Maine-et-Loire. Le préfet découvre La Lande-Chasles et la boule de fort

Ce mercredi 25 juillet 2018, durant 2h30, la commune la moins peuplée du département de Maine-et-Loire, La Lande-Chasles (118 habitants), a eu l'honneur de recevoir la visite du préfet Bernard Gonzalez et de Jean-Yves Hazoumé, le sous-préfet de Saumur...

Le préfet s'est prêté à une petite partie de boule de fort


« Une matinée exceptionnelle sur la commune de La Lande Chasles », s'est exclamé le maire Jean-Christophe Rouxel. À sa connaissance, c'était la première fois qu'un préfet de Maine-et-Loire venait visiter la petite commune. Il a été accueilli par le maire, ainsi que son premier adjoint (délégué à l'agglo de Saumur Val de Loire), Jeannick Cantin, et André Roussiasse, conseiller municipal.

Une visite chronométrée pour le préfet

Accompagné du sous-préfet de Saumur, Jean-Yves Hazoumé, Bernard Gonzalez a pu rencontrer quelques habitants qui avaient aussi fait le déplacement, ainsi qu'un membre de l'amicale des anciens marins du TCD Orage. La visite commença par la mairie, son secrétariat et la salle du conseil municipal, où l'exposition sur le TCD Orage, justement, avait été laissée en place suite à la visite du préfet maritime de Brest en juin dernier (relire notre article). S'en est suivi une présentation de l'affiche « La La Land (Chasles) », qui a permis à la commune et à son maire de faire le buzz en février 2017 (relire notre article), et du jeu « La Lande Cash », inventé au mois de décembre dernier. À ce jour, 60 jeux ont été vendus par le comité des fêtes. Puis visite de l'aire de pique-nique avec le départ du circuit balisé de 9 km de randonnée et l'installation des jeux inaugurés début juillet, dont une partie réglée via un financement participatif sur le net. Visite de l'église par la suite, avec la présentation des statues rénovées et colorisées, qui seront officiellement inaugurées lors des Journées Européennes du Patrimoine le dimanche 16 septembre prochain.

« Toujours 0 euro de dette par habitant », selon le maire

Le préfet et le sous-préfet ont ensuite été conviés à la chèvrerie Ory, principal ambassadeur de la commune avec un élevage de 150 chèvres... « soit plus de chèvres que d'habitants ! », a plaisanté le maire Jean-Christophe Rouxel, lors de la visite de la salle de traite et de transformation, puis de vente, avant un exposé par les exploitants de leur travail quotidien. Ensuite, dans l'ordre : direction l'élevage de canards de l'entreprise SCEA Cantin Dupuis et présentation de l'activité principale et des activités annexes, dont la culture et la commercialisation d'asperges. Présentation ensuite de la salle communale, inaugurée en juin 2015 et qui a la particularité d'avoir été construite sur l'ancienne salle, tout en la conservant (234 000 euros furent dépensés). Et le maire de préciser : « Nous avions bénéficié de 75 000 euros de l'ancienne communauté de communes Loire-Longué. Pour le reste, tout a été fait en autofinancement. Aujourd'hui, nous avons toujours 0 euro de dette par habitant et cette salle est quasiment louée tous les week-ends de Pâques, à la Toussaint. Nous enregistrons déjà des réservations pour 2020 ».

Boule de fort et extrait du livre d'or de la mairie de La Lande-Chasles

La matinée s'est terminée à la société de boule de fort « L'Union », qui fêtera ses 110 ans au mois de décembre prochain. Avant d'y entrer, exposition d'un canoë gonflable de l'entreprise Nommo, dont le siège social est à La Lande-Chasles pour une franchise sur toute la France. À la société de boule de fort, Bernard Gonzalez a pu, pour la première fois, jouer à ce jeu traditionnel de l'Anjou. Pour son premier lancer, il se retrouva tout près du « maître », sous les applaudissements des personnes présentes, dont le président, James Patoyt, et de Bernard Jousset, ancien maire et vice-président de la société, qui lui avait fait auparavant une excellente démonstration. Un verre de l'amitié accompagné de toasts au fromage de la chèvrerie Ory clôtura la visite en toute convivialité. Voici d'ailleurs l'extrait du livre d'or de la mairie de La Lande Chasles, signé par le préfet : « Une belle matinée passée dans une des communes les plus dynamiques du département. J'ai pu visiter de belles exploitations et rencontrer des hommes et des femmes dynamiques qui illustrent avec bonheur combien la ruralité doit être préservée sans renoncer à la modernité ».


Article du 25 juillet 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Jean-Christophe Rouxel 27/07/2018 17:12:49

Merci à la rédaction de Saumur Kiosque pour l'écho donné et disposition des photos !



Commentaire de Zéro euro de dette par habitant 28/07/2018 11:14:47

Bravo! Certains devraient s'inspirer de la gestion de cette commune active.
Pourquoi est-ce possible pour certains et impossible pour d'autres?



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI