



Commentaire de Nostromo 10/05/2018 14:56:55

Un miracle est un phénomène inexpliqué. Encore faut il que le fait ait eu lieu. Voir Jésus dans une hostie est vraiment inexplicable... à moins que ce soit une hallucination. Mais si cela fédère une foule de catholiques en adoration, pourquoi pas tant qu’il n’y a pas nuisance envers d’autres personnes.



Commentaire de Vincent 10/05/2018 15:48:02

Impressionnant comment la foi déplace les foules et ce si près de chez nous.
de plus, c'était mon grand-père et le conseil municipal de l'époque qui avaient mis leur costume du dimanche.



Commentaire de Je ne peux rien vous dire 10/05/2018 19:45:26

Belle procession. Deux cents personne qui ont été témoins, ce n'est quand même pas rien. Mais comment savoir, en 1668, il y a 350 ans, je n'étais pas là;)



Commentaire de Lemarchand.j 10/05/2018 19:52:36

Incroyable mémé n'a pas ramenée sa fraise encore . elle a bien connu cette époque ainsi que la construction du château de Saumur, et même en remontant plus loin elle a flirté avec le fameux Jésus.



Commentaire de @Jean-Noël 10/05/2018 20:00:42

Le problème c'est qu'ils n'ont pas abusé que des bonnes sœurs...



Commentaire de Bruno 25/05/2018 17:15:48

Que chacun vive sa foi comme il l'entend , alors venez nombreux , on vous attend . Tarif proposé , 5 € les 5 fouées + 1 boisson après ou pas adoration La prochaine fois , c'est dans 50 ans ...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI