Dénezé-sous-Doué. Le projet de ferme éolienne refait surface !

Nouveau rebondissement dans le projet de ferme éolienne à Dénezé-sous-Doué : alors que l'on pensait le projet bel et bien enterré (relire), il refait surface, le Tribunal administratif de Nantes venant d'annuler l'arrêté préfectoral refusant le permis de construire !


En novembre 2017, à la grande satisfaction des anti-projet, la Préfecture de Maine-et-Loire rendait public le résultat de l'enquête publique concernant le projet éolien de l'entreprise allemande ABO Wind, à Dénezé-sous-Doué. Le commissaire enquêteur Pierre Beneville, ingénieur Eaux et Forêts retraité, avait émis un avis défavorable à ce programme de « ferme éolienne ». Une décision qui confirmait le refus du permis de construire (relire) et les nombreux avis défavorables des élus (relire), des associations et institutions... Le projet semblait bel et bien enterré (relire).

Rebondissement

Mais rebondissement en ce 14 mai : le Tribunal administratif de Nantes a annulé l'arrêté préfectoral et enjoint le nouveau préfet de « procéder à une nouvelle instruction de la demande de permis de construire émanant de la société Abo Wind, porteur du projet. Il laisse un délai de 4 mois pour statuer sur sur cette demande. Même si cette décision n'implique en rien que le projet verra le jour, cela étant, il relance bel et bien le dossier, à la grande consternation des nombreux opposants, associations environnementales, élus et habitants mais aussi on s'en rappelle écuries Livio (relire).

Des arguments jugés non-recevables

Alors pourquoi le Tribunal administratif de Nantes a-t-il invalidé ? Dans les faits, la société Abo Wind conteste le refus préfectoral de demande d'obtention de permis de construire et à défaut de ré-instruire le dossier. De fait l'arrêté préfectoral reposait sur 3 arguments : le projet portait atteinte à la salubrité et à la santé des riverains ; le projet était de nature à avoir des conséquences dommageables pour l'environnement ; enfin, il portait atteinte à l'intérêt des lieux et sites voisins ainsi qu'aux paysages naturels. Le Tribunal a donc repris point par point cet argumentaire. Au niveau de la salubrité et la santé des riverains, il estime que la préfète a commis une erreur d'appréciation quant au dépassement réglementaire des décibels ; concernant les conséquences dommageables à l'environnement, il estime qu'il n'a pas été tenu compte des garanties apportées par Abo Wind. Enfin concernant l'atteinte à l'intérêt des lieux et sites environnants, il estime là aussi une erreur d'appréciation, argumentant du fait que ni les paysages ni les monuments ne seront affectés, que ce soit dans la perspective de la vallée du Layon que celle du Val de Loire.
Au final, la préfecture de Maine et Loire a 4 mois pour statuer à nouveau sur la demande d'Abo Wind. On se doute que les lobbies de la part des élus, riverains et associations environnementales vont aller bon train... A suivre.


Article du 30 mai 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de BERTRAND ZOLLA 30/05/2018 16:48:53

Attention !
Déjà, nous ne sommes pas des géraniums et nous ne voulons pas de ce projet inutile et coûteux pour la société !
Deuzio :
https://www.contrepoints.org/2018/05/13/316039-des-eoliennes-sur-votre-terrain-attention-aux-ennuis?utm_source=Newsletter+Contrepoints&utm_campaign=810e51dcfc-Newsletter_auto_Mailchimp&utm_medium=email&utm_term=0_865f2d37b0-810e51dcfc-114001937&mc_cid=810e51dcfc&mc_eid=c9e2bfebfa



Commentaire de Terrifiant 31/05/2018 01:30:17

Encore un cancer du XXIe siècle. Rien de respectueux pour l\'environnement, montages financiers à la clef et pire encore bilan énergétique négatif! Mais où sont les pros, les connaisseurs, les ingénieurs?



Commentaire de éole 31/05/2018 07:56:19

dans le dossier il faut juste chercher qui se graisse.Car les arguments d'energie propre c'est pipo.



Commentaire de sablons 49 31/05/2018 08:28:20

rien n'est jamais vraiment abandonné... même si tu vote non et que d'autres (minoritaires mais en charge du pouvoir) en ont décidé autrement se sera oui ! Cf. elections pour les accords européens...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI