Saumur. Conflit des Tourelles : Tous les salariés pas à la même enseigne

Le Foyer des Tourelles de Saumur est sous le joug de conflits sociaux quant au devenir de la gestion du site et de l'avenir des ses salariés. Dans notre article du 4 mai dernier, nous faisons part d'un témoignage, « Je suis les salariés des Tourelles et je réponds sèchement à mon président. » Si les salariés sont en état de mobilisation, ils ne sont cela étant pas tous sur la même longueur à intégrer ce combat. Témoignages d'un salarié.


« Ce qui me pousse à écrire ce mot, c'est que lorsque l'on lit l'article, on a l'impression que tous les salariés des Tourelles sont d'accord avec ce texte. Eh bien non, moi (et peut-être d'autres) je ne suis pas en accord avec ce texte, pourquoi ? Car il ne m'a jamais été présenté avant d'être sur Saumur Kiosque et qu'il transpire un conflit, une tension, un manque de respect, entre une partie des salariés et la direction.
Je travaille aux Tourelles depuis de nombreuses années, j'ai toujours respecté chacun de mes collègues et ça inclut aussi mes supérieurs. Tout d'abord, je voudrais rappeler que Mr Corvaisier, notre président est bénévole et il doit supporter aujourd'hui une situation très compliquée à gérer à sa place si j'avais été bénévole, j'aurais jeté l'éponge depuis longtemps. Quand à notre Directrice Mme Gaudron, depuis qu'elle est aux Tourelles, a fait un boulot monstre, pour mémoire même en congé maternité, elle continuait de travailler et il y a plein d'autres exemples que je pourrais citer. Mais je ne suis pas ici pour ne parler que de ça. Tous les salariés des Tourelles ont fait jusqu'à aujourd'hui un boulot énorme et de qualité : éducateurs, éducatrices, chefs de service, hommes d'entretien, surveillantes et surveillants de nuit, maître et maîtresses de maison, service administratif, remplaçants et tous les corps de métiers que j'oublie.
Aujourd'hui, il y a un conflit entre la direction et certains salariés, ils ne reflètent pas l'opinion de la totalité des salariés en tout cas, pas la mienne. Le PSE est pour moi suffisant, si je pouvais changer quelque chose ou si j'avais manifesté et participé au piquet de grève sur le rond point cela aurait été pour mes collègues des mini tourelles qui devraient pouvoir choisir de rester ou de bénéficier du PSE. Chacun est différent avec ses propres opinions et l'on agit avec sa conscience personnelle, c'est pourquoi aujourd'hui, je continue à aller travailler jour après jour même fatigué, car je veux que les enfants, les jeunes qui me connaissent continuent d'avoir un repère, un visage qu'ils ont l'habitude de voir. Certains qui sont au rond point assurent aussi toujours leur fonction en assumant leur travail et je les respecte. J'espère tenir jusqu'au bout car c'est l'éducation que j'ai reçu.
Si aujourd'hui, j'avais un vœux à faire c'est qu'un accord soit trouvé, car après tant d'années d'existence, les Tourelles ne méritent pas de finir sur un conflit.
J'espère que ce texte ne va pas attiser la haine, ce n'est que l'opinion d'un salarié des Tourelles et je l'espère d'autres.
»


Article du 14 mai 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :


Commentaire de ???? 14/05/2018 12:44:49

diviser pour mieu régner ,une technique habituelle.A savoir si les mieux lotis seront solidaire des moins bien lotis????



Commentaire de Salarié des tourelles 14/05/2018 17:55:09

Comment ce salarié peut parler du PSE de Mme gaudron puisque aucun salarié ne l'a en lecture??? Étonnant Pourquoi ne pas venir en AG pour exprimer ce point de vue? Sur quels points êtes vous satisfait car votre argumentation est creuse... Sous couvert d'anonymat on peut en dénoncer des choses... Tiens moi j'ai vu le salaire de Mme gaudron, il y a plus d'un directeur qui vont être jaloux. Une nuée de candidat vont vouloir lui volé sa place à ce tarif là. Allez monsieur l'anonyme chassons les mauvais esprit ensemble sortez donc de votre cachette..



Commentaire de Maître corbeau 14/05/2018 18:01:25

C'est si beau une directrice si dévoué qui se bat pour ses salariés j'ai presque envie de pleuré. J'y ai presque cru!!!.... Si j'avais été l'auteur de ce si beau texte j'aurais rajouté qu'elle venait presque (a 8000 euros pres) travailler bénévolement.. Et puis toutes ces fois ou elle écoutait les educ qu'elle licenciait sans raison c'était beau... Une vrai personne a l'écoute d'elle même



Commentaire de Hervé... 14/05/2018 18:12:30

Ça pue l'intox à 100 bornes, le gars est hyper heureux de se barrer des Tourelles après "de nombreuses années", avec l’aumône et une poignée de main, non mais il se fout de qui, c'est du foutage de gueule en bonne et dût forme.
La grosse com', on fait une analyse alliant les hauts et les bas pour ne pas "braquer" les différents parties, puis on donne une bonne raison d'accepter et enfin on fait appel aux coeurs pour faire passer les salariés pour des gens qui ne pensent qu'à eux.
En gros la direction et le CA sont des gens travailleurs et raisonnables et les salariés sont des méchants profiteurs de la situation qui en veulent toujours plus.



Commentaire de La vache !!! 14/05/2018 18:31:21

Environ 8000 / mois, soit 96000 / an, c'est une blagues j'espère car ça frôle l'escroquerie, mon patron à 300 personnes sous ses ordres et gère la moitié du département et ne se fait pas ça, bravo madame, bon plan, les parents de résident de l'HEPAD vont être vachement content de le savoir quand ils vont recevoir leur facture mensuel qu'ils vont avoir certainement du mal à payer tellement les HEPAD sont cher mais maintenant on sait pourquoi.



Commentaire de Psy 14/05/2018 19:21:43

Les salariés des tourelles devraient offrir un journal intime a leur directrice ça nous éviterai de lire ses Rêves.



Commentaire de Kessel 14/05/2018 20:57:35

C’est vrai que la directrice des Tourelles et de l’abbaye respectent totalement ses salariés lorsqu’elle dit vouloir les « dompter » et les « chasser »... totalement fou que le président de l’association laisse faire...



Commentaire de ugdp 15/05/2018 09:56:33

Et en plus la directrice se comparait à la \" Mère Noël \".
Il sont beaux ses cadeaux!!!



Commentaire de missapeur 15/05/2018 10:01:42

Comment ce salarié à t il les termes du PSE puisqu il n est pas encore défini ! Ça sent l embrouille à plein nez ! Qui veut monter les salariés les uns contre les autres ?



Commentaire de Ruffin 15/05/2018 10:53:14

MERCI Patron merci patron Lalalalala



Commentaire de Julien Capelle 15/05/2018 12:34:47

Un article délicieusement anonyme reprenant presque mot pour mot les éléments de langage du président de l’association et de son conseil en réunion de comité d’entreprise... Partons malgré tout du principe que ce texte est bien celui d’un salarié... depuis mars, en tant que délégué du personnel nous avons invité l’ensemble des salariés à venir nous rencontrer sur 3 journées de permanence. Au mois d’avril 2 assemblées générales des salariés ont eu lieu et pas une seule fois un salarié ne s’est satisfait des conditions de départ proposé... Quant à l’appel au sacrifice permanent on peut se demander à qui cela sert aujourd’hui lorsqu’on observe les conditions d’accueil et d’accompagnement des enfants et de leur famille. A titre d’information, ce sont maintenant les familles des résidents de l’ehpad de l’abbaye qui viennent désormais nous donner leurs soutiens et témoigner de la dégradation de la prise en charge de leurs proches depuis 2 ans maintenant... Enfin pour finir, l’expression d’un débat contradictoire courtois ne peux exister qu’en la présence d’interlocuteur clairement identifié. Je vous invite donc cher anonyme à prendre contact avec nous afin que nous puissions échanger ou alors vous pouvez proposer à la directrice d’organiser un référendum sur les conditions de départ et nous verrons ce qu’il en est. Cordialement Julien Capelle



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI