Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Le Mag'Hebdo. Scolarité dès 3 ans : rien de révolutionnaire à Saumur

La scolarité deviendra obligatoire dès l'âge de 3 ans à partir de la rentrée 2019 a dit le chef de l'État en ouverture des "Assises de la maternelle" à Paris, les 27 et 28 mars dernier. Cette réforme aura-t-elle des conséquences pour les municipalités, en charge des personnels encadrants, mais aussi dans les subventions versées ? À Saumur, rien de révolutionnaire.


Emmanuel Macron a décidé d'abaisser l'âge de la scolarité obligatoire de six à trois ans, à partir de la rentrée 2019, une mesure symbolique qui vise surtout à reconnaître la place de l'école maternelle puisque quasiment tous les enfants la fréquentent déjà à cet âge. Selon un communiqué de l'Élysée, "la décision d'abaisser l'âge de l'instruction obligatoire à trois ans traduit la volonté du président de la République de faire de l'école le lieu de l'égalité réelle et une reconnaissance de l'école maternelle, qui ne doit plus être considérée comme un mode de garde universel ou comme la simple préparation à l'école élémentaire" (…) L'enjeu est d'affirmer l'identité propre de l'école maternelle comme une véritable école tournée vers l'acquisition du langage et de l'épanouissement de l'enfant".

La loi et la réalité

Depuis 1959, la scolarité est obligatoire en France pour tous les enfants de 6 à 16 ans (elle l'était avant jusqu'à 14 ans). Mais la plupart des enfants entrent déjà à l'école dès trois ans. Sur l'année scolaire 2015/2016 (derniers chiffres connus), 97,6% des petits âgés de trois ans fréquentaient une école maternelle, selon la DEPP, le département « statistiques » du ministère de l'Éducation, même si de nombreuses disparités existent selon les départements. Dans certaines zones, le taux d'absentéisme est en outre important, car l'école maternelle n'est pas considérée comme indispensable. En rendant l'école obligatoire à trois ans, le gouvernement donne un signal fort; c'est aussi une reconnaissance des missions et des personnels de l'école maternelle.

Application dès la rentrée 2019

La mesure devrait être effective pour la rentrée 2019. Elle nécessitera la création d'environ 800 postes. Contrairement à une crainte des syndicats, on n'aura pas besoin de prendre des postes en maternelle pour dédoubler les classes en REP+ (réseaux d'éducation prioritaire renforcés), une des mesures phares du quinquennat qui doit s'étendre jusqu'en 2019, assure le gouvernement. Reste qu'avec un enseignant pour 22 enfants, la France présente un taux d'encadrement plus faible que les moyennes de l'Union européenne (1 pour 13), selon une récente note de France Stratégie (organisme rattaché à Matignon). Pour les syndicats de l'enseignement primaire, la scolarisation à trois ans n'est pas le sujet, elle se fait déjà par adhésion. Mais les vraies questions sont plutôt de savoir comment s'y prendre, avec combien d'élèves par classe, et avec quels investissements...

À Saumur, « on est sur de la politique fiction »

Alors à Saumur, quelles répercussions sur les écoles publiques et quid du fonctionnement dans l'enseignement privé, puisque qu'une telle mesure s'y impose également. Et qui dit fonctionnement, dit subvention de la part des collectivités. Christophe Cardet, adjoint de la ville de Saumur en charge de l'enseignement : « À Saumur, au niveau des écoles publiques, cela ne changera pas grand-chose puisque nous sommes déjà dans la logique d'un accueil dès la plus petite enfance, à savoir dès 2 ans. Si nous avons du fait de la réforme plus d’enfants en classes maternelles, la répartition dans les écoles et le nombre d’enfants accueillis dans chaque classe (28 enfants par classe dans certaines écoles maternelles sur la Ville) ne changeront pas obligatoirement la donne au niveau du nombre d’ATSEM présents dans les écoles publiques. Démographiquement, le nombre d’enfants entrant en maternelles dans les deux prochaines années sera obligatoirement beaucoup plus faible qu’il y a 4-5 ans. Les enfants qui ne sont pas nés il y a 3 ans ne rentrent pas en maternelles 3 ans plus tard. De ce fait, l’obligation d’accueillir dès 3 ans les enfants pourrait avoir peu d’action sur l’effectif présent en maternelle sur la Ville de Saumur. »
Concernant les écoles privées, « bien évidemment que cela pourrait donner lieu à l’évolution de la subvention obligatoire que la Ville verse aux établissements pour les enfants de la Ville scolarisés en maternelle. Dans le cadre de la convention qui lie la Ville et l’enseignement privé, cette aide obligatoire est répercutée avec un décalage de 2 ans. Cela étant dit, nous aurons un début d’information à ce sujet lorsque nous connaîtrons l’effectif des maternelles à la rentrée 2019 dans les écoles publiques si la réforme se met en place. »


Article du 16 mai 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI