Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgeuil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur. 4 au 11 juin : Une semaine complète dédiée au handicap

C'est une grande première à Saumur ! La Ville a annoncé ce mercredi la tenue des premières Assises du Handicap, du lundi 4 au lundi 11 juin prochain. « Pour que chacun trouve sa place », un programme complet a été élaboré pour mieux comprendre la vie des personnes en situation de handicap « sans compassion quelconque », souhaite la Ville de Saumur.


Aujourd'hui, 12 millions de Français (sur 67 millions) sont touchés par un handicap et 80% des handicaps sont invisibles. 2% des nouveau-nés sont porteurs d'un handicap chaque année, « mais au total, ce sont 100% des Français, et des Saumurois, qui sont concernés. On organise des choses pour tous les Saumurois, y compris les handicapés », rappelle Jackie Goulet, le maire de la Ville de Saumur.

« Ces gens qui ont l'extraordinaire capacité du dépassement de soi »

Pour l'élu, la tenue des Assises du Handicap sur la Ville est un engagement cher à la municipalité : « La Ville de Saumur a décidé de s'engager avec force pour mieux accepter le handicap, pour l'intégrer dans la société, dans le monde du travail, pour changer les regards. Pour le montrer sous un jour nouveau, aussi, à travers l'art, la musique, le sport. Il est important de consacrer un temps pour ces gens qui ont l'extraordinaire capacité du dépassement de soi ». Et Astrid Lelièvre, 4e adjointe déléguée notamment au handicap, d'ajouter : « La première raison d'organiser ce type d'événement sur Saumur, c'est la réflexion prioritaire sur l'acceptation de nos différences ».

Des Assises du Handicap, « sans compassion quelconque »

Si la volonté de la Ville de Saumur est d'intégrer le handicap dans la société, le maire Jackie Goulet s'est tout de même interrogé sur le symbole d'un tel événement : « Je me suis posé la question : pourquoi organiser un événement spécialement pour les personnes en situation de handicap, alors que notre volonté est qu'elles soient acceptées comme des personnes quelconques ? Mais je pense que l'on pourra ne plus faire ce genre d'événements que lorsqu'il y aura une acceptation totale du handicap, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui ». Même son de cloche chez Astrid Lelièvre : « On dit souvent qu'on ne fait rien pour les handicapés. Les Assises du Handicap sont une belle preuve que les choses bougent. Et c'est la première fois que nous avons la possibilité de réunir tous les acteurs de ce secteur. On réagit souvent de manière technique aux demandes des handicapés, comme les règles d'accessibilité PMR. Avec les Assises du Handicap, nous agissons de manière inclusive ». Baba Gueye, directeur des services aux familles et responsable contrôle de gestion à la Ville de Saumur, a lui tenu à remercier tous les partenaires (1) : « Nous avons senti une réelle volonté chez les acteurs du handicap en Saumurois. Le programme des Assises du Handicap est le reflet de cet engagement ».

Un programme divers et varié et une nuit du handicap fédératrice

Des animations tournées vers tous les publics pour changer de regard sur le handicap, et qui s'articulent autour du sport, de la citoyenneté et de l’accessibilité, du logement, de l'éducation, de la formation, de l'emploi et de la culture.

Dès le lundi 4 juin, c'est par l'art que s'ouvriront les premières Assises du handicap de Saumur : le vernissage de l'exposition « Talents et Handicap », installée toute une semaine au Théâtre le Dôme, donnera le top départ.

Une première édition marquée également par l'accueil au gymnase Jean Chacun de la journée annuelle de formation destinée aux dirigeants et éducateurs de clubs sportifs et organisée par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale.

Le rendez-vous est également donné le vendredi 8 juin, à l'occasion de la « Nuit du Handicap » avec la chorale « les Chats Noirs » et le groupe de musique « Cactus » qui apportera un air rock'n'roll à ces Assises. Cactus, groupe atypique originaire de Saint-Germain-en-Laye, est majoritairement composé de musiciens en situation de handicap. Une Nuit pour fédérer, créer du lien et célébrer le vivre ensemble à travers la musique.

Le samedi 9 juin, lors de « Faites du sport 2018 » une attention particulière sera portée au sport adapté. Ainsi, des associations labellisées recevant des personnes porteuses de handicap(s) seront mises à l'honneur.
Comme chaque année la base nautique et de loisirs de Millocheau accueillera les associations sportives saumuroises.

Et, bien sûr, témoignages, conférences, tables rondes rythmeront également cette semaine qui s'annonce étonnante de surprises, de découvertes et d'émotions. Des rendez-vous ouverts à tous où chacun trouvera sa place.

Nota Bene : Assises du Handicap, le programme complet jour par jour, en cliquant ici.

Quelques chiffres sur le handicap en Saumurois :

- 2 504 Saumurois bénéficient d'un droit ouvert à la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées)
- 52% sont des hommes
- 5% sont âgés de 50 ans ou plus
- 3 138 aides actives identifiées, dont 22% de travailleurs handicapés
362 places en structure d'accueil à Saumur
(source : CCAS de la Ville de Saumur - ABS 2015)

Infos pratiques : Lien Inscription : https://www.inscription-facile.com/form/FcN28OPCb73TFBtQdTf3. Les liens d'inscriptions seront activés à partir du jeudi 24 mai 2018, à 12h.

(1) Saumur Val de Loire, le théâtre Le Dôme, APF, UDAF 49, Centre Hospitalier de Saumur, Association Espérance, FMH, LSF, Talents et Handicaps, Cohésion Sociale de la Direction Départementale de Maine-et-Loire, Ministère de l'Éducation, Comité National Olympique et Sportif Français (CDOS Maine-et-Loire), le Pôle Cyclisme du Saumurois, l'association Handibike, JA Saumur Tir à l'Arc, Harmonie Mutuelle, CAPS, Esca'L, ASP Saumur, Perce-Neige...


> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 23 mai 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


10 commentaires :


Commentaire de cebenvrai 23/05/2018 19:15:17

Ne pourrait-on pas faire respecter le stationnement réservé aux handicapés rue St Louis devant l'école et place de l'Arche d'Orée aux heures de sortie des classes ?



Commentaire de Andy Cap 23/05/2018 19:39:37

...ainsi qu'au Centre Leclerc et ailleurs.La municipale ne peut pas surveiller,elle qui verbalise sournoisement à longueur de journée pour défaut de paiement de stationnement?



Commentaire de tonton 23/05/2018 19:56:45

En réponse à cebenvrai, il faut juste faire le 17 avec votre téléphone: La police appliquera la contravetion adéquate: 135 €, avec enlèvement possible.



Commentaire de Stéphane.s 23/05/2018 20:12:54

Absolument partout Leclerc, Decathlon, l'hôpital ainsi que beaucoup d'autres magasins saumurois



Commentaire de entrepreneur 23/05/2018 21:45:02

Bsr, a quand les vrais contrôles M le Maire,défenseur des causes tres louables, pour verbaliser les entreprises et services qui n'ont même pas rendues leur attestation d'accessibilité aux pmr Il faut agir et être ferme contre toute forme de non respect d'autrui. Il en va de votre devoir MONSIEUR. Les listes sont pourtant facilement accessibles et l'impunité de ceux qui s'en moquent est insoutenable. Vous le savez bien mais la on est plus dans le politiquement correct, et cela dérange forcement un élu carriériste. AGISSEZ POUR DE VRAI. MERCI



Commentaire de gérard 24/05/2018 07:28:23

les ets sont de l'ordre du privé et la police ne peut intervenir que si l'ets en fait la demande.certains le savent et en abusent sachant qu'ils ne seront pas verbalisés.Avous responsable d'ets faite respecter les places handicapés dans vos ets sinon vous etes complices de la malhonneteté de certain de vos clients.



Commentaire de Mon cher Jackie... 24/05/2018 12:38:43

Mon cher Jackie, Monsieur le Maire... Je salue la tenue, à Saumur, des premières assisses du handicap. Bonne et utile initiative, avec un programme riche et intéressant. Un bravo sincère, donc. Mais... Une petite chose me chagrine quand même...Comme indiqué, plus de 2500 Saumurois ont un droit ouvert à la MDPH, et, sachant que toute personne ayant un handicap ne s'inscrit pas toujours, le nombre réel est surement plus élevé. Je note que Astrid Lelièvre dit : " On réagit souvent de manière technique aux demandes des handicapés, comme les règles d'accessibilité PMR. Avec les Assises du Handicap, nous agissons de manière inclusive ». Je suis d'accord avec cette approche "inclusive" incluant le sport, l'art, et la réflexion sur le sujet (même si le nombre de places pour chaque évènement est très limité par rapport à la population concernée). MAIS... Mais il faut d'abord, c'est un vrai préalable, répondre réellement, efficacement, aux demandes de base ("techniques") qui permettent une vie quotidienne normale : les règles d'accessibilité, les places de stationnement réservé... C'est pourquoi, mon cher Jackie, Monsieur le Maire, je vous demande une fois encore de veiller à l'application de la loi pour l’accessibilité des services et commerces, et de sanctionner régulièrement les véhicules sans macaron GIC ou GIG garés sur les places PMR. C'est bien, grâce au type d'initiative que vous lancez avec ces Assises, de pouvoir pratiquer un sport ou une activité culturelle, mais pouvoir tout bonnement aller faire ses courses au quotidien, d'abord, c'est bien aussi !



Commentaire de Marcel 24/05/2018 13:06:27

Que signifient de tels lapsus:
"sans compassion aucune"... et: "nous voulons que les handicapés soient des personnes comme les autres" sic...
Révélateurs tout simplement.
Exemple, ce matin dans la file d'attente au labo d'analyses médicales, une dame âgée avec une mobilité réduite visible fait la queue... Personne ne lui cédera sa place !!!
Voila ce que c'est quand il n'y a aucune compassion et d'être traité comme une personne comme une autre.
Mais c'est pas grave, la dame s'en remettra car: « Ces gens qui ont l'extraordinaire capacité du dépassement de soi » re sic...
Enfin , je tiens a dire que les premiers acteurs de l'inclusion sont les intéressés et non pas les institutionnels, normal ils sont payés pour c'est bien le moins donc si « Nous avons senti une réelle volonté chez les acteurs du handicap en Saumurois. Le programme des Assises du Handicap est le reflet de cet engagement ». c'est pas ça qui va permettre de faire connaître et accepter les handicaps invisibles ordinaires non fédérés; car pour accepter les différences, encore faut il vouloir les connaitre et les comprendre.
Le journaliste a raison de gausser sur une semaine du handicap qui fait la part belle a la musique sans oublier "témoignages, conférences, tables rondes", tout INaccessible bien sur aux handicapés sourds et devenus sourds... Cela montre bien les limites de l'opération.
Etc...







Commentaire de Ravi 24/05/2018 18:14:56

Ravi de constater que les commentaires vont dans le même sens : libérer les places de stationnement par amendes régulières, faire respecter la loi pour l'accessibilité des commerces et services ! Que le maire fasse d'abord respecter la loi me semble la moindre des choses ! Le reste, initié par ces "Assises", c'est bien, mais commencer par le minimum indispensable pour vivre au quotidien, c'est mieux !



Commentaire de jean bernard d 25/05/2018 07:48:00

Et aussi de la rigueur des asvp qui comme par hasard savent faire du zel et vous allumé pour une broutille et a coté pour une chose flagrante ont une facon de detourner le regard impressionnante.Et aussi arretez les passes droit de certain commercant qui vous achetent avec des cadeaux de fin d'année en contre partie de ne pas voir leur vehicule sans ticket devant leur magasin.La loi est la même pour tous alors appliquons la


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI