Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Accidents de baignade en Loire : Un corps retrouvé du côté de Gennes

En fin d'après-midi, dimanche dernier, les gendarmes et les sapeurs-pompiers de la brigade d'Angers ont été dépêchés pour des accidents de baignade dans la Loire, à La Daguenière et à Chênehutte-Trèves-Cunault (relire notre article). Trois baigneurs étaient portés disparus... Ce lundi matin, un corps sans vie a été repêché à hauteur de Gennes.

Les plongeurs des centres de secours du Maine-et-Loire


Au total, dimanche, 6 baigneurs se sont retrouvés en difficulté dans les eaux de la Loire, fleuve pourtant interdit à la baignade : un adolescent de 16 ans, issu d'une famille roumaine installée à Angers, et 5 jeunes Somaliens domiciliés à Grézillé. Le premier à La Daguenière et les 5 autres à Chênehutte-Trèves-Cunault. Si 3 d'entre eux ont pu être secourus par un pêcheur entre Cunault et Gennes, 2 manquaient à l'appel.

Un corps retrouvé, 2 encore recherchés

Ce lundi matin, l'important dispositif de recherches, composé d'un hélicoptère de la gendarmerie et des plongeurs des centres de secours du Maine-et-Loire, a permis de retrouver l'un des 2 jeunes Somaliens. Son corps sans vie a été repêché en fin de matinée, hier, à environ 300 mètres de l'endroit où il avait disparu, en aval du fleuve. Demandeur d'asile tout comme ses camarades, il était âgé de 26 ans, soit un an de plus que son compatriote toujours porté disparu. Les recherches se poursuivent ce mardi matin pour localiser le jeune homme de 25 ans, mais aussi l'adolescent de 16 ans qui voulait se rafraîchir dans les eaux de la Loire au niveau du Port Maillard, à La Daguenière.


Article du 10 juillet 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI