Edito de Michel Choupauvert : Après le Pénélopegate... L'Epiedsgate

Et bien quoi... ? La comparaison surprend ? Le Saumurois a bien le droit d'avoir sa petite affaire de famille en politique. Les sommes ne sont pas équivalentes et l'affaire ne restera pas dans les bouquins d'histoire de France... Mais, quand même, l'Epiedsgate fera peut être avancer la morale en politique...


Souvenez-vous, il y a 18 mois, les informations distillées par le Canard Enchaîné, rendaient petit à petit une élection réputée imperdable en une élection ingagnable pour François Fillon... Le Pénélopegate allait donner naissance, quelque temps après, à une loi sur la moralisation politique. Il était temps. En 2014, l'Assemblée avait rémunéré 52 épouses, 28 fils et 32 filles de députés selon Mediapart. Pas mal. C'est fini. Un parlementaire ne peut plus embaucher son conjoint, son partenaire lié par un Pacs ou son concubin. C'est valable aussi pour les enfants des personnes concernées. La sanction est raide : trois ans de prison et 45 000 € d'amende. Cependant, les parlementaires peuvent toujours embaucher leurs frères et sœurs. Un peu comme à Epieds...

Le Epiedsgate

Je vous le concède, l'échelle n'est pas la même. Vous n'avez peut-être pas la chance de connaître Epieds, cette jolie commune du Sud Saumurois de 545 âmes. Elle est un peu en dehors des grands axes. Elle a été rendue célèbre pour deux raisons : c'est là que la piscine merveilleuse de Center Park prend source dans la nappe phréatique et c'est ici qu'a été mise a jour l'Epiedsgate, l'affaire du maire et de sa petite soeur... C'est la nouvelle maire de la commune qui leur a fait se prendre les pieds dans le tapis quand elle s'est fait élire en 2014. Elle a découvert que le contrat à 39 heures de la courageuse soeur du maire était complété de 25 heures supplémentaires par mois... Bah oui, il y avait du boulot à Epieds, il fallait au moins ça pour encadrer les 6 autres agents municipaux. En 7 ans, l'employée municipale a touché près de 30 000 € pour ses heures supplémentaires. La maire n'a pas trouvé ça juste, alors, elle a porté l'affaire devant les tribunaux qui l'ont déboutée de sa demande (relire le récit du procès ici)

La justice n'a pas trouvé techniquement à redire, mais la publicité faite autour de ce procès participera peut-être à la moralisation de l'action publique. Au fond, ce qui me surprend, ce n'est pas qu'on puisse laver les budgets communaux en famille dans les campagnes reculées. Non, ce qui m'étonne, c'est le ratio de salariés par habitant. 1 employé communal pour 77 résidents à Epieds. Pas mal. Remarquez si on fait le compte pour une ville comme Saumur, on arrive presque à 1 pour 60...

On peut être satisfait, on s'occupe bien de nous...

Michel Choupauvert


Article du 26 mai 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de VBOISSIN 27/05/2018 09:46:16

Excellent édito.....



Commentaire de goiis 27/05/2018 11:51:38

ah......les braves gens.......désinteressés au service de la collectivité!



Commentaire de cerise 29/05/2018 17:24:33

Erratum : A épieds il y a :
1 ATSEM
1 Cantinière
1 Secrétaire de mairie
2 cantonniers
Soit un total de 5 agents communaux



Commentaire de cerise 29/05/2018 17:34:47

Erratum :
et..........752 habitants (lol)



Commentaire de Macron 29/05/2018 19:18:47

Et dans les 752 habitants ...........devinez ??????? Y' A QUI....Y'A QUI............................???????
Y'a 2 ESCROCS ...et oui blanchi par..................... l' INJUSTICE BIEN FRANCAISE



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI