Saumur. Place aux Journées nationales de l’arme blindée cavalerie

Ces samedi 29 et dimanche 30 septembre auront lieu à Saumur les Journées nationales de l’arme blindée cavalerie 2018. Pour cette édition, l’École de cavalerie met à l’honneur ses réservistes et anciens réservistes formés à Saumur. Sur le thème « EOR (élèves-officiers de réserve) de Saumur, 100 ans au service de la France », cet événement réunira plus de 500 participants, civils et militaires, anciens élèves de l’école.


Organisées en partenariat avec l’Union nationale de l’arme blindée cavalerie-chars (UNABCC) et l’Association nationale des officiers de réserve de l’arme blindée cavalerie (Saumur-ANORABC), et en présence des délégations de tous les régiments blindés et des cadres et stagiaires de l’école de cavalerie, ces journées exceptionnelles permettront également aux participants de croiser les regards sur l’exercice de responsabilités dans les milieux militaire et civil, public et privé, lors d’un colloque le samedi après-midi, animé par Guillaume Roquette, directeur du Figaro Magazine et animateur sur RTL.

Une prise d’armes le samedi matin, à 11h

En effet, du masseur kinésithérapeute au chef d’entreprise, de l’avocat à l’officier, en passant par l’auteur-réalisateur, le haut fonctionnaire ou l’exploitant agricole, les anciens élèves-officiers de réserve (EOR) de Saumur présentent des parcours très variés et partageront leurs expériences lors de ce dernier week-end de septembre. Ce sera également l’occasion de remettre le grade de Brigadier d’honneur de la Cavalerie au GDI Francisco Soriano, sous-chef d’état-major, opérations aéroterrestres de l’armée de Terre, lors d’une prise d’armes le samedi matin à 11h.

Présence de Bruno Retailleau, ancien EOR

Au terme de cette journée, l’Association Saumur-ANORABC fêtera son 90e anniversaire à l’occasion d’un dîner placé sous le haut-patronage de Florence Parly, ministre des Armées, et présidé par Bruno Retailleau, ancien EOR de Saumur, sénateur de Vendée et ancien président de la Région des Pays de la Loire. Dimanche matin, ces journées se concluront par un dépôt de gerbe au mémorial de Gennes (photo ci-contre) et par la messe de Saumur-ANORABC à Cunault, à la mémoire des cavaliers de réserve tombés pour la France.


Article du 27 septembre 2018 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de brugiere jean 27/09/2018 16:47:45

Nos pensées vont bien entendu à tous ces Cavaliers dont les EOR qui se sont engagés pour la France en 1940. Une action héroique qui complétait la catastrophe militaire ambiante et la très légitime demande d'Armistice en cours vers ce 20 juin.. Les Cadets de Saumur ont montré la voie à des actions probablement insignifiantes sur le terrain, mais grandioses par ce qu'elles représentaient. Bien s des survivants ont d'ailleurs continué le combat de la France dans l'Armée dite d'Afrique, avec Juin ou de lattre et de Montsabert.. qui étaient tout, absolument tout,... sauf gaullistes. Il ne faudrait



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI