Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Saumur. La place de la Bilange bientôt rebaptisée place Coco Chanel ?

L'Association saumuroise Art, traditions, patrimoine, Art de Vivre à Saumur souhaiterait débaptiser la place de la Bilange pour l'appeler Gabrielle Chanel, dite Coco.


« La place de la Bilange faisant peau neuve et allant être inaugurée l'année prochaine, pourquoi ne pas en profiter pour la rebaptiser du nom d'un personnage glorieux, » explique Alain-Nicolas Coquema au nom de l'association Art, traditions, patrimoine, Art de Vivre à Saumur. Et de continuer : « C'est un sujet que j'ai évoqué avec la Maire de Saumur afin que cela puisse être évoqué dans un prochain Conseil Municipal. » Pourquoi un tel choix ? « Parce qu'on peut imaginer qu'à l'âge de 3 ans, elle a peut-être joué sur cette place toute proche de l'habitation familiale. » Dès lors, il suffirait que le projet soit acceptable pour la municipalité afin d'engager des démarches officielles. »

La marque pas favorable


Seulement voilà : on sait qu'une de ses descendantes dit avoir un avis négatif du fait que Chanel avait voulu cacher son enfance en racontant une autre histoire sur elle. Par ailleurs, il semblerait que la marque ne soit pas très favorable qu'on utilise son nom pour une place de ville. Mais Alain-Nicolas Coquema n'est pas pour autant déstabilisé : « Cela n'a rien à voir avec la marque Chanel, seulement avec la personne. Même si elle a eu un passé pas toujours glorieux avec notamment une liaison pendant la guerre avec un général allemand, je pense qu'il faut faire fi de cela au regard de son histoire globale. » Et de conclure : « Dès lors que la municipalité aura engagé la démarche, je me fais fort, au regard de mon réseau parisien notamment chez Chanel, de prendre ce dossier à bras le corps. »


Article du 20 septembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


32 commentaires :


Commentaire de A Saumur... 20/09/2018 14:43:54

On pourra dire en parlant des Saumurois: T'as le look Coco. Coco t'as le look. T'as le look qui te colle à la peau...
Ils sont bien pompeux à Saumur et je me doutais bien que la marque ne serait pas forcément favorable. Affaire à suivre...



Commentaire de laurence meunier 20/09/2018 15:22:53

Je ne vois pas l'interet de changer le nom de cette place, qu'à fait Coco Chanel pour la ville de Saumur?



Commentaire de l gourdon 20/09/2018 15:51:29

les parents ont habités au milieu de la rue st jean et elle ,elle est né dans le train qui arrivait a saumur et n'est pas restée longtemp ici.son pere etait militaire.



Commentaire de hugues g 20/09/2018 15:55:56

Alain Nicolas Coquema .Le melon se soigne bien maintenant,la science a fait des progres.



Commentaire de florent mureau 20/09/2018 15:59:59

Les gens sont sans scrupule car même avec un passé peu glorieux de collaboration elle a le droit a sa place.Et le petit Adolphe avant d’être ce qu'il était ,il a beaucoup œuvrer pour la protection des animaux.certes deux personnage different mais juste pour grossir le trait.



Commentaire de Alain Nicolas COQUEMA 20/09/2018 17:18:15

Pour infos: Née le , à 4 heures du soir, à l'hospice de Saumur1 tenu par les sœurs de la Providence, Gabrielle Chasnela est issue d'une lignée de marchands forains cévenols, de Ponteils-et-Brésis près d'Alès3. Née hors mariage, elle est la seconde fille d'Henri-Albert Chasnel (connu sous le prénom d'Albert mais sous le prénom d'Henri dans l'acte de naissance1), un camelot originaire de Nîmes (Gard) et d'Eugénie Jeanne Devolles (connue sous le prénom de Jeanne), couturière originaire de Courpière (Puy-de-Dôme), tous deux établis Saumur1,4 et qui se marièrent un an après sa naissance, le 5.
Jeanne Devolles eut cinq autres enfants : Julia-Berthe (18826-1912) — qui, en se suicidant, aurait laissé un fils, André Palasse, dont Gabrielle s'occupera, à moins qu'il ne s'agisse du propre fils de la couturière7 —, Alphonse (18858-19539), Antoinette (188710-1920), Lucien (188911-1941) et Augustin (189112-189113)14. Très peu d'éléments sont connus sur l'enfance de Chanel, dont elle a très peu parlé, si ce n'est qu'elle se mura dans la solitude et ne se sentit pas aimée par son père aigri, qui reprochait à son épouse chétive et à ses enfants de l'avoir empêché de mener la vie de succès dont il rêvait. Cela n'empêcha pas Gabrielle de vouer une véritable adoration à ce père bourru, volage et souvent absent15.
La mère de Coco mourut le , à Brive16,17, à l'âge de 33 ans, épuisée par des grossesses successives, la tuberculose et le travail qu'elle effectuait sur les marchés de Paris dans le froid18. La jeune fille n'a alors que douze ans.
En février 1895, son père la place ainsi que ses deux sœurs (8 et 13 ans), dans l'orphelinat de l'abbaye cistercienne d'Aubazine en Corrèze19,20,17 — ce serait de cet abandon et pour faire taire les réflexions de ses camarades que « prend racine la véritable mythomanie de Gabrielle », qui s'inventa un père aventurier, négociant en vins, parti faire fortune à New York et lui faisant de somptueux cadeaux21 —, et il aurait confié Alphonse et Lucien à l'Assistance publique, qui les aurait placés comme garçons à tout faire dans des familles de cultivateurs.
À l'orphelinat, elle aurait appris la couture et mené une vie austère et rigoureuse pendant les six années qu'elle y aurait passées, qui auraient marqué profondément le style de la future styliste. Elle se serait inspirée du lieu pour créer des vêtements aux lignes épurées harmonieuses (à l'instar de l'architecture sobre et géométrique de l'abbaye), aux couleurs neutres (noir et blanc comme l'habit des sœurs et des pensionnaires qui leur permettait de se mouvoir librement, comme la tenue qu'elle portait elle-même, sombre, avec col blanc et lavallière), et beige (comme la couleur des murs), ou pour créer son logo (voir les pavements anciens des sols et les « C » entrelacés des vitraux de l'abbatiale)22,b.
Ce séjour de Coco Chanel à Aubazine n'est toutefois pas établi, et aucune preuve matérielle n'en existe. Dans un ouvrage récent, paru en (Éditions Bleu Autour) L'Enfance de Chanel, Enquête et Découvertes d'Henri Ponchon, l'auteur montre, à l'aide des recensements, qu'au printemps 1896, Gabrielle Chanel vivait à Thiers, rue Durolle, chez Anaïs Clouvel, cousine germaine de sa mère. Gabrielle Chanel, alors âgée de douze ans, y est « bonne d'enfants et domestique »c. Tout cela est conforme à ce qu'elle avait confié à Paul Morand, Louise de Vilmorin, Marcel Haedrich... « Ma mère vient de mourir... Moi, la plus raisonnable, je suis confiée à ces tantes à la mode de Bretagne, cousines germaines de ma mère »23. Ces faits sont confirmés par les descendants actuels d'Anaïs Clouvel. La légende d'Aubazine aurait été créée par Edmonde Charles-Roux dans son livre24 L'Irrégulière et reprise par la suite par tous les biographes. Il est vrai qu'à Aubazine a bien séjourné une Chanel, Adrienne Chanel, tante et meilleure amie de Coco Chanel — et aussi future baronne de Nexon —, mais seul le nom d'Adrienne Chanel figure sur les recensements de 1896 d'Aubazine.
Sans pour autant aspirer au noviciat, à 18 ans, la future Coco Chanel se rend chez sa tante Louise à Moulins et s'inscrit chez les dames chanoinesses de l'institut Notre-Dame, où elle se perfectionne dans le métier de couseuse. N'ayant pas les moyens de payer les frais de scolarité, elle y est admise avec le statut de pupille et y est traitée différemment des élèves plus riches25. Elle retrouve dans cette pension de jeunes filles sa tante Adrienne, qui a presque le même âge qu'elle et, surtout, la même ambition de sortir de sa condition. En 1903, devenues habiles à manier le fil et l'aiguille, elles sont placées par les dames chanoinesses, en qualité de couseuses, à la maison Grampayre, atelier de couture spécialisé en trousseaux et layettes26. Ce séjour à Moulins reste également très controversé. Pas plus qu'elle n'aurait été à Aubazine, elle n'aurait séjourné à l'institut Notre-Dame, selon Henri Ponchon27. Coco Chanel n'aimait pas évoquer ce séjour à Moulins



Commentaire de flavio 20/09/2018 17:34:38

Associer la marque Chanel au ramassis de cas soc' qui peuplent les bancs de la bien nommée Bilange...
Coque mama ou?



Commentaire de Jean 20/09/2018 17:58:26

Changer pour changer, est-ce bien utile?
Le nom "Bilange" est ancien et bien installé



Commentaire de percereau 20/09/2018 18:00:24

Ce n'est pas "place Bilange", ce qui ferait croire à un personnage oublié, mais place de la Bilange, ce qui signifie "balance", une balance où s'effectuaient autrefois les pesées à l'entrée de la ville. Mais, a priori, on s'en balance ! Parmi toutes les nouvelles rues de Saumur, l'une d'elles pourrait prendre le nom, non pas "Coco Chanel", mais de "Gabriel Chanel", ce qui est plus respectueux.



Commentaire de Alcofribas le Ligérien 20/09/2018 18:35:16

Plouf ! splash,bling-bling..;....
Tempête dans une Loire sans eau .
Rien ne justifie l'honneur d'un nom de place pour un personnage qui, pour connu et célèbre ou talentueux qu'il soit, n'est pas vraiment sympathique, a toujours choisi ses intérêts personnels ou sentimentaux vert de gris avant les intérêts de son pays.
La célébrité actuelle et l'image commerciale de cette entreprise n'ont pas de lien avec le personnage fumeux et snob de Gabrielle Chanel mais uniquement avec la savoir faire de quelques businessmen cupides ou âpres au gain associés au tailleur-mégalostar K.L.
Toutes affaires qui ne justifient en rien d'investir dans de nouvelles plaques de rues, non ?



Commentaire de lavielle.jeanne 20/09/2018 18:44:17

Monsieur Percereau voit très juste. En effet la place de la Bilange a un passé historique que tous les anciens Saumurois connaissent. La Municipalité devrait respecter l'histoire de la Ville et ne pas vouloir modifier cette artère centrale : puisqu'elle va redevenir et c'est heureux, ce qu'elle était au début du 20ème siècle, (j'en possède des photos sur plaques de verre) laissons lui son nom, et que Gabriel Chanel soit honorée dans les nouveaux quartiers.
Les rues de Saumur ont besoin de remise en état, bien plus urgentes que le baptème des rues ou des places...



Commentaire de BOURGUIGNON 20/09/2018 18:53:50

Place Bilange c'est très bien et cela correspond a l'histoire, on ne change rien. M. Coquema fait autre de plus utile à tous.



Commentaire de Bah mon Coco 20/09/2018 19:04:22

Laissez moi cette place de la Bilange ..........c'est mon enfance , j'y est pris le bus , fait mes courses sur cette place , je vois aucune raison de donner ce nom de ( gros riches ) a Saumur et j’espère que la marque refusera catégoriquement .
Pourquoi pas faire un vote des Saumurois ?



Commentaire de Nostromo 20/09/2018 19:24:53

Coco Chanel n’est pas une belle personne.... alors pourquoi lui rendre hommage ?



Commentaire de Robert Plant 20/09/2018 19:27:06

J eusse préféré place Coco muniste



Commentaire de Déjà... 20/09/2018 19:36:46

Il semblerait que les dépositaires de la marque soit contre le fait que coco Chanel soit lie a Saumur. Après pour les noms de rue. Appelle ton la rue du marché la rue du marché noir.. De sa vraie activité



Commentaire de Joseph-Henri Denécheau 20/09/2018 19:51:41

On croit rêver devant ce mélange de snobisme et de cuistrerie ! La place de la Bilange, au nom bien attesté depuis le XIIe siècle, a résisté à d'autres tentatives de débaptisation. Lui donner un autre nom serait faire injure à une longue histoire.



Commentaire de Nath49 20/09/2018 22:33:10

C'est une très bonne initiative ... place au changement ....



Commentaire de Et demain! 20/09/2018 23:40:42

Quel avenir souhaitez vous pour Saumur ? Un ville musée ou une ville novatrice ? Si Gabrielle Chanelle est capable d apporter quelque chose de bien à notre ville quel que soit son passé. .. Tout le monde se plaint de la désertification des commercesites du centre ville et pourtant une boutique à créer quelque chose de nouveau et ça marche : C'est Mademoiselle ! Depuis rebaptisé Gaspard car effectivement le groupe Chanel s'y est opposé. Bon courage M. Coquema pour votre initiative que je trouve osée, courage et intéressante.



Commentaire de PAG 21/09/2018 00:41:23

Monsieur COQUEMA veut peut-être se faire passer pour un spécialiste de COCO C. mais il ne nous offre
qu'un copié-collé de WIKIPEDIA. Quand on veut jouer les journalistes, on site ses sources!
Cela mis à part, le nom de "place DE LA bilange" est bien plus ancré dans l'histoire de Saumur que celui de Mlle Chanel. Gardons son nom (un peu mystérieux, pour les non-saumurois et même pour nombre d'habitants de notre ville) à cette place emblématique!
Et honte à Fabio pour son commentaire débile (Quand le KIOSQUE va-t-il se décider à être plus rigoureux dans la modération des commentaires?)



Commentaire de collabo 21/09/2018 07:20:46

bientôt à se rythme on aura la place bousquet ou le pen... faut arrêter avec les conneries



Commentaire de hubert j 21/09/2018 07:49:50

Et pourquoi pas la place" michou ".tout en bleue afin de faire venir le beau temps.



Commentaire de hugues g 21/09/2018 07:55:53

mr coquema .ceci est l'histoire que coco voulait montrer au public.plongé réelement dans sa vraie histoire (pas facile ) mais tout autre.je pense que vous avez une belle vision d'elle ce qui est bien mais si vous l apprécié restez en la.Et vous comprendrez pourquoi la maison channel communique très peu.



Commentaire de Nostromo 21/09/2018 09:22:11

«Dans le lit de l’ennemi», livre de révélations sur les années d’Occupation de la couturière.(Hal Vaughan)
Bien davantage qu’une «collaboratrice horizontale», amoureuse d’un agent allemand, comme certains veulent encore le penser avec indulgence, le livre met en scène une lionne irréparablement blessée par la vie, mais aussi extraordinairement dure, prête à tout pour sauver sa fortune et ses proches, y compris au pire : festoyer à Paris avec des délateurs de juifs, utiliser les lois d'ayrianisation contre ses rivaux en affaires, ou se rendre à Berlin en 1943 pour soudoyer un proche d'Himmler.
Maintenant, dans les premiers jours de ce conflit [en 1940], elle considère que la guerre est une affaire d’hommes. Mais elle lui offre également l’occasion de punir ses employées pour avoir osé faire grève, trois ans auparavant. Elle licencie près de 3 000 ouvrières : les couturières qui taillent les robes, les petites mains qui cousent chacun de ses modèles et les vendeuses qui s’occupent des boutiques. Ainsi se venge-t-elle de ces femmes déterminées qui, en 1936, avaient exigé de meilleurs salaires, des journées de travail plus courtes, et l’avaient chassée de ses ateliers et de ses boutiques. C’est une revanche contre les grèves massives provoquées, d’après elle, par le gouvernement SFIO de Léon Blum, soutenu, au début, par les communistes. [...] Pour Chanel, Blum et ceux qu’elle appelle «les politiciens juifs de gauche»sont des bolcheviks qui menacent l’Europe. Les convictions extrémistes de la styliste ont été affûtées au cours des années par ses amants – les hommes qui l’ont arrachée à la pauvreté et l’ont aidée à lancer sa carrière.



Commentaire de rayann 21/09/2018 11:33:54

Je rejoint les commentaires de BAH MON COCO la place de la BILANGE c'est tous nos souvenirs ,nos rendez-vous des copains et des copines ,nos points de rencontre , le marché qui existait autrefois, bref un pilier de la ville de SAUMUR . Je ne comprends pas nos ( zêlus) de changer comme bon leur semble les acquis de nos racines ,ce sont des individus déconnectés de la vie sans foi ni loi ne respectant aucunement le ,les citoyens qui les ont placés sur un trône aux ponts d'or . tout comme les départements baptisé HAUTS de FRANCE, NOUVELLE AQUITAINE, GRAND EST, etc etc a qui cela profite t'il ,ont nous parle d'économie , d' une nouvelle gestion ,je ne voie que des hausses . Nos instituteurs, nos profs, doivent bien rire dans leurs tombes de voir une FRANCE irrespectueuse .bref la place COCO CHANEL est une usurpation et n'a pas lieu d'être nommé au vu des ses services , pour moi et mes semblables , lorsque j'y séjournerai elle restera dans mes pourparler la place BILANGE tant que le bon dieu me prêtera vie . A bon entendeur salut



Commentaire de jean michel 21/09/2018 12:15:51

Mr coquema vous êtes certes très gentil ,mais ce n est pas parce que vous êtes ami de Jackie goulet et fervent défenseur de macron que nous devons vous accorder cette envie.Et d'ailleurs pourquoi cette idée .



Commentaire de Alain Nicolas COQUEMA 22/09/2018 09:31:03

Bien chers Tous,
Nous devrions nous réjouir, grace à Saumur Kiosque, nous pensons pouvoir nous exprimer librement et faire des propositions en tant que citoyens de notre bonne ville de Saumur. Nous ( l\'association saumuroise, Art, Traditions, Patrimoine, Art de Vivre à Saumur, avons juste fait une proposition et sommes ravis du débat qu\'elle suscite. Il n\'y a rien de décidé, la Mairie ne nous a toujours pas répondu et la vie des habitants de Saumur ,par un éventuel changement de nom d\'une place de Saumur, n\'a pa été chamboulée...) Cela aura au moins une réalité économique, on peut dialoguer et faire des propositions peu onéreuses plutot que de faire des études et missions couteuses...

En tant que citoyen de notre ville et de son territoire pour notamment y etre né, je pense que nous avons le droit de nous exprimer sur celui-ci... par chance nous vivons dans un beau pays ou le droit d\'expression sans conséquences est un réalité... voila pourquoi je ne me cache pas derriere un pseudo.
Pour répondre à certaine critiques, je n\'ai pas le melon.... je suis candidat à rien aujourd\'hui et demain et veux seulement le meilleur pour la ville que j\'aime.
Des propositions et même des propositions a rien continueront à se propager et c\'est la vie démocratique qui s\'exprime et c\'est tant mieux.
Pour infos, dans cet article, je dois juste corriger un fait, La Marque CHANEL ne s\'oppose à rien, aujourd\'hui, hier ou demain sitôt qu\'on dialogue avec elle, elle a déposé des brevets comme la marque associée à des parfums et de la haute couture et notamment dans le lettrage ( ce qui avait valu des problemes au Bar le Chanel) et elle entend faire respecter le droit de ceux-ci.
Elle a déjà été approché concernant la faisabilité qu\'une mairie puisse baptiser du nom de Gabrielle Chanel dit Coco, une rue ou une place et elle a déja répondu qu\'elle ne s\'y opposerait pas et qu\'elle trouve étrange qu\'on puisse penser qu\'elle pourrait s\'y opposer...La position de la petite niéce de Coco Chanel est un peu différente, c\'est une des seules descendantes de Melle Chanel, fille de son frère dont elle s\'est beaucoup occupée.Elle souhaite faire respecter la volonté de sa tante qui cachait son passé qu\'elle jugeait honteux...La cas de sa ville de naissance est un peu différent et pourrait etre accepté. Nous sommes d\'accord, qu\'à part y etre née, Gabrielle Chanel n\'a pas fait grand chose pour Saumur, nous sommes d\'accord que son passé collaboratrice de fait ou de présomption , n\'est pas glorieux mais un fait est certain , elle demeure une grande dame qui fait rayonner la France et son savoir faire dans le monde entier et elle est née à saumur...Nous comprenons les nostalgiques de Saumur d\'autrefois qui ne doit pas bouger... mais nous avons le droit de nous exprimer même si cela ne changera rien... Enfin, oui , nous avons repris la fiche WIKIPEDIA de Coco Chanel ( c\'etait pour éviter de raconter des conneries mais nous aurions du citer notre source... mea culpa), mais je conseille à tous de lire le bel article de Saumur Kiosque de fin mai 2018.. qui n\'avait suscité aucun commentaire....
Enfin bienveillance et dialogue pourraient nous grandir...
ci dessous le bel article du kiosque de mai 2018... provenant du Mag hebdo.

[/a>Le Mag\'Hebdo. Connaissez-vous la véritable histoire de Coco Chanel et Saumur ? Le Saumurois s\'enorgueillit de l\'image d\'une Saumuroise célèbre, Coco Chanel. Mais la seule chose remarquable qu\'elle aurait faite à Saumur serait d\'y être née Gabrielle Chanel le 19 août 1883 dans l\'hôpital de la rue Seigneur. Selon une autre version, elle serait née dans le train entre Saumur et Tours... Le blog matyvanille pose la question de sa véritable histoire...[img src=\"http://www.saumur-kiosque.com/images/articles/thumbnails/Chanel_300x0.jpg\" border=\"0\">Coco Chanel (DR http://matyvanille.skyrock.com/3311589770-Coco-Ch... Gabrielle Chanel prétendait ne pas être née à Saumur mais dans le train entre Tours et Saumur. Elle expliquait aussi que son père était un négociant en vins du Midi que les affaires l\'avaient conduit à Saumur en août 1883. Sa jeune femme, enceinte, avait décidé de le rejoindre pour lui faire une surprise. Mais sous l\'effet des secousses répétées du train, la jeune femme avait accouché avant d\'atteindre Saumur. Gabrielle Chanel était née. Sa naissance, le 19 août 1883, avait été déclarée à la mairie de Saumur. Quelques jours plus tard, la petite famille avait repris le chemin du Midi. Une autre version moins glamour.Son père était marchand à Saumur de corsets et de maillots de corps sur le marché de la place de la République. Sa mère, Jeanne Devolle, aurait aussi travaillé comme lingère chez les sœurs de Jeanne Delanoue, rue Rabelais et comme plongeuse à l\'hôtel du Belvédère, sur le quai Mayaud. Ils habitaient au dernier étage d\'un immeuble au 29 rue Saint-Jean. Ils se seraient rencontrés à Courpières près de Thiers et auraient ensuite pris la direction de Saumur alors en plein développement à cette période avec l\'essor de la cavalerie.Baptisée le 21 août 1883 dans la chapelle de l\'hôpital.Le lendemain de sa naissance, c\'est à dire le 21 août, le nouveau-né est baptisé dans la chapelle de la rue Seigneur. Le parrain sera un certain Moïse Lion et la marraine, une certaine Jeanne Marie Vergnot, veuve Chastanet, deux personnes de complaisance. Sur l\'acte de baptême, la petite fille est déclarée issue du \" légitime mariage \" de ses parents. A cette occasion on lui a donné un second prénom, Jeanne, comme celui de sa marraine et de sa mèreLa famille Chanel restera quelque temps encore à Saumur. La future Coco Chanel dut y faire ses premiers pas. En 1884, les Chanel s\'en vont pour Issoire dans le Puy-de-Dôme et le 17 novembre de cette même année, Albert Chanel épousera Jeanne Devolle à Courpières.Au décès de sa mère, à 12 ans, elle fut abandonnée par son père. Elle passera sa jeunesse dans un orphelinat en Corrèze. A l\'âge de 20 ans, elle entre en qualité de vendeuse dans un magasin de confection pour dames à Moulins avant de connaître la vie qu\'on lui connaît.



Commentaire de Robert Plant 22/09/2018 09:52:01

@le kiosque , bravo pour l embauche d un nouveau éditorialiste Alain Nicolas Coquema , mais ce qu il écrit est trop long et trop chiant....Si tout le monde se met à faire du copier/coller de wikepedia , ça va vite devenir pénible. Le kiosque ne penserz vous qu il serait intéressant de limiter le nombre de lignes des commentaires si ces derniers sont aussi inintéressants que ceux posté mar monsieur Coquema



Commentaire de Alain Nicolas COQUEMA 22/09/2018 11:01:08

Pardon à Mr Robert PLANT.... rassurez vous , je n'ai pas été embauché par le kiosque qui a de meilleurs editorialistes que je pourrai l'être... trop long et trop chiant, je vous laisse libre de vos écrits. Merci pour vos conseils il est vrai que les fiches de wikipedia peuvent etre " chiantes" mais elles ont le mérite d'exister et ne de pas trop raconter de conneries... ou d'inexactitudes. Quant à limiter, pas d'accord avec vous ce serait pris pour une forme de censure...



Commentaire de C.S. 23/09/2018 13:06:17

Utiliser la notoriété de "Coco Chanel" qui a fait quoi pour Saumur, finalement ? Très peu de choses, il me semble... voire rien ! Alors, pour une association dans laquelle apparait "Traditions", je ne vous trouve pas en phase du tout. Tiens, je serais curieuse de savoir qui sont les membres de votre association... pour tant jouer sur le côté com plutôt que tradition...



Commentaire de Daddie 23/09/2018 16:48:07

Eh bien non, il ne faut pas faire fi de "cela". Ce n'était pas une femme bien malgré la légende que l'on veut nous faire gober.
Il y a d'autres personnalités à honorer et tant pis pour le racolage touristique ; conscience ou amnésie ? A vous de choisir.



Commentaire de bertrand49 27/09/2018 17:13:36

Si cela se fait, j'espère qu'a l'inauguration y'aura plus qu'un pelé et un tondu…..
Plus sérieusement cela va-t-il changé le centre ville qui se détériore de Saumur ??
J'en suis pas persuadé !!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI