Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Saumur aime les pommes, les poires et les fait manger à ses élèves

On connaît tous l'admiration de Jacques Chirac pour les pommes. À Saumur, ce sont les élèves qui vont déguster. Ce vendredi midi, à l'heure de la cantine, la municipalité présentait la mise en place du programme européen « Fruits et légumes à l’école » dans les établissements de la Ville, proposé à Saumur par la députée Laetitia Saint-Paul... Les enfants ont ainsi pu savourer les pommes de chez Baudouin, mais aussi des poires.


« J'ai mangé une pomme moi aujourd'hui ». Quand un élève saumurois vous dira ça, désormais, ce n'est pas parce qu'il se moque de vous. Ce sera la réalité grâce au programme européen « Fruits et légumes à l’école », un dispositif développé par l'Interprofession de la filière des fruits et légumes frais (Interfel) et destiné à être appliqué par les collectivités.

Circuits courts à la cantine : une priorité

« Nous sommes a priori une ville pilote dans le Maine-et-Loire. À ma connaissance, ça ne se fait pas ailleurs dans le département », présume Jackie Goulet, le maire de la Ville de Saumur, qui dispose d'un budget de 40 000 euros alloués par l'Europe pour mettre en place ce dispositif sur 1 an et demi si ça marche, 6 mois dans le cas contraire. Ce programme pour lequel l'UE met à disposition une enveloppe totale de 250 millions d'euros pour chaque année scolaire (150 millions d'euros pour les fruits et légumes et 100 millions pour le lait et les produits laitiers) « existe depuis déjà 10 ans », affirme Laetitia Saint-Paul, députée de Saumur-Sud. C'est d'ailleurs elle qui a initié et proposé ce projet à Saumur. « Je voulais absolument mettre en place ce dispositif sur mon territoire, dans ma ville d'origine, pour que les enfants aient accès à des produits non transformés. Le maire de Saumur s'est montré également très volontariste », explique-t-elle. En, l'occurrence, des pommes et des poires de chez Régis Baudouin, producteur à Villebernier. « 30% des produits consommés dans les cantines de la Ville de Saumur sont locaux. Les poulets et les volailles viennent de Chalonnes-sur-Loire, les sauces d'Auverse, etc. », assure Jackie Goulet, qui sait de quoi il parle... Le maire va en effet manger dans les cantines tous les 15 jours. « Je vais déjeuner dans chacune des écoles au moins une fois par an, c'est aussi l'occasion de faire le tour du bâtimentaire des établissements ».

« Nous avons tout ce qu'il faut sur le Saumurois »

De par sa présence et son discours, Laetitia Saint-Paul s'est montrée très engagée sur ce dossier : « Nous avons tout ce qu'il faut sur le territoire Saumurois pour développer les circuits courts. Je crois que Saumur peut-être une ville pionnière dans le département de Maine-et-Loire pour ce genre de choses. Il faut désormais partager l'expérience et fédérer les partenaires pour ceux que ça pourrait inspirer ». En complément de cette action, et à partir du 1er trimestre 2019, « un fruit sera proposé à chaque élève tous les 15 jours dans les temps périscolaires et des temps d'animation seront organisés une fois par trimestre par les services de la Ville, toujours autour de cette thématique des fruits et légumes à l’école. D'ailleurs, un repas végétarien est au menu une fois toutes les 3 semaines dans nos cantines », a annoncé Jackie Goulet ce vendredi midi à l'école Millocheau, dans le quartier d'entre les Ponts, à Saumur. « Ce programme, pour lequel les discussions ont été entamées il y a un an déjà, sera d'abord mis en place dans les écoles publiques, mais il pourra aussi se développer dans les écoles privées si elles sont volontaires », conclut-il.

Infos pratiques : Pour mieux comprendre le programme « Fruits et légumes à l’école », cliquez ici.


> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 21 septembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


21 commentaires :


Commentaire de eric m 21/09/2018 17:06:28

jackie nous pouvons constater que tu n'es que maire et issu de la campagne car tu n'as pas peur des poires au point de mettre des gants pas comme notre deputé rambo .



Commentaire de DIARD 21/09/2018 17:39:07

dommage qu'elles ne soient pas bio : les dames auront elles le temps de les éplucher ?



Commentaire de Sacha 21/09/2018 18:20:05

Des pommes , des poires et des scou.bidou ....ouah ....il est ou le temps des scou.bidou ?



Commentaire de Hervé 21/09/2018 18:38:43

Je ramène ma pomme pour demander ce que notre bonne poire nous prépare à bagneux avec ses panneaux cachés, ça doit pas être très jojo pour qu'ils les cachent aussi longtemps, ça doit une fois de plus être une pêche pour casser les noix des saumurois.



Commentaire de glyphosate 21/09/2018 18:40:25

c'est bien de faire manger des fruits aux enfants...c'est encore mieux de voter pour l'interdiction du glyphosate!! Pourquoi étiez-vous absente madame Saint Paul le jour où l'amendement a été rejeté???



Commentaire de Sam 21/09/2018 21:11:08

Des fruits bien traites. Des legumes aussi pourris de traitements. Balladez vous a allonnes avec des masques a gaz!!! Personne ne dit rien aux maraichers!!!!!



Commentaire de Jackie renseigne toi 21/09/2018 21:14:54

Jackie Goulet et Laetitia Saint Paul pensent être de grands novateurs , dommage cela fait 4 ans que les enfants de l'Ecole des Vignes de Distré bénéficient de l'opération " Un fruit à l'école" et je pense que d'autres écoles du 49 l'ont également mis en place



Commentaire de pierrot saumur 21/09/2018 22:48:02

Manger local c'est bien mais manger local et bio c'est mieux. La pomme est l'un des fruits qui subit le plus de traitements chimiques. Je ne comprends pas que les cantines scolaires donnent encore à nos enfants des fruits traités.



Commentaire de Arno 22/09/2018 06:28:59

Le kiosque devient La Tribune de Monsieur Goulet !! Pas une journée sans une belle photo ou un bel article vantant ses « actions » !! On sent que la campagne pour les municipales est sur le point de démarrer !!



Commentaire de Gildas 22/09/2018 07:13:16

Encore une mauvaise idée



Commentaire de godillot 22/09/2018 07:32:01

Et elle était où la godillot quand il fallait voter contre le glyphosate ? Sert-elle à quelque chose au moins ou n'est-elle que la blonde de l'assemblée ?



Commentaire de Et oui 22/09/2018 08:22:10

Depuis quelque temps, la mairie de Saumur est sur un nuage.
"Nous sommes intelligents, judicieux, novateurs, une ville pilote, cela ne se fait nul part ailleurs etc..."
On n'est jamais mieux servi que pas soi-même;)



Commentaire de Ecolo debout 22/09/2018 09:18:18

Et oui pourquoi notre députée porte des gants ?
Ne serait ce pas l’occasion de faire la promotion du bio plutôt que des fruits traités aux pesticides ? A-t-on analysé ces fruits avant de les distribuer aux enfants ?
L’image et l’action auraient pu être belles, une opportunité à saisir. Tout juste si Mme de St Paul ne porte un masque, elle a du suivre une formation NBC.



Commentaire de Ecolo debout 22/09/2018 09:26:13

Bizarre quand on cherche « maraîchers bio Allones » on a 0 résultat !
Appel à témoins : si vous êtes maraîcher bio ou si vous en connaissez dites-le nous.
Merci



Commentaire de La rédaction 22/09/2018 09:40:25

Peut être communique-t-il déjà. Par contre n'hésitez pas pas souffler à l'opposition que les colonnes du Kiosque sont ouvertes à tous. Merci



Commentaire de jf.brugiere 22/09/2018 11:27:47

Bravo pour les pommes. Espérons que nos agriculteurs s'y retrouvent. Cependant, je préfèrerais voir mme st Paul s'occuper de l'envahissement de Saumur par des Africains ( et d'autres). Où en est la mosquée?? et la sécurité ? et pour mme st Paul: on aimerait connaitre sa réaction quand notre jeune président immature a été saluer la veuve audin militante communiste épouse d'un terroriste qui allait poser ses bombes dans Alger?
nous avons l'impression que pour distribuer des pommes du val de Loire, tout marche... mais pour s'occuper des Français qui en ont plus que marre des taxes et des envahisseurs... y'a plus personne.
sauf le fait accompli.



Commentaire de !!! 22/09/2018 20:24:52

Commentaire lamentable et idiot de Godillot !!!



Commentaire de Nostromo 22/09/2018 21:34:50

STOP Brugiere, toujours les mêmes inepties... faut renouveler vos sketches.



Commentaire de garnier 23/09/2018 16:36:42

en réponse à jf.brugière, la haine et le racisme ont mené à des choses horribles il y a quelques décennies...ce genre de commentaires hostiles a-t-il sa place ici, pour un article sur la distribution de pommes ??? Que proposez-vous pour la santé des enfants (les blancs bien sûr, car les autres on sait bien ce que vous proposez !) ?



Commentaire de Bio = toxique?! 23/09/2018 16:37:03

Ha les bios sont de retour. On voit bien que vous n’y connaissez rien. Bio = pas de traitement ? Et bien non, c’est encore plus (+) de traitements d’ailleur! Ils pulverisent du souffre à gogo et autres produits autorisé en bio. Le mieu, c’est le ZRP (zéro résidu de pesticide) et là effectivement, il y a aucun soucis pour la santé. Vous verrez bientôt le bio sera finit car les sols sont pollués de souffre avec leurs traitements dès qu’il y a une averse. A bon entendeur ...



Commentaire de David 10/03/2019 18:59:39

Je vois que tout sera bon pour la campagne municipale y compris utiliser les images des enfants. Quelle honte !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI