Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Tourisme. Une directive européenne qui peut mettre des centres d'hébergement en péril

Directive Travel : Le groupe des élus PS du Conseil régional des Pays de la Loire nous demande "la création d’un fonds de garantie pour venir en aide aux séjours de vacances et aux accueils de loisirs". Son communiqué.

Christophe Clergeau, président du groupe PS à la région


Le 1er juillet prochain, la directive européenne Travel entrera en vigueur. Cette directive va avoir des conséquences importantes pour les séjours de vacances ou les accueils de loisirs gérés par des structures privées, car elle les obligera à justifier d’une garantie financière, comme c’est déjà le cas pour les agences de voyages, par exemple. Cette directive créera donc des problèmes de trésorerie pour les structures concernées, les empêchant de remplir leurs missions sociales. Nous demandons que la Région organise un tour de table pour trouver des solutions, notamment par la création d’un fonds de garantie.

En effet, la directive européenne adoptée en novembre 2015 a pour but de protéger les touristes européens contre les abus ou les défaillances des agences de voyages ou de séjours touristiques, notamment en vue de rembourser les clients. Jusque-là, les séjours de vacances, les accueils de loisirs bénéficiaient de dérogations qui leur permettaient de ne pas avoir besoin de garantie financière. À partir du 1er juillet, ils y seront contraints. Or, ces structures qui accueillent des jeunes ont un rôle social puisqu’elles permettent, chaque année, à des milliers d’enfants et de jeunes de partir en vacances, ce qu’ils ne pourraient pas faire autrement.

Pour Christophe Clergeau, Président du groupe, « Cette directive européenne leur fait courir un risque majeur. Notre rôle est de soutenir ces structures pour qu’elles continuent à organiser des séjours qui permettent souvent à des jeunes d’avoir accès à des vacances, ce qui n’est malheureusement pas toujours possible. C’est pourquoi, nous proposons que le Conseil régional organise un tour de table avec les structures concernées, afin de trouver des solutions comme la création d’un fonds de garantie pour aider les entreprises à faire face à ces problématiques et à ne pas être fragilisées ».


Article du 16 mai 2018 I Catégorie : Politique

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI