Rénovation du théâtre de Saumur : un dépassement seulement de 1,111 million d'euros HT

Suite à notre article d'hier indiquant un dépassement de 4 millions d'euros pour le budget des travaux de rénovation du théâtre de Saumur (relire), Lionel Fleutry, vice-Président en charge des grands équipements, a tenu en Conseil d'Agglo ce mercredi 4 juillet à rétablir les chiffres.


Lionel Fleutry n 'a pas apprécié notre article d'hier quant aux chiffres annoncés dans le dossier de la rénovation du théâtre Le Dôme de Saumur (relire), des chiffres pourtant livrés en conférence de presse préalable au conseil par le président Marchand. Ainsi a-t-il tenu à faire une rétrospective précise. « En 2005, sous la 1ère présidence Marchand, un cahier des charges avait été établi pour un marché concernant la réfection de la salle de spectacle et de la galerie d'exposition ainsi que l'ancien office de tourisme, pour un montant de 8,273 millions d'euros HT. Un projet qui n'a pas été suivi ».

Les écoles d'art et de musique en question

Lionel Fleutry : « En 2010, sous la présidence de Apchin, suite à la fermeture de l'édifice du fait d'importants dégâts au niveau de la toiture, le projet a été repris. Il portait alors sur la réfection de la totalité du bâtiment pour en faire un pôle culturel communautaire avec une salle de spectacle permettant d'accueillir tous types de spectacles (théâtre traditionnel, cirque, lyrique, concerts symphoniques,...) et d'accueillir une école d'art et une école de musique, le tout sur 6000 m2 de surface plancher. Le montant du marché de travaux était de 15,796 millions d'euros HT. A ce marché des travaux, il faut ajouter les pré-études (géotechnique, contrôle technique,...) pour un montant de 277 000 euros HT et le coût du Maître d'œuvre (architecte) pour un montant de 1,888 million d'euros HT. Soit un montant total de 17,961 millions d'euros HT. Le Maître d'œuvre choisi en 2005 a été reconduit pour le marché de 2010. Celui-ci qui avait la compétence « décoration » du premier projet, n'a pas été à la hauteur du second projet. Ce qui a occasionné les nombreux dysfonctionnements et le retard de 2 ans du chantier ».

Des coûts supplémentaires en cours de travaux

Lionel Fleutry : « En cours de travaux, des avenants ont dû être pris pour des travaux supplémentaires, liés au renforcement des fondations et une modification de la toiture, pour un montant de 827 000 euros HT. A cela ce sont ajoutés des coûts supplémentaires : actualisation des prix pour un montant de 221 000 euros HT (basée sur l'indice des coût de construction permettant aux entreprises d'actualiser les coût en fonction de la durée du chantier. Une partie de ces coûts est imputable au retard de la réalisation du chantier). Puis des indemnités transactionnelles pour un montant de 174 000 euros HT (négociées avec les entreprises suite au retard et perturbation du chantier). A signaler que la demande des entreprises était de 1,740 million d'euros HT. Enfin des intérêts moratoires pour un montant de 64 000 euros HT, pris en charge par le Maître d'œuvre sur ces retards de présentation de factures intermédiaires. Ces intérêts sont légaux et obligatoires en cas de retard de paiement fournisseurs par une collectivité ».

Dépassement de 1,111 million d'euros HT

Et Lionel Fleutry de résumer : « Ainsi il faut calculer 15,796 millions d'euros HT de marché initial des travaux, 277 000 euros HT d'études, 1,888 million d'euros HT de Maître d'œuvre et 111 000 euros HT d'actualisation des prix (soit 50% des 221 000 euros HT). Soit au final un montant de 18,072 millions d'euros HT. En coûts supplémentaires, 827 000 euros HT d'avenants pour travaux supplémentaires, 174 000 euros HT d'indemnités transactionnelles et 110 000 euros HT d'actualisation des prix (50% des 221 000 suite au 2 ans de retard). Soit au final un montant 1,111 million d'euros HT, ce qui est le montant du dépassement par rapport au marché initial de 18,072 millions d'euros HT, soit 6,1%. » Et de rajouter : « En TTC cela représente 23,019 millions d'euros de dépenses (à la limite près des modifications de TVA en cours de chantier) desquelles il faut déduire 11,104 millions d'euros de recettes (Europe, Etat, Région, Département). »

Des travaux supplémentaires hors marché

Mais à cela il faut rajouter des travaux supplémentaires hors marché. Et Lionel Fleutry d'énumérer : « Des prestations diverses pour un montant de 151 000 euros HT, les locaux ayant été livrés nus, 198 000 euros HT pour l'Ecole de Musique, afin d'adapter les locaux aux besoins (harmonie, audition, concert,...), 344 000 euros HT pour les travaux des portes automatiques d'entrée, travaux liés aux grosses déperditions thermiques mais dont le coût est à la charge de l'assurance du Maître d'œuvre et enfin des intérêts moratoires pour un montant de 64 000 euros HT à la charge du Maître d'œuvre. ». Ainsi, donc, le dépassement du marché initial est de 1,111 million d'euros HT auquel il faut rajouter les travaux hors marché pour un montant de 349 000 euros HT pour obtenir le montant final des dépenses de 18,421 millions d'euros HT, hors subventions.

Ce que l'on peut en dire c'est qu'au moins notre article aura eu le mérite d'enfin faire sortir les chiffres avec exactitude !


Article du 05 juillet 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :


Commentaire de Militant socialiste 05/07/2018 17:14:24

Score en cours.



Commentaire de Etonnement 05/07/2018 18:42:22

Militant socialiste: ça existe encore ?



Commentaire de Robert Plant 05/07/2018 18:48:32

Monsieur Fleury nous balance une suite de chiffres incompréhensibles , ce que l on peut en retenir c est que le projet monsieur Marchand était de 8 millions d'euros ,avec monsieur Apchin on monte à plus de 17 millions et on termine à 18 millions.Donc à titre personnel je ne comprends rien à la démonstration de monsieur Fleury , et j aimerais toujours savoir si le coût de fonctionnement va augmenté avec l intégration de l école de musique , et on ne parle nulle part de la salle "auditorium" inutilisable parce que trop bruyante



Commentaire de Hervé 05/07/2018 18:51:47

Et bien pourquoi s'emballer, c'est seulement 1 millions 100, franchement une honte de se plaindre pour si peu, suis vraiment désolé d'une telle méprise, fallait le dire plus tôt, je suis sur que les gueulards de ce forum aurait compris, c'est quoi 1 petit, tout petit million.
Poussé derrière les 17 autres, c'est rien.
Et l'année prochaine on en pousse un autre ou on en a fini ?



Commentaire de bernard 06/07/2018 08:09:03

Juste pour vous rappeler que cet édifice a été construit en SEULEMENT deux années....a méditer



Commentaire de Militant socialiste 06/07/2018 09:00:42

@Étonnement : les militantes et militants socialistes à Saumur sont dans l'opposition. Les élus qui cautionnent ce qu'il reste de la majorité municipale peuvent rendre leurs cartes. Le journal du jour indique une dérive de 8 à 19 millions.



Commentaire de Recherche désespérément une place au théâtre 06/07/2018 21:57:56

Un million d euro en plus... C est un scandale !!! Dans une ville située entre Angers , tours, le Mans, Cholet....une vraie salle de concert aurait été un atout... mais saumur à préfèré investir dans ce petit théâtre élitiste ou seuls quelques privilégiés arrivent à avoir une place....



Commentaire de Robert Plant 07/07/2018 12:41:09

La conclusion de tout ce bintz , c est que l\'agglo de Saumur (sous la présidence Apchin) a EXPLOSE le budget de rénovation du théâtre....Les chiffres donnés par les élus actuels (présidence Marchand) , sont sujets à caution , que ce théâtre est trop petit pour une agglo comme Saumur , que la programmation est en partie très élitiste. On ne connaîtra jamais le coût réel de fonctionnement de ce bâtiment , tout ce pognon foutu en l\'air par une \"bande de bobos\"qui prônent une culture élitiste , réservée à une partie infime de la population Saumuroise. Tout ceci avec la bénédiction du Préside



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI