Le mélange du Livre et du vin a encore pris

Le mélange a encore fonctionné pour la 23ème fois et a remporté l'adhésion du public. Près de 8000 personnes sont attendues jusqu'à dimanche soir au théâtre le Dôme à Saumur. Une grosse centaine d'auteurs talentueux, médiatiques ou discrets étaient présents.


« Tu as vu ? Il y avait Loïk Le Floch-Prigent, tout de même » pouvait-on entendre dans les allées... « Regarde là bas, c'est Cali ». « Queffélec ! J'adore son dictionnaire amoureux de la mer».... Thierry Beccaro, Isabelle Carré, Dominique Chapatte, Cali, Danielle Moreau, Frédéric Lenormand, Laure Manel, Olivier Norek, Daniel Prévost étaient aussi de la partie. Le public était au contact de ses imaginaires... littéraires et médiatiques. Pour s'éveiller l'esprit, les deux journées ne sont pas consacrées qu'aux échanges et signatures avec les auteurs... Tables rondes, conférences sur la Loire et dans des lieux insolites étaient aussi au programme... Pour mieux éclairer certains, la dégustation d'une quarantaine de crus de Loire était aussi proposée... Le thème de l'année était la gourmandise. Une idée qui s'est imposée explique Corinne Giessinger, coordinatrice de ces journées : « l'année passée, nous avons fait un repas avec les chefs de la région. Les auteurs étaient ravis et nous avons ajouté cette touche gustative en 2018 sur le fond ». Un thème qu avait été abordée le vendredi à l'Abbaye de Fontevraud avec la projection de courts métrages sur le plaisir des papilles. Le rapport avec le Livre et le Vin ? « il ne faut pas oublier qu'un film commence par l'écriture » a justifié Corinne Giessinger.

Hommage à Gonzague Saint Bris

L'esprit de Gonzague Saint Bris, fidèle parmi les fidèles , a plané sur la manifestation. Au cœur de l'Abbatiale, le président de la manifestation Yann Queffélec a remis le prix Balzac à Gérard Depardieu pour son livre « Monstre » paru au Cherche-Midi. cofondateur du festival, Jean-Maurice Belayche, tenait à ses Journées du livre et du vin à Gonzague Saint Bris : « Gonzague était un esprit libre et tenait à ce que ce soit Gérard Depardieu qui obtienne ce prix, en hommage à ce qu'a écrit Balzac, parce que, comme lui, « il appartient à ce parti d'opposition qui s'appelle la vie »




Jean Maurice Bellayche, Yann Quéféllec, Gérard Depardieu (Photo Gérald angibaud)






Cali

Gino Blandin


Sophie Reynouard sous le feu des photographes


Yann Quéfellec




Nadim Gunel et Magali Crozet Calist pour la croisière commentée "plaisirs et gourmandise"


La chasse a été bonne pour certains...


Article du 16 juin 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de Marie-Claude Lutz 17/06/2018 20:29:14

Loïk Le Floch-Prigent !!!!! invité grâce à des subventions publiques....2019 sera l'année des Balkany ou de Cahuzac



Commentaire de Bravo Saumur à l'honneur... 17/06/2018 22:26:59

Et halte aux râleurs de tous poils..



Commentaire de Boubiz 20/06/2018 14:24:05

Ben oui, on râle. C'est de moins en moins un salon du livre, mais de plus en plus un salon du people. De très bons écrivains, dont certains proches de Saumur, ne sont pas invités, mais les acteurs qui sortent tout juste leur premier livre sont là. Parfois même, sans livre !

Mais toujours à 9 euros l'entrée pour que les stars se rincent la goule comme des porcs.

Oui, y a de quoi râler. Allez voir les salons d'ailleurs, ceux qui mettent la littérature à l'honneur, et qui cherchent à la démocratiser en faisant des entrées gratuites. Ici, c'est interdit aux pauvres.



Commentaire de Marie-Claud Lutz 20/06/2018 14:44:48

1000000% d'accord avec Boubiz....



Commentaire de robert c 21/06/2018 08:13:01

Je confirme .Si demain vous organisé un salon du livre de l'eau plate et du vegan je pense qu'ils seront moins présent.Et j'imagine surtout la tete de g depardieu buvant de l'eau et picorant des graines .Toute suite c'est moins bandant comme salon.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI