45 000 euros du département pour soutenir l'animation culturelle en Saumurois

Le Conseil Départemental de Maine-et-Loire propose d'accompagner l'action culturelle de son territoire sous la forme d'une Convention d'Animation et de Développement Culturels (CADC). Dans ce cadre, la Communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire est désignée par le Conseil Départemental comme coordonnateur du dispositif sur l'ensemble de son nouveau territoire. La participation du Conseil Départemental pour soutenir ce programme d'actions peut atteindre 45 000 euros.


Cette organisation permet à la Communauté d'Agglomération de diffuser, piloter, animer, et gérer financièrement et administrativement la convention pour le compte du Conseil Départemental. Le volet budgétaire sera à sa charge à compter de l'année 2018. Ce qui induit que l'intégralité des aides accordées sera versée à la Communauté d’Agglomération, charge à elle de la redistribuer aux acteurs du territoire a posteriori et de reflécher les aides en cas d'annulation de projet en cours d'année.
Après propositions de la Communauté d’agglomération Saumur Val de Loire, l'arbitrage définitif des aides reste sous la seule responsabilité du Conseil Départemental. Le programme d'actions retenu par l'agglomération devra clairement s'intégrer dans le projet culturel de notre territoire et s'articuler sur une saison culturelle allant du 1er septembre 2018 au 31 août 2019. Ainsi, les projets présentés devront cibler en priorité des opérations ayant vocation à poursuivre le travail réalisé en faveur du jeune public (art vivant, lecture publique, enseignement artistique, etc...) mais aussi destinées à gommer les zones blanches du nouveau territoire en matière culturelle.

Des axes à respecter

Ce programme final d'actions sera arbitré en Commission Permanente du Conseil Départemental à l'automne 2018. Les projets qui seront retenus devront impérativement respecter les conditions imposées par le Département et notamment s'inscrire dans l'un des grands axes suivants :
• axe n°1 : Favoriser l'accès à tous les publics notamment les plus éloignés de l'offre culturelle
• axe n°2 : Mettre en place des opérations d'éducation artistique et culturelle en faveur des jeunes et notamment des collégiens
• axe n°3 : S'appuyer sur des lieux d'enseignement artistique présents sur le territoire
• axe n°4 : Dynamiser la lecture publique en s'appuyant sur le réseau des bibliothèques
• axe n°5 : Proposer un rayonnement territorial en lien avec le patrimoine local

45 000 euros pour suivre les actions


La participation du Conseil Départemental pour soutenir ce programme d'actions peut atteindre 45 000 euros. « Cette convention est un accompagnement significative du département, ne manque pas de signifier Rodolphe Mirande, vice-président se Saumur Val de Loire. « L'idée est de défendre les projets sur l'ensemble du territoire, charge à l'agglo de répartir ensuite les sommes. » Et de citer pour exemple symbolique, outre les projets sur certaines communes, le Festival Mômes En Folie : « On veut continuer d'accentuer la programmation et faire en sorte que le festival s'élargisse à l'ensemble du territoire et pas juste, comme jusqu'à présent, sur le seule territoire de l'ancienne agglo. »


Article du 31 mai 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI