Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Job meeting du Saumurois : L'édition 2019 sera-t-elle ?

Le 30 janvier dernier, se tenait à Saumur le Job Meeting 2018, précédemment prénommé le Forum des métiers de l'emploi et de la formation en Saumurois. Un événement porté par la Maison de l'Emploi. Avec la disparition annoncée de cette dernière, quid du devenir de ce rendez-vous territorial au service de l'emploi et de la formation ?

Le Job Meeting 2018 était inauguré en grandes pompes par les représentants des entreprises, des collectivités et de l'Etat


Ce mercredi 16 mai, la Maison de l'Emploi de Saumur Val de Loire réunissait les partenaires du Job Meeting 2018, institutionnels, organismes de formation et entreprises, pour une réunion de bilan, mais pas que : il s'agissait aussi de définir le devenir de l'événement. Et d'entrée de jeu, Thomas Guilmet, directeur de l'Agence de développement et de la Maison de l'Emploi réunit sous la même bannière depuis 2017 l'annonçait : « La Maison de l'Emploi, coordinatrice de l'événement, est appelée à disparaître d'ici à la mi-2019 (n.d.l.r. Nous y reviendrons dans un autre article). Dès lors, il convient de faire le bilan passé mais aussi d'envisager le devenir de cet événement. »

Un bilan positif sur le fond


Cécile Macquet, chargée de mission au sein de la Maison de l'Emploi de faire état du bilan : « 90 entreprises étaient présentes au côté de tous les centres de formation du territoire, plus d'une centaine de jeunes bénévoles, des lycées en passant par Unis Cité, et la journée a accueilli 2 900 visiteurs, dont 1 600 collégiens de 17 établissements du territoire, drivés par le CLEE (Comité Local Ecole Entreprise) et l'association Avenir. La répartition des stands était à 78% entreprises et 32 % organismes de formation. Si en 2017, l'événement s'était tenu en mars, en 2018 c'est janvier qui avait été retenu, à 80% à satisfaction des partenaires. » Cela étant dit, certaines voix se sont élevées dans la salle, non pour revenir sur la nécessité de cet événement, mais plutôt sur sa forme. : « Confusion entre les genres » à savoir les demandeurs d'emploi et les collégiens, « trop de scolaires en rapport aux demandeurs d'emploi », « pas assez de lisibilité quant aux secteurs d'activité », « horaires non adaptés », « Pôle Emploi a-t-il bien rempli son rôle de partenaire »... En résumé, plus des critiques sur la forme que sur le fond.

Pas un événement unique

« Il faut que cet événement perdure. Sur un petit territoire comme le nôtre, nous ne pouvons pas multiplier les manifestations. Il est le bienvenu et il serait des plus inopportun de le supprimer », s'est exprimé le responsable de section hôtelière du Lycée Carnot Bertin, largement soutenu par l'ensemble de la salle. A ces interventions, une des réponses de Cécile Macquet : « L'objectif de l'événement est de répondre à la perspective pour les collégiens et au besoin immédiat pour les demandeurs d'emploi . C'est un format assez inédit par rapport à ce qui se faisait avant ou encore ce qui se fait ailleurs. Et puis il ne faut pas oublier les autres actions tout au long de l'année, dont nos jobs dating ou encore les Cafés de l'Emploi du Centre Jacques Percereau. Cet événement n'est qu'un événement parmi d'autres, mais il est fédérateur, tant au niveau des partenaires de l'emploi sur le territoire que des secteurs d'activité. Et la clef est aussi dans le renouvellement. »

La collectivité porteuse ?


Alors avec la fin annoncée en 2019 du dispositif Borloo Maison de l'Emploi, est-ce aussi la fin annoncée d'un tel événement ? Or pour tous les partenaires présents en cette réunion de bilan, une chose est avérée : il doit continuer ! Mais alors avec quel portage ? Cet événement nécessite une logistique importante et des financements, car faut-il le rappeler, il est totalement gratuit pour tous les partenaires présents. Dès, lors il est intégré au budget de la Maison de l'Emploi, financée à 70% par l'Etat et 30 % par Saumur Val de Loire. Et la chose a été annoncée, sur ces 300 000 € de budget, la Maison de l'Emploi ne percevra plus aucun financement de l'Etat en 2019 et n'en percevra que 50% en 2018 ! Reste à savoir si la collectivité pourra prendre le relais ? « Il y a encore quelques reliquats de budget de la Maison de l'Emploi », nous signifié en aparté Jean-Michel Marchand, Président de Saumur Agglo et Président de la Maison de l'Emploi jusqu'en 2017, à l'initiative de cette nouvelle formule de l'événement. Cela étant, Cécile Macquet de le dire haut et fort : « Si tous les partenaires disent que cela doit continuer, je pense que l'Etat et le territoire mettront les besoins nécessaires. » Et de Thomas Guilmet de rajouter : « Nos élus sont particulièrement sensibles à cette manifestation. Dès lors, la collectivité pourrait avoir un rôle d'animateur. Cela étant la date de fin de la Maison de l'Emploi en 2019 n'est pas encore actée. »... A suivre.


Article du 16 mai 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI