Maine et Loire : Le président Gillet dresse le bilan de trois ans d’action à mi-mandat

Le président Christian Gillet a présenté à la presse, ce mardi 18 septembre, le bilan départemental de mi-mandat 2015-2018, qui fait actuellement l’objet d’une diffusion dans toutes les boîtes aux lettres du Maine-et-Loire.


« A mi-parcours, il me semblait important de rendre compte de trois ans d’action au service des habitants de l’Anjou. Cette volonté de transparence, inscrite au cœur de notre projet de mandature Anjou 2021, réinventons l’avenir, participe à la modernisation de la vie publique. C’était aussi une promesse de campagne ». Citant tour à tour chacun des cinq engagements du projet de mandature mis en œuvre depuis trois ans dans les domaines de la solidarité, de l’aménagement du territoire, de la jeunesse, de l’environnement et de l’exemplarité, Christian Gillet s’est dit satisfait d’avoir « tenu le cap fixé. Nous avons sorti le Département du coma financier dans lequel il se trouvait en 2015 et retrouvé la capacité à nous projeter ».

880 km de routes rénovées


En trois ans, la Majorité départementale est parvenue à désendetter la collectivité de 35 M€ tout en maintenant un haut niveau d’investissement. « Nous avons rénové nos politiques publiques, notre organisation administrative, le management de nos services, rendu le service public plus efficace et plus proche de nos concitoyens. Nous avons accentué les mutualisations et les coopérations avec les autres collectivités », a rappelé Christian Gillet. S’appuyant sur quelques chiffres pour illustrer ces trois ans d’action, le président a évoqué la rénovation de 880 km de routes départementales, l’attribution de 85 M€ à la réussite des collégiens, le soutien à quelque 300 événements culturels et 180 manifestations sportives. Depuis 2015, le Département a également consacré 6,6 M€ au très haut débit numérique ou encore 185 M€ à l’autonomie.

21 rencontres cantonales


En visitant ce mardi le canton d’Angers 1, Christian Gillet a par ailleurs donné le coup d’envoi des 21 rencontres cantonales qui s’égrèneront d’ici à la fin de l’année dans l’ensemble du Département. Ces rencontres, intervenant à mi-mandat, ont pour vocation de mettre en perspective les dynamiques de la politique conduite par la collectivité : services à la personne, insertion, collèges, agriculture,…
L’objectif est aussi de pouvoir échanger avec les forces vives du territoire, d’affirmer la pertinence de l’échelon départemental et, sur la base de ces rencontres, de renforcer la capacité du Département à innover pour mieux accompagner les citoyens au quotidien.

Retrouvez les détails du bilan départemental de mi-mandat ainsi que l’interview du président Christian Gillet sur www.maine-et-loire.fr/fr/3ans-action/


Article du 18 septembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :


Commentaire de albert d 18/09/2018 16:23:39

au moins lui si a une election il prend une veste il est deja dans l ambiance avec un nom comme ca.



Commentaire de sablons 49 18/09/2018 20:27:19

le bougre prépare déjà les prochaines élections... Sacré vizir depuis qu'il est calife à la place du calife il n'en loupe pour se faire mousser !



Commentaire de Dalida 18/09/2018 21:15:44

Paroles paroles paroles 🎼🎹🎻



Commentaire de ugdp 19/09/2018 09:28:50

Protection de l\'enfance:
Merci à Gilet de nous avoir mis au chômage.
Cela lui a permis d\'embaucher sa femme au conseil général, car les fins de mois devaient être difficile pour eux.



Commentaire de brugiere jean francois 19/09/2018 11:29:39

La vie de la Région, ce n'est pas seulement les routes et les ponts ( qui comptent ) mais aussi l'apauvrissement des classes moyennes, et aussi la sécurité de plus en plus mise à mal, avec des incivilités de plus en plus fréquentes,enfin l'envahissement que de nombreux habitants pour ne pas dire citoyens, ne supportent plus. Et dans ces domaines prioritaires rien ne va dans le bon sens... que ce soit chez les LR ou les EM. heureusement nous possédons dorénavant les modèles d'Europe centrale, qui ( peut être) nous ouvrent la voie... qui exige du courage et encore du courage. Car pour ce qui



Commentaire de Nostromo 19/09/2018 15:37:56

Faut y aller Brugiere vivre dans ces pays d'Europe central .... ça nous fera des vacances et un facho de moins.



Commentaire de c girardeau 19/09/2018 16:33:35

Le pire est que ce qu'il dit n'est pas totalement faux et la region comme le département ont épuré les comptes dans le social,les migrants et le renforcement de la securité .autant d argent qui ne vont pas aux infrastructures,collège,lycée,route,investissement etc



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI