Le réseau « Saumur Val de Loire Agriculture » est en route !

Ce mardi 26 juin 2018, Jérôme Harrault, vice-président de la Communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire, présentait le réseau Saumur Val de Loire Agriculture. Un réseau d’acteurs fortement mobilisés pour favoriser, entre autres, l’installation et la transmission d’entreprises agricoles.


L’agriculture est un des secteurs économiques les plus importants du territoire de l’Agglomération avec 1 200 entreprises, 3 400 actifs et 64 200 ha de terre agricole, soit 52 % du territoire. Ce secteur a une forte valeur ajoutée et une grande diversité puisqu’il couvre le maraîchage, l’horticulture, la culture, l’élevage, la production de semence ou bien la viticulture… Afin de poursuivre et de renforcer cette dynamique, la collectivité souhaite accentuer son programme d’actions pour favoriser l’installation et la transmission d’entreprises.

Réunir tous les acteurs du monde agricole au sens large

Pour ce faire, les acteurs de la filière, les porteurs de projet et les futurs cédants vont pouvoir se baser sur les travaux des groupes de travail « local » et « foncier » et sur le réseau qui vient d’être créé. Il réunit le monde agricole au sens large, les chambres consulaires, les chefs d’entreprise, les financiers, les experts-comptables, les opérateurs fonciers et sociaux, tous étaient représentés mardi à l’amphithéâtre du CFA de Saumur.

Des partenaires engagés pour l’avenir de l’agriculture

« Ce réseau doit être un lieu d’échanges entre tous les acteurs de l’agriculture », a indiqué Jérôme Harrault. Et d'ajouter : « C’est une nouvelle façon d’engager des partenariats en faveur de la dynamique locale ». Concrètement, ce sont un guide d’installation et un de transmission qui seront mis en ligne sur le site de l’Agglomération et disponible auprès des partenaires. Par ailleurs, une deuxième édition de Farm Dating, un événement de sensibilisation sur la transmission et une expérimentation dans l’accompagnement des projets d’installation et de transmission, ne trouvant de solution dans les outils actuels, seront mis en place. « Le Saumurois doit être une terre d’accueil pour les porteurs de projets, sur la création comme sur la reprise d’exploitations en s’appuyant sur un réseau dense et connecté de partenaires économiques tous engagés pour l’avenir de l’agriculture », a souligné le vice-président en charge de l’agriculture.

Nota Bene : Ce projet s’effectue en collaboration avec la Chambre d’Agriculture.


Article du 27 juin 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :


Commentaire de oups 27/06/2018 19:15:19

Concrètement ça va servir à quoi toute cette bureaucratie qui va se regarder le nombril et manger des petits fours. Bref avec cet argent et ces heures dépensées, posez vous la question de savoir pourquoi les petits maraîchers d'Allonnes et alentours, ont mis leur sueur pendant des années dans la terre mais ont croulé sous les charges ! Pourquoi ils ne sont plus là ? Qui rachète leur terre ? Et ou trouver le personnel prêt à rouler dans les chemins bouseux pour se rendre sur les parcelles, pour travailler au smic sans aucun avantage et avec des frais de réparation auto en sus.



Commentaire de L avenir 27/06/2018 20:02:22

Et au retour des petites exploitation avec chevaux. 15/30 ha.. Une agriculture de proximité, sans traitement avec des circuit court une multi agriculture.



Commentaire de Henri 27/06/2018 20:04:50

Arrêtez les grandes exploitation les poulaillers de 12000 poules comme a Mouliherne... OU il va sen construire 3 ou 4, ou l odeur sera pestilentielle... Insupportable feta fuir le touriste...



Commentaire de cause perdue 27/06/2018 21:43:18

Initiative intéressante. Cela sert aussi a montrer que l'on fait qq chose à l'agglo. Hélas. Soyons lucides. En 2018. Qui accepte d'être mal rémunéré, subir les caprices de la gms, ne pas avoir de vacances ni d'arrêt maladie quand cela le deviendrait necesaire pcq il faut faire tourner l'exploitation. Quand on lit et voit la différence énorme entre le statut d'un enseignant, sncf, edf ou autres avec des acquis, non pas des acquis, des statuts sociaux tres protectonnistes et qu'on les compare à ceux d'un exploitant agricole de 2018 a la cmu avec 80 heures par semaine et une semaine de vacanc



Commentaire de Pour cause perdu 28/06/2018 08:04:05

Arrêtez de nous faire pleurer dans les chaumières, vous me faites rire...j ai les les lèvres gercées... Vous allez me dire que vous étés obligé d avoir un 4 roues motrices avec GPS et ordi , une charrue a 25 socles. Etc... 80 heures... De présences... L hiver vous étés a combien... Cumulé... Essayez. 20/30 ha... De bien ciblé... Certains non que 5/8 ha et vive serainement Mais ils font pas n importe quoi ils chassent pas les primes... Ne nous empoisonnent pas avec le glysophate et autres poisons sue vous rependez depuis plus de 60 ans dans les champs tuant oiseaux, fleurs, insec



Commentaire de reponse a cause perdue 28/06/2018 22:05:40

En reponse, vous semblez maitriser et trouver les solutions, BRAVO alors action. Pas de bla bla, du résultat efficace ! Mais verfifiez votre orthographe pitoyable. Signé un paisan qui ne say pa li lir



Commentaire de @cause perdue 29/06/2018 10:56:42

Vous vous trompez de combat , vos adversaires ne sont pas les enseignants, SNCF, EDF ... qui ont su se « battre » pour vivre debout et dignement. Mais interrogez vous sur votre méthode agricole, votre modèle d’investissement, vos coopératives agricoles, votre entraide, votre mode de fonctionnement... ça ne joue pas toujours collectif chez les paysans.



Commentaire de Temps de travail 29/06/2018 13:36:06

Pour 7 jours de 24h00 cela fait 168 heures. Si je retire 12h00 par jour pour le sommeil et les repas, j’arrive à 84 heures par semaine, le temps moyen de « travail » du Français moyen. Entre le boulot, le ménage, la cuisine, les courses .... Donc vous voyez Mr le paysan de cause perdue vous n’êtes pas seul à travailler plus de 80 heures par semaine.



Commentaire de Henri 29/06/2018 18:08:22

Les pecno sont les plus miséreux du monde... Ils ne leur reste a peine le smig par mois... Ils oublient de dire que. La voiture, ou les voitures, le quad , la moto, l assurance, le mécano le carburant c'est l exploitation qui paye... Comme l électricité, le bois de chauffage, l eaux. Qu'ils ont de la viande, des oeufs, des légumes etc...fournis par l exploitation... Et que l'argent qui reste c'est de l argent de poche... Tandis que l ouvrier.... Mais non c'est les plus malheureux du monde



Commentaire de Péquenot 30/06/2018 09:15:41

@Henri. Merci de bien orthographier mon nom. J’accepte aussi péquenaud.



Commentaire de A precnot 01/07/2018 07:58:28

Y a aussi mange carottes.. Mange....m...... En général il mange celle du voisin pour économiser la leur...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI