Météo 18 septembre. « C'est l'histoire du chien de Macron qui traverse la rue... Et TAF le chien ! »

Emmanuel Macron a eu une drôle de réflexion ce week-end, lors des Journées du Patrimoine. Il a répondu à un jeune qui cherche du boulot : « Si vous cherchez vraiment un emploi, moi je traverse la rue et je vous en trouve un ! », a rétorqué le président. Je comprends que certains abusent des aides, mais ce jeune ne s'attendait sans doute pas à ce qu'on lui fasse la leçon...


Le jeune homme de 25 ans lui explique qu'il ne trouve pas de travail, malgré ses nombreuses démarches. Alors qu'il est diplômé en formation horticole, le président Macron lui a finalement conseillé de chercher dans l'hôtellerie ou la restauration. Si vous n'avez pas vu la séquence, c'est par ici. Et forcément, comme d'habitude, ça a fait réagir les Twittos. Comme KwesMat, qui nous amuse d'une bonne petite blague : « C'est l'histoire du chien de Macron qui traverse la rue... Et TAF le chien ! »

Côté météo, le ciel sera variable demain matin... devenant même très nuageux. La Chaîne Mytho explique même qu'il y a une « possibilité d'averses en début de matinée ». Nous aurons environ 13°C au thermomètre au moment du réveil (ressenti 14) avec des rafales du sud-ouest à 30 km/h. Dans l'après-midi, nous aurons un ciel très nuageux devenant plus variable. Côté température, il fera 27°C (ressenti 28) au meilleur de la journée... toujours avec des rafales du sud-ouest à 30 km/h. Dans la soirée, le ciel variable devrait se dégager totalement. La journée devrait se terminer avec 21°C au mercure (ressenti 21) et des rafales d'ouest à 25 km/h. Enfin, dans la nuit : le ciel tout d'abord clair pourrait se couvrir progressivement. Sinon : 14°C (ressenti 12) et des rafales du nord-ouest à 15 km/h... Allez, à demain les Kiosqueurs(es) !

Quand il pleut ou qu'il y a trop de soleil, rassurez-vous, il y aura toujours le Kiosque pour s'abriter.


Article du 17 septembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de Quincaillerie 17/09/2018 17:54:05

Ces Messieurs les employeurs ce sont eux qu'il faudrait stigmatiser devant leur refus de créer des emplois malgré la manne qui leur fut distribuée sous le quinquennat Hollande ; malgré les facilités qui leur sont octroyées par notre Président Macron ; et surtout les bénéfices mirobolants qui font que pour eux c'est tous les jours Noel ! Il est vrai que les jeunes sont de plus en plus difficiles parce qu'ils ont été élevés comme des enfants rois. Impatients de brûler les étapes sans aucun risque !



Commentaire de Nostromo 17/09/2018 18:06:31

Comment abaisser et stigmatiser un jeune qui cherche du boulot dans sa branche ! Macron fait un concours avec Sarko, attention le « casse toi pauvre con » va perdre son maillot jaune.
On assiste à une belle remontée du banquier !!!
Fillon s’est recyclé, à quand le tour de Macron ? On a quand même une sacrée équipe d’hommes politiques en ce moment, on peut rajouter Melenchon, Wauquiez, Retailleau, Le Pen .... et bien d’autres.



Commentaire de bourgais 17/09/2018 18:39:28

Je n'ai pas voté pour lui mais quand on voit le nombre de banderoles avec des recherches de personnels on se pose la question ? ou sont les travailleurs ? dans notre région on fait venir des polonais pour les récoltes les français ne veulent pas le faire . chercher l'erreur et bravo à ce président; désolé Nostromo mais il a raison il faudrait peut être revoir un peu les aides et autres qui font des assistés



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI