Les Pays de la Loire vise une nouvelle conception à l'export

Le conseil régional des Pays de la Loire se lance dans une démarche d'optimisation à l'export. Elle convie les entreprises ligériennes exportatrices à des soirées d'échanges.

Christelle Morançais et Paul Janneteau


Si la Région pèse 5,1 % de la richesse nationale, notamment grâce au poids important de son industrie et de son agriculture, elle reste trop en retrait en matière d’exportations. Partant d’un constat à la fois national et régional, et en dépit des efforts et des investissements publics consentis depuis plusieurs années et des partenariats, notamment avec la CCI international, le chiffre du nombre d’entreprises ligériennes exportatrices et les volumes d’exportation ont du mal à décoller. Ainsi, pour sensibiliser davantage d’entreprise à l’export, la Région a décidé d’organiser cinq soirées d’échanges dans chaque département avec les chefs d’entreprises qui pratiquent l’export afin de mieux évaluer les problématiques auxquelles sont confrontées les entreprises exportatrices.
« Nous avons donc un potentiel certain et devons convaincre toutes les entreprises susceptibles d’aller à l’international d’y aller, mais pas dans n’importe quelles conditions. Les Pays de la Loire veulent donc prendre toute leur part dans l’objectif national qui est de faire passer, en 5 ans, le nombre d’entreprises exportatrices de 125 000 à 200 000. Notre ambition est de conforter nos 5 400 entreprises exportatrices, mais aussi, permettre chaque année à une centaine d’entreprises supplémentaires de devenir exportatrices. » déclare Christelle Morançais présidente de la Région des Pays de la Loire.

Seulement 4.1% des exportations françaises

Avec 18,4 milliards d’euros en 2016, les Pays de la Loire ne contribuent qu’à hauteur de 4,1 % des exportations françaises et plus globalement, la France est aussi, à la traine en matière d’exportations. Le déficit de notre balance commerciale a atteint son plus mauvais résultat depuis 2012, 62,3 milliards d’euros, alors que l’Allemagne bat des records d’exportations et nos PME ne sont pas suffisamment exportatrices : 15 % des ETI et PME françaises le sont quand cette part grimpe à 51 % en Allemagne, 46 % en Espagne, 17 % en Grande-Bretagne et 12 % en Italie.
La Région s’est fixée pour ambition d’être le « porte-avion » des entreprises ligériennes à l’export car l’international est, avec l’innovation, le deuxième vecteur de croissance majeur pour les entreprises. Ella a déjà mis en place des dispositifs d’aides : Prim export, VIE, un nouveau soutien au recrutement d’une RH à l’export, les groupements export, et les missions collectives régionales ont permis de donner une nouvelle impulsion à la stratégie ligérienne en matière de conquête de marchés extérieurs. « Il faut que nous préservions ce qui fonctionne mais nous devons essayer de voir ensemble ce qu’il faut améliorer pour lever les freins et les obstacles de l’export. Donnons envie aux entreprises qui n’y vont pas d’y aller, aidons les primo-exportateurs, faisons monter en puissance les aguerris. » ajoute Paul Jeanneteau, vice-président en charge des entreprises et de l’international.


Article du 28 mai 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Eugene Mc Cabe 28/05/2018 20:42:16

Je suis Irlandais, mais je vis en Thouars pour une grand partie de chaque année.
Je suis un ingénieur d'équipements , de la retraite, avec 40 ans d'expérience de la conception du produits commercial/industriels.
J'ai expertise particulaire dans la auto-certification pour Marquage CE.
Tandis qu'en Irlande-je encore aider les petites entreprises avec le marquage CE de leurs nouveaux produits, tels que des machines, des appareils électriques / électroniques, des dispositifs médicaux, des produits de construction, etc.
Je serais heureux d'être d'une aide similaire aux



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI