Saumur. Chemin-Vert : Il se barricade chez lui et tire sur les policiers

Ce mardi matin 18 septembre, des personnels ambulanciers devaient prendre en charge un jeune homme de 19 ans souffrant de problèmes psychiatriques. Pour cette intervention qui s'annonçait délicate, le personnel avait demandé l'assistance de la police. Plus que compliquée, l'intervention a tourné à l'affrontement. Retranché chez lui au 7e étage d’une tour du Chemin-Vert, à Saumur, il a tiré sur les forces de l'ordre.

 

 

Il refusait de se faire hospitaliser d'office en psychiatrie


Les renforts policiers n'étaient pas de trop ce mardi matin dans un logement du quartier du Chemin-Vert, à Saumur. Le personnel infirmier, conscient que le profil du jeune patient était à risque, avait en effet demandé le soutien des forces de l'ordre.

17 policiers pour maîtriser l'individu

Aux alentours de 10h30, les infirmiers et les policiers arrivent sur les lieux. Le jeune homme se retranche alors rapidement dans sa chambre « en déclarant qu’il avait des armes à feu avec lui », précise Ouest-France. Après une vaine tentative de négociations, les forces de l'ordre décident de renforcer son dispositif pour maîtriser l'individu. Ainsi, une colonne d'assaut est formée devant sa chambre. Au total, l'intervention mobilise 17 policiers.

Retranché dans sa chambre, il tire des billes d'acier

Le jeune homme de 19 ans, armé d'un pistolet de type Airsoft, entrouvre alors la porte de sa chambre et tire à plusieurs reprises sur les policiers. Se rendant compte que l'individu ne dispose pas de vraies armes à feu, les forces de l'ordre passent alors à l'offensive et défoncent la porte, à l'aide d'un bouclier balistique. L'ambiance est alors pesante... Il avait plongé sa chambre « dans le noir avec de la musique poussée à fond », rapporte le quotidien. Les policiers essuient alors une quantité de tirs, des billes d'acier, dont une blesse un policier à la joue et à l'œil. Finalement, vers 12h, le jeune forcené finit par se rendre en lâchant un grand couteau de chasse qu'il tenait encore dans sa main. Il a été transporté au service psychiatrique du centre hospitalier de Saumur, avant d’éventuelles poursuites judiciaires.


Article du 20 septembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de Qui a dit? 20/09/2018 21:00:21

Qui a dit récemment que le quartier du chemin Vert était agréable à vivre? Cela aurait pu se passer ailleurs, je le concède mais quand même...



Commentaire de Basstos22 20/09/2018 22:20:23

Bravo à nos forces de l\'ordre locales, du beau travail.
Bon il est vrai que cet abruti aurait mérité un pruneau, mais pour que l\'on aille critiquer notre police par la suite, sans façons.
ENCORE MILLE BRAVOS



Commentaire de rayann 21/09/2018 11:43:03

Nous rejoignons les USA , le far-west ou chacun tire sur tout ce qui bouge et n'apprécie plus la vie ,ni ses compatriotes triste réalité



Commentaire de tonton 21/09/2018 12:10:18

Le problème est qu il y a beaucoup trop de personnes dérangées psychiatriques qui sont livrées à eux mêmes. Il n'y a qu à observer le centre ville pour voir.



Commentaire de bertrand49 27/09/2018 17:15:25

Il va être déclaré qu'au moment des faits il était pas bien…. un de plus…..



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI