Saumur. Dégât des eaux au Dôme. L'expo Cent un mille contrainte de déménager salle de la Sénatorerie

Jeudi dernier, l'agglo Saumur Val de Loire présentait le 2e numéro de sa revue « Cent un mille », consacré aux acteurs économiques du territoire (relire). Un magazine en lien avec l'exposition du même nom, qui devait avoir lieu du samedi 15 au samedi 22 septembre au Dôme à Saumur. Sauf que le récent dégât des eaux au théâtre a contraint l'agglo de transférer l'expo dans la salle de la Sénatorerie, à Saint-Hilaire-Saint-Florent.


Dans la nuit du mardi 4 au mercredi 5 septembre dernier, le théâtre Le Dôme de Saumur a connu « un gros désagrément », comme l'a expliqué Jean-Michel Marchand, président de la communauté d'agglomération Saumur Val de Loire. Un important dégât des eaux, en l'occurrence (relire notre article).

L'exposition « Cent un mille » déménage

Dans le numéro 2 de la revue « Cent un mille », qui équivaut au nombre d'habitants sur le territoire, 15 entreprises de la Communauté d'Agglomération Saumur Val de Loire et leur dirigeant présentent leur savoir-faire, leur dynamisme, leur talent, leur histoire... à travers les 90 clichés (6 par article) de Coralie Pilard, photographe professionnelle à Angers. Ces mêmes clichés seront visibles à Saumur du samedi 15 au samedi 22 septembre prochain, dans le cadre de l'exposition « Cent un mille » (relire notre article). Mais pas au Dôme, comme prévu initialement, mais dans la salle de la Sénatorerie, à Saint-Hilaire-Saint-Florent. Une conséquence directe du récent dégât des eaux au théâtre. Ce sont les élus et les agents de la Saur qui ont pris la décision de transférer l'exposition après une visite au Dôme, vendredi soir.


Article du 10 septembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI